Version HTML ?

Messages FaeriumForum
 Ajouter un message Retour au forum 
 Rechercher un message Statistiques 
 Derniers messages Login :  S'inscrire !Aide du forum 
 Afficher l'arborescence Mot de passe : Administration
Commentaires
    Se souvenir de moi
Admin Forum 
 Derniers commentaires Admin Commentaires 

 Commentaire Indy's, exercice n°57 Voir la page du message Afficher le message parent
De : Narwa Roquen  Ecrire à Narwa Roquen
Date : Mercredi 1 avril 2009 à 23:50:36
Tu as bien respecté la consigne. L'idée de remplacer une douleur morale par une douleur physique est classique mais bien développée. L'histoire se tient, elle est courte mais bien construite, et c'est romantique à souhait.
Il y a beaucoup de fautes d'orthographe, dont quelques unes ont été relevées par z653z; il y a aussi quelques maladresses:
- Comme la chaleur en cette fin d'après-midi etc..: qu'est-ce qui est comme la chaleur? La détermination? Le malheur? Ce n'est pas clair.
- à chaque fois: chaque fois
- Lui, qui avait tant de mal à se mêler aux autres...: la phrase est un peu trop longue, et après la subordonnée relative à "chagrin", on s'attend à un point et tu repars sur un "et" , c'est désagréable.
-le plus grand... s'avança à lui: vers lui, ou jusqu'à lui
- un chevalier répondant du nom: au nom
-... qu'elle ne perdait pas tout, et ce qu'elle laisserait: et que ce qu'elle laisserait
- la caresse insidieuse... ou le tissu...: moi j'aurais dit "et"...
-une frénésie d'hurlements et lugubre liquide: de hurlements; et après, effectivement, il manque quelque chose

Mais ce n'est que de la technique, et la technique ce n'est qu'une question de travail, donc tout va bien. L'histoire est jolie, et c'est tout ce qui compte. Ah, au fait, il lui faut un joli titre! Persévère, ça en vaut la peine!
Narwa Roquen,mère fouettarde, mais c'est pour ton bien (elles disent toutes ça!)


  
Ce message a été lu 2960 fois

Smileys dans les messages :


Forum basé sur le Dalai Forum v1.03. Modifié et adapté par Fladnag


Page générée en 107 ms - 517 connectés dont 2 robots
2000-2019 © Cercledefaeries