Version Flash ?

Messages FaeriumForum
 Ajouter un message Retour au forum 
 Rechercher un message Statistiques 
 Derniers messages Login :  S'inscrire !Aide du forum 
 Masquer l'arborescence Mot de passe : Administration
Commentaires
    Se souvenir de moi
Admin Forum 
 Derniers commentaires Admin Commentaires 

 Répondre à : Commentaire Onirian, exercice n°4 (textes 1 et 2) 
De : Narwa Roquen  Ecrire à <a class=sign href=\'../faeriens/?ID=25\'>Narwa Roquen</a>
Date : Lundi 1 septembre 2008 à 17:19:16
Tu t’en sors très bien ! La consigne est parfaitement respectée : les deux textes ont le même sens général, mais on sent bien la différence de caractère entre les deux versions du même personnage. C’est exactement ce que je voulais !
Dans le 1° texte, ton héroïne, entière, combative, imperméable au pardon et à l’empathie, et dont la devise pourrait être « marche ou crève », laisse libre cours à sa violence. Dans le 2°, elle est plus sensible, plus humaine ; elle dit « mon amour » ; excellente idée d’avoir mis du « nous » au lieu du « je » exclusif du 1° texte. C’est un détail subtil mais extrêmement parlant !
On ne comprend pas bien qui est le personnage B ; une petite phrase, juste pour nous éclairer, aurait été utile.
Au niveau du style :
Texte 1 :
-« le jour où ma victoire aurait été totale » : « aurait pu (ou dû être totale » passe mieux
- « comme une malpropre » : depuis quand met-on les gens sales en prison ? C’est un peu trop familier dans le contexte héroïque
- « les lâches et les couards » : ce sont deux synonymes. « Les lâches et les menteurs », « les lâches et les timorés», « les lâches et les hypocrites »...
- « je n’ai jamais fait confiance qu’à toi » : « je n’ai jamais eu confiance qu’en toi » passe mieux

Texte 2 :
- « Me laisser tuer ou vivre sous le joug d’un tyran m’a toujours été impossible » : ce n’est pas clair. « Me laisser tuer ou vivre sous le joug d’un tyran m’ont toujours été également impossibles », à la rigueur
- « Je te tuerai mon amour » : « Je te tuerai, mon amour » : Prononce les deux à haute voix. Tu sens la différence ?
J’insiste, et je sais pourquoi. A moins d’être James Joyce, la ponctuation est extrêmement importante. C’est ce qui fait qu’un texte respire !


L’orthographe : dix lignes sans faute au début du 1° texte ( excepté « rependues » pour « répandues », j’y croyais ! Et puis... Il faut absolument que tu t’y mettes. Achète-toi les Bescherelle (Hatier), ou autre, en cette saison il y en a partout... C’est vraiment polluant, et ça empoisonne tes textes, qui sans ça sont réfléchis, intelligents, et que j’ai grande envie de lire encore !
Narwa Roquen, qui remercie Elemmirë de ses corrections!

Ce message a été lu 1963 fois

 Répondre

Titre
Auteur
Email
Page Web
Signature
Couleur:  
Mise en forme fine du texte :

Autres options :

 
 
Message
Icônes
 Défaut 
 Question 
 Remarque 
 Avertissement 
 Réaction 
 Idée 
 Plus 
 Nouvelles 
 Ok 
 Triste 
 Colère 
 Accord 
 Désaccord 
 Amour 
 Brisé 
 Fleur 
   Me prévenir par mail en cas de reponse a ce message

    
Liste des Smileys


Forum basé sur le Dalai Forum v1.03. Modifié et adapté par Fladnag


Page générée en 39 ms - 328 connectés dont 3 robots
2000-2018 © Cercledefaeries