Version Flash ?

Messages FaeriumForum
 Ajouter un message Retour au forum 
 Rechercher un message Statistiques 
 Derniers messages Login :  S'inscrire !Aide du forum 
 Masquer l'arborescence Mot de passe : Administration
Commentaires
    Se souvenir de moi
Admin Forum 
 Derniers commentaires Admin Commentaires 

 Répondre à : WA-Exercice 74 - Le quiproquo 
De : Onirian  Ecrire à <a class=sign href=\'../faeriens/?ID=7\'>Onirian</a>
Page web : http://oneira.net
Date : Mercredi 17 mars 2010 à 17:13:10
Un petit texte court, basé sur une idée que j'ai trouvé amusante. Le texte en lui même n'a rien d'exceptionnel, c'est juste à prendre pour ce que c'est, une espèce de bonbon, de gaterie pourrait-on dire. C'est limite potache, mais parfois, c'est bien aussi d'écrire sans se prendre la tête.
Promis, pour le suivant, j'essairai un truc vachement plus torturé.

--
La solitude de Bilbon.


* La scène est vide A l'exception d'un lit. Bilbon est assis dessus. Les couvertures en tas suggèrent qu'il est penché sur quelqu'un.

[Bilbon] : Oh, merveille d'entre les merveilles, ta peau est si douce, tes courbes si parfaites. J'aime te caresser pendant des heures, pendant que tu susurres milles secrets à mon oreille. Il n'est pas une journée, que dis-je une journée, une heure, une minute, une seconde, sans que mes pensées ne s'égarent et ne t'imaginent sur ton lit. Tu me rends fou, mais cette folie est mon plaisir. La magie coule dans tes veines et quand nous nous enlaçons je...

* Un bruit arrive de la droite de la scène. Bilbon se relève, panique un instant, puis déplace une couverture visiblement pour cacher quelque chose. Une femme entre.

[Armélie] : Bilbon ? Ah je te trouve enfin. Tu...
* Armélie s'arrête un instant, et regarde Bilbon d'un air méfiant.
[Bilbon] : Oui ?
[Armélie] : Que faisais-tu à l'instant ?
[Bilbon] : Mais rien du tout !
[Armélie] : Non, tu as le même air que lorsque je t'ai supris à parler avec Suzie Fleur-De-Miel.
[Bilbon] : Mais pas du tout ma douce... Tu sais bien que je n'aime que toi. Enfin, toi et tes deux...
[Armélie] : Ah, mes talents, mes forminables talents, mes énormes talents même ! Parfois j'ai l'impression que tu n'es avec moi que pour cela.
[Bilbon] : Mais non, tu sais bien que c'est faux...
[Armélie] : En est-tu si sûr, Maitre Bilbon ? Depuis que je suis ici, s'est-il passé une seule journée sans que tu me demandes une petite gaterie ? Une seule journée sans que je doive offrir une pipe au seigneur de ces lieux ?
[Bilbon] : Eh bien soit, oui, j'aime tes deux énormes talents. Tes mains font des merveilles, et savent me procurer un plaisir intense. Mais qu'y puis-je ?
[Armélie] : Bilbon Sacquet, Est-ce que tu me trompes.
[Bilbon] : Non, jamais. Et ce n'est pas seulement parce que tu prépares la meilleure herbe à pipe de la comté ni parce que tes patisseries sont bonnes à damner un Nazgul. Je t'aime, c'est tout.
[Armélie, calmée] : Oh, Bilbon...
* Armélie s'approche de Bilbon, lui prend la main, et s'en va avec lui. Bilbon en se levant fait tomber un anneau doré.
* Armélie ramasse l'anneau
[Bilbon, furieux attrape l'anneau] : Non, c'est à moi, c'est Mon Précieux ! Rend le moi !
[Armélie, triste] : Imbécile... Je ne sais à qui tu destines cette babiole, puisque ce n'est pas moi, mais écoute bien, je souhaite que cette personne ne puisse jamais le garder et que son doigt tombe à l'instant où cet anneau lui sera oté. Adieu.
* Armélie furieuse, quitte la scène. Bilbon reste seul.
[Bilbon] : Oh, mon vieil anneau, mon précieux... mais qu'avons nous fait ?

--
Onirian, paparazzi tolkiennien.

Ce message a été lu 3193 fois

 Répondre

Titre
Auteur
Email
Page Web
Signature
Couleur:  
Mise en forme fine du texte :

Autres options :

 
 
Message
Icônes
 Défaut 
 Question 
 Remarque 
 Avertissement 
 Réaction 
 Idée 
 Plus 
 Nouvelles 
 Ok 
 Triste 
 Colère 
 Accord 
 Désaccord 
 Amour 
 Brisé 
 Fleur 
   Me prévenir par mail en cas de reponse a ce message

    
Liste des Smileys


Forum basé sur le Dalai Forum v1.03. Modifié et adapté par Fladnag


Page générée en 47 ms - 563 connectés dont 1 robot
2000-2017 © Cercledefaeries