Version HTML ?

Messages FaeriumForum
 Ajouter un message Retour au forum 
 Rechercher un message Statistiques 
 Derniers messages Login :  S'inscrire !Aide du forum 
 Masquer l'arborescence Mot de passe : Administration
Commentaires
    Se souvenir de moi
Admin Forum 
 Derniers commentaires Admin Commentaires 

 Répondre à : La vache! (+ des clefs) 
De : Maeglin  Ecrire à <a class=sign href=\'../faeriens/?ID=8\'>Maeglin</a>
Page web : http://Maeglin
Date : Dimanche 18 octobre 2009 à 20:44:09
Mais c'est que tu fais mouche!
Bon... me voilà démasqué... à écrire au boulot entre deux RDV le mercredi précédant l'échéance, je fais souvent dans le subterfuge.

La recette est assez comique, je vous la livre pour mémoire:

1) je relis le sujet de temps en temps jusqu'à la veille, SANS RIEN ECRIRE DU TOUT (pas le temps, pas envie, idées à la con, envie folle de détourner la consigne...).

2) la veille, j'écris une phrase, je l'efface, j'en écris une autre. A ce moment là, JE NE SAIS ABSOLUMENT PAS COMMENT CA VA SE GOUPILLER (j'aime bien ce moment).

3) Entre la veille et le jour-même, j'arrache un peu de temps à mon planning pour balancer quelques paragraphes, en mixant notamment:
- des copier-coller de textes anciens qui n'ont rien à voir avec la choucroute
- des grandes intuitions philosophiques pas très nettes que je prends tout de même le temps de valider via un média très sérieux genre Wikipedia (irony inside)
- allez, un joli brin de plume, c'est pas moi qui le dit...

4) Une petite relecture, mais rapide, histoire de mettre un tantinet de cohérence dans le bazar: ça passe souvent par plein de trucs effacés et des phrases réécrites à l'arrache. L'objectif est de valider qu'il y ait un lointain rapport avec la consigne

5) Une phrase choc pour la fin, et qui souvent supporte l'édifice de la pénible cohérence du tout. "Force dans la simplicité" comme tu le dis: je dirais même clarté dans la confusion. Ou inversement.

Pour ce WA tout de même, en guise de clef de lecture pour les attentifs et curieux lecteurs que vous êtes, voici le plan génial du texte:

1) On commence par la fin. "C'est terminé. C'est terminé et personne ne va mourir": là c'est pour faire la nique à la consigne tout en la respectant, genre "vous allez tous faire mourir vos héros, je vous annonce d'entrée que le mien ne meurt pas"

2) On comprend peu à peu qu'il s'agit d'une rupture, et que le gars repasse un peu le film sur son canap'. Ventre mou de l'histoire (en la relisant je vois bien que ça pêche un peu les bouts collés).

3) A la fin, le mec il meurt physiquement mais il nous explique qu'en fait il était déjà mort. Le truc à comprendre, c'est qu'il n'y a pas de nana! Il nous raconte son histoire avec LA VIE.
Aaaaaaah malin ça! Et du coup l'histoire prend un autre sens. Non?

Voilà tout le secret. Et j'en reviens à ton excellente remarque initiale, chère Narwa. Je ne plonge pas, c'est vrai. Je m'amuse au bord de la piscine. Je fanfaronne avec mon bonnet de bain. J'ai peut-être peur du fond. Tout ce que j'ai écrit ici est "facile", ne me prend pas beaucoup de temps et m'apporte néanmoins pas mal de plaisir.
Mais j'ai bien noté qu'il s'agit de littérature. Les remarques pertinentes ne courant pas les rues, je vais désormais essayer de m'astreindre à celles-ci. Je n'y parviendrais peut-être pas tout de suite, mais tu m'as poussé du plongeoir: il faudra bien que j'apprenne à nager.

Ce message a été lu 3624 fois

 Répondre

Titre
Auteur
Email
Page Web
Signature
Couleur:  
Mise en forme fine du texte :

Autres options :

 
 
Message
Icônes
 Défaut 
 Question 
 Remarque 
 Avertissement 
 Réaction 
 Idée 
 Plus 
 Nouvelles 
 Ok 
 Triste 
 Colère 
 Accord 
 Désaccord 
 Amour 
 Brisé 
 Fleur 
   Me prévenir par mail en cas de reponse a ce message

    
Liste des Smileys


Forum basé sur le Dalai Forum v1.03. Modifié et adapté par Fladnag


Page générée en 33 ms - 162 connectés dont 2 robots
2000-2019 © Cercledefaeries