Version HTML ?

Messages FaeriumForum
 Ajouter un message Retour au forum 
 Rechercher un message Statistiques 
 Derniers messages Login :  S'inscrire !Aide du forum 
 Masquer l'arborescence Mot de passe : Administration
Commentaires
    Se souvenir de moi
Admin Forum 
 Derniers commentaires Admin Commentaires 

 Répondre à : Binge drinking 
De : Maedhros  Ecrire à <a class=sign href=\'../faeriens/?ID=196\'>Maedhros</a>
Date : Dimanche 30 novembre 2008 à 19:25:35
Cette éructation exaltée a provoqué de ma part deux réactions qui sont sans doute aux antipodes l’une de l’autre.

La première je la dois à mes réminiscences de lectures classiques. Sans doute la conjugaison de certaines images (la Seine, la beuverie, cet élan sauvage et outrancier...) m’a rappelé un des premiers poètes maudits, je veux parler de François Villon, ce trublion qui a fulguré quelques années au firmament comme une comète trop vite brûlée dans un ciel d’été et puis s’en est allé. Relisez ses vers, ils expriment un amour de l’humanité rarement atteint. Et versez une larme pour celui qui a écrit :

Frères humains, qui après nous vivez,
N'ayez les coeurs contre nous endurcis,
Car, si pitié de nous pauvres avez,
Dieu en aura plus tôt de vous mercis.
Vous nous voyez ci attachés, cinq, six :
Quant à la chair, que trop avons nourrie,
Elle est piéça dévorée et pourrie,
Et nous, les os, devenons cendre et poudre.
De notre mal personne ne s'en rie ;
Mais priez Dieu que tous nous veuille absoudre !


La seconde impression m’a été dictée par un reportage récemment diffusé sur l’ivresse des jeunes voire des très jeunes. Leur addiction à jouer avec le feu de l’alcool, à se brûler les ailes et à finir au mieux en se vomissant dessus, l’estomac à l’envers. Là naît la violence. Netra a parfaitement décrit la violence des émotions que frelate la divine ivresse. Et celle-ci a déserté les caniveaux où dormaient les poivrots et les soirées défouloirs de nos jeunes élites en mal de franchir la ligne jaune (faut bien qu’ils oublient le stress de leurs études les pauvres chéris à leur maman...) pour élire domicile dans les après-midis d’anniversaire où des minots se torchent à la vodka en trouvant ça merveilleux !

En écrivant ça, je le répète, relisez Villon et priez Dieu pour qu’il veuille bien nous absoudre !

M

Ce message a été lu 3021 fois

 Répondre

Titre
Auteur
Email
Page Web
Signature
Couleur:  
Mise en forme fine du texte :

Autres options :

 
 
Message
Icônes
 Défaut 
 Question 
 Remarque 
 Avertissement 
 Réaction 
 Idée 
 Plus 
 Nouvelles 
 Ok 
 Triste 
 Colère 
 Accord 
 Désaccord 
 Amour 
 Brisé 
 Fleur 
   Me prévenir par mail en cas de reponse a ce message

    
Liste des Smileys


Forum basé sur le Dalai Forum v1.03. Modifié et adapté par Fladnag


Page générée en 26 ms - 983 connectés dont 3 robots
2000-2018 © Cercledefaeries