Version HTML ?

Messages FaeriumForum
 Ajouter un message Retour au forum 
 Rechercher un message Statistiques 
 Derniers messages Login :  S'inscrire !Aide du forum 
 Afficher l'arborescence Mot de passe : Administration
Commentaires
    Se souvenir de moi
Admin Forum 
 Derniers commentaires Admin Commentaires 

 Répondre à : distanciation 
De : z653z  Ecrire à <a class=sign href=\'../faeriens/?ID=67\'>z653z</a>
Page web : http://pagesperso-orange.fr/corsaire/phantom4
Date : Mardi 25 mars 2008 à 15:13:24
Désolé si je réponds à plusieurs personnes dans ce message, mais je n'ai pas envie de disperser mes impressions.

puits prend un s à la fin.

Texte très bien rythmé.
Ton texte se rapproche de certaines nouvelles de Stephen King qui raconte des horreurs de la vie courante et c'est souvent classé dans le fantastique.

La psychologue scolaire ne ressemble pas à "l'image" que j'ai des psychologues. Trop gentille et propre sur elle. Bref, trop caricaturale. Je la vois plus comme une conseillère principale d'éducation (si le poste existe toujours).

Je trouve ton anorexique un peu trop désespérée. Je les imagine plus accrochés à leur besoin de contrôle et à leur vie.

Je m'attendais à ce que le beau-père s'en prenne aussi au fils. Il aurait pu être une menace potentielle pour le beau-père. Mais ça se tient dans l'hypothèse qu'il serait "seulement" misogyne.
D'ailleurs le fils ne semble pas avoir de réaction particulière à la mort de son père, c'est étrange.

Personne ne remarque les plaies de Florence au lycée vu qu'elle y retourne très rapidement pour échapper à sa famille.

"De plus, chaque classe de lycée contient au moins une personne dépressive ou anorexique. Les jeunes sont donc déjà confrontés à cette réalité dans la vraie vie." -- Personnellement, je ne me posais pas la question s'il y avait des personnes dépressives ou anorexiques dans ma classe, je voyais des gens qui n'avaient pas le moral mais de là à les croire malades. Mais, c'est vrai qu'avec le nombre hallucinants d'articles et de reportages sur ces sujets dans les médias, c'est dur d'y échapper.

"Et pourquoi, après avoir agi avec une belle efficacité sur le réel (fin apaisée de sa camarade, élimination radicale de son beau-père..), l'ombre l'invite-t-elle à quitter ce monde changé? Pourquoi la jeune fille voudrait mourir après ça?"
"elle peut très bien avoir tué son beau-père elle-même, alors qu'elle se croit encore dans la pièce à côté. Ce qui expliquerait que sa mère se jette sur elle avec agressivité." -- Je préfère cette interprétation et ça expliquerait les vomissements (vu qu'elle supporte très bien l'odeur de son sang et celui de son collègue).

"Ou alors, il faudrait changer la fin et faire un happy end." -- Mieux vaut une fin encore pire que l'histoire principale et qui permettrait de s'en détacher tout en la préservant.

"Ouf, c'est juste une histoire" -- Pour moi c'en est une vu que la fin laisse libre cours à l'imagination du lecteur.

z653z qui fait long et qui a aimé

PS : il y aurait probablement eu "apologie du suicide" s'il n'y avait pas eu la "présence" de cet "élémentaire de mort".

Ce message a été lu 3008 fois

 Répondre

Titre
Auteur
Email
Page Web
Signature
Couleur:  
Mise en forme fine du texte :

Autres options :

 
 
Message
Icônes
 Défaut 
 Question 
 Remarque 
 Avertissement 
 Réaction 
 Idée 
 Plus 
 Nouvelles 
 Ok 
 Triste 
 Colère 
 Accord 
 Désaccord 
 Amour 
 Brisé 
 Fleur 
   Me prévenir par mail en cas de reponse a ce message

    
Liste des Smileys


Forum basé sur le Dalai Forum v1.03. Modifié et adapté par Fladnag


Page générée en 41 ms - 574 connectés dont 3 robots
2000-2019 © Cercledefaeries