Version HTML ?

Messages FaeriumForum
 Ajouter un message Retour au forum 
 Rechercher un message Statistiques 
 Derniers messages Login :  S'inscrire !Aide du forum 
 Masquer l'arborescence Mot de passe : Administration
Commentaires
    Se souvenir de moi
Admin Forum 
 Derniers commentaires Admin Commentaires 

 Commentaire Maedhros, exercice n°89 Voir la page du message Afficher le message parent
De : Narwa Roquen  Ecrire à Narwa Roquen
Date : Mardi 1 mars 2011 à 23:40:01
Ah que ce titre me plaît ! Même s’il était malencontreusement prémonitoire... Je verrais bien la voix du vieux Louis rocaillant dans les haut-parleurs du supermarché le temps de cette balade hors du temps... J’ai trouvé le « passage » très habile. On n’y voit que du feu ! On se retrouve ailleurs sans avoir compris comment. Bien entendu, c’est au moment même où le héros crie victoire que les ennuis commencent... Et voilà que, comme dans la chanson, il joue le rôle de l’ange qui ramène l’enfant perdu à la maison.
Il y a quand même quelques longueurs. La vieille dame non indigne, je veux bien, on peut toujours se demander si elle n’est pas la sorcière du conte. Les tergiversations sur la liste des courses et internet, c’est vrai que c’est drôle, mais ça n’est pas indispensable. De plus, il me semble que si ton héros n’avait pas anticipé, il se serait trouvé encore plus inquiet en constatant ses difficultés à choisir les produits de la liste de courses, ce qui l’aurait encore plus angoissé.
Le moment d’horreur avec le Minotaure et les outils de jardin est en revanche excellent. Et la trouvaille des écrans de télé vaut son pesant d’or. C'est délicieusement tendre, et cela nous renvoie à cette problématique très humaine de vouloir, à l'âge adulte, tendre la main à l'enfant que nous avons été, pour le sauver de ses monstres. Quoiqu'en disent les analystes purs et durs ( "le passé en nous est à tuer", ce rêve d'une réparation, d'une réassurance de notre moi infantile est un moteur puissant de nos actes d'adulte, et je ne suis pas persuadée qu'il soit inutile! L'imagination est un don divin, et la littérature une source inépuisable de résilience. Que du bonheur!

Bricoles :
- -remarque générale : il y a un immense désordre au niveau des temps des conjugaisons ; le passage au présent, je veux bien, mais pour le reste, c’est un fouillis ! Passé composé, imparfait, passé simple... Je pense que tu devrais partir sur la base du passé simple, qui t’est indispensable à la fin, quand l’action devient rapide. Alors que là, tu commences au présent, tu glisses dans le passé composé puis dans le passé simple, avec de l’imparfait en saupoudrage, retour au passé composé et la fin au passé simple... D’accord, la chatte a du mal à retrouver ses petits, c’est intentionnel, c’est ça ?
- -Les virgules ( !!!) : après : vous savez, tant mieux, avant : tu sais, après : vite, il vient, avant : Marie (cramponne-toi, de quel côté, avant : Papa ( vite, Papa), avant : comme vous pouvez le voir . Il en manque moins qu’avant, tu progresses, mais je ne te lâcherai pas !
- -Oubli : heureux de la serrer dans mes bras et respirer : de
- -Pare-chocs contre pare-chocs : au singulier
- -Déjà laborieux... déjà bondé : répétition
- -Leur piquer sous leur nez : sous le nez
- -Inventé de toute pièce : de toutes pièces
- -Epidémie de points d’exclamation : se marrant, piteusement, demi-écrémé
- -Majuscule : Pas de poudre
- -D’éviter l’hypermarché et me rabattre : de
- -J’étais acculé, ne pouvant plus reculer : par définition !
- -J’avais dû pénétré : er
- -En cramponnant mon caddie : en me cramponnant à mon caddie
- -Le chocolat... sa saveur était... appétissante : appétissant : dont l’aspect, l’odeur, met en appétit ; donc avant de le goûter...
- -Cela se progressait : un « se » de trop
- -En son au sein : un « au « en trop
- -Une roulettes faussée
- -Il nous aurait rattrapé : rattrapés
- -D’autres personnes qui vivent ici avec toi !: n’est-ce pas plutôt : ?
- -A droit et à gauche : droite
- -Des garçons et filles : et des filles
- -Plus six ou sept ans : de six
- -Perxplexité
- -Les visages se mirent à crie
- -De temps à autres : autre
- -J’avais mal de partout : partout suffit
- -Cela aller maintenant : oubli de « va »
- -Cela m’arrive de tant en temps
- -Sa fourrure était...éliminée : élimée, je suppose
- -Je devrai y retourner : devrais
- -Des écrans de télévisions : télévision


On trouve de tout dans ton supermarché, des allusions à « Mars et Vénus », au cinéma, Corneille, Dante... Ce n’est pas le talent qui te manque ! Mais pour une fois, tu ne l’as pas trop discipliné, sans doute pressé par le temps. A mon âge canonique, j’ai le droit de radoter... L’histoire est intéressante, elle mérite d’être reprise, condensée, exacerbée. Bien sûr que c’est très bien... mais c’est moins bien que ce que tu peux faire quand tu fais mieux... Tu nous as habitués à l'excellence, alors, bien sûr, on en redemande...
Narwa Roquen, ...coming for to carry me home...


  
Ce message a été lu 2763 fois

Smileys dans les messages :
 
Réponses à ce message :
4 Course sans suite - Netra (Jeu 7 avr à 19:25)


Forum basé sur le Dalai Forum v1.03. Modifié et adapté par Fladnag


Page générée en 92 ms - 390 connectés dont 2 robots
2000-2017 © Cercledefaeries