Version Flash ?

Messages FaeriumForum
 Ajouter un message Retour au forum 
 Rechercher un message Statistiques 
 Derniers messages Login :  S'inscrire !Aide du forum 
 Afficher l'arborescence Mot de passe : Administration
Commentaires
    Se souvenir de moi
Admin Forum 
 Derniers commentaires Admin Commentaires 

 Commentaire Maedhros, exercice n°100 (début) Voir la page du message Afficher le message parent
De : Narwa Roquen  Ecrire à Narwa Roquen
Date : Mercredi 11 janvier 2012 à 23:17:49
Quelle histoire ! Gigantesque et démesurée, comme sa planète d’origine. Manichéenne. Le blanc et le noir, le paradis et l’enfer, la vie et la mort. Bercés par la luxuriance bienheureuse du 1° épisode, on s’extasie, on s’habitue, on s’abandonne... Et plus dure est la chute, et plus douloureuse la désillusion, quand tu nous fais vivre le quotidien de tes héros, échappés de leur enfer natal pour gagner un paradis qui va se transformer en un nouvel enfer, cette fois-ci mortel...
Les deux parties sont aussi opposées que le jour et la nuit. On commence par la lenteur immuable de l’éternité, le présent est au présent, le passé est au passé, tout est dans l’ordre des choses, structuré, prévu, sans faille et sans défaut, c’est le Paradis, la perfection extrême. Tout est bien.
La seconde partie nous plonge dans le chaos. Ruptures de rythme, changements de temps, l’ « après » au présent précède l’ « avant » au passé ; le lecteur s’affole, halète, se fige dans une angoisse hypnotique, pris dans un tourbillon de violence où les entités monstrueuses ne sont pas moins folles que l’orgueil humain, incapable de se résoudre à l’humilité. Cruauté suprême, raffinement pervers, craignant sans doute que le lecteur ne se distancie trop de toutes ces morts anonymes, tu parachèves le tout en nous faisant vivre l’horreur dernière des héros de la première heure, fauchés au moment même où leur dernier rêve se réalise... avec la bénédiction du Pouvoir en place, qui de tout temps ne recule devant aucune atrocité pour se maintenir.
Le contexte SF m’a tout simplement bluffée, que ce soit la description du monde d’origine, celle de la planète géante, de l’attirail militaire, des entités monstrueuses... sans parler de l’accouchement, vraiment impressionnant !


Bricoles :
I
- intempérie climatique : redondant
- l’échelle de la taille de l’Univers : « de la taille » n’est pas indispensable
- Qui avaient toujours su : ont
- Son prix était : est
- ... les tendres épis sans répit : ça sonne bizarre
- Les étoiles qui brillent du firmament : au
- Quand Vee lui avait confié : lui a confié ; idem : le test s’est avéré, elle attend
- Quand les employés pénétrèrent : avaient pénétré, ou mieux « étaient entrés »
- Nerve : 3 fois, et puis elle devient « Verne ». Perso, je préfère Verne.
- Quatre vingt pages : quatre vingts pages (mais quatre vingt deux pages)
- Elle a coupé court en précisant qu’il y a ... et quelle ignorait : ignore
- On les avait appelées ainsi : on les a

II
- A qui avaient-ils eu affaire : ont-ils
- Les arracher à la gravité la planète géante : de
- Culminait une hauteur : à
- Se matérialisa à quelques millimètres... séparée par moins d’un millimètre
- Ce qui faisait Armstrong un être : d’Armstrong
- Le major Armstrong monte bord : à
- Une multitude de régiments de ligne traditionnel : traditionnels
- A exhiber gri-gri, amulettes : au pluriel grigris ou gris-gris
- Parentalité, eux qui sont nés : étaient
- Leur code génétique a été... sélectionné : avait
- Elle l’aurait pour elle..., quand le bébé viendrait : elle l’aura, viendra
- D’autres qui ... amplifie la sécrétion : amplifient
- Anagène : dans les dictionnaires que j’ai consultés, c’est un adjectif



(à suivre)
Narwa Roquen,qui s'accroche


  
Ce message a été lu 2929 fois

Smileys dans les messages :
 
Réponses à ce message :
Narwa Roquen  Ecrire à Narwa Roquen

2012-01-15 23:24:11 

 Commentaire Maedhros, exercice n°100, suite et finDétails
Je te remercie d'avoir une fois de plus enrichi mon vocabulaire ( dahir, spetsnaz, anagène). J'ai deux questions et une perplexité.
- Dans le I tu écris qu'il n'y a aucun soldat ni aucune arme délétère sur Paraiso. Dans le II, avant le début des troubles, tu dis que la 17° légion y est stationnée. J'ai raté un épisode?
- "Aucune vie évoluée n'a jamais été détectée sur la planète géante": je suppose que c'est "avant l'arrivée des hommes".
Le paragraphe sur Verne m'a laissée perplexe ( changement de nom mis à part). Tel que c'est présenté, elle semble suspecte, mais cette piste tombe complètement à l'eau. Du coup on ne comprend pas bien ce qu'elle vient faire là. Les informations que ce chapitre nous apporte auraient pu être insérées ailleurs, et je me demande à quoi sert ce personnage, d'autant que le passage est long. Ca sonne un pêu creux et c'est dommage, au milieu d'un texte si fort. Ou alors j'ai encore raté un épisode, et il va falloir que je change de lunettes.


Globalement, c'est un texte excellent qui honore notre WA, et dont l'histoire, excessive d'un bout à l'autre, convient bien à ta plume toujours en quête d'horizons sans limite. Je radoterai une fois de plus ( mais à mon âge c'est permis) en disant que le roman te sied bien plus que la nouvelle - mais peut-être es-tu déjà en train de l'écrire... Cette histoire, en tout cas, se prêterait bien à un développement. Et je ne parierais pas un centime que l'imagination te fasse défaut!
Narwa Roquen,dont la boule de cristal prédit qu'elle sera en retard pour la 101...

Ce message a été lu 3046 fois
Maedhros  Ecrire à Maedhros

2012-01-20 19:21:33 

 En fait...Détails
Pour cette histoire, j'avais accumulé pas mal de matériel que je n'ai pas réussi à utiliser en totalité.
J'ai donc fait des raccourcis qui ont sans doute altéré la cohérence du récit.

a) J'avais imaginé qu'il s'était écoulé beaucoup de temps entre l'échec de la 1ère tentative de colonisation (qui avait vu la déroute des armées impériales et la soumission de l'Empereur) et la colonisation actuelle. En outre, les termes de l'accord conclu entre l'Empire et l'entité planétaire ont été tenus secrets, au plus haut niveau. Et donc, depuis la défaite impériale, aucune troupe n'a été autorisée à stationner à la surface de la planète.

b) il s'agit bien sûr d'une forme de vie indigène.

S'agissant de la chargée de mission, cela devait répondre à plusieurs buts :

- introduire le concept des robots qui sont en fait les uniques habitants permanents du Paradis et qui sont les métayers du Léviathan.
- faire le lien entre l'arrivée des colons au Paradis et les haciendas où vivent les fermiers.

Mais il y a plein de points que j'aurais voulu développer :
- les enfants des profondeurs
- les psyborgs
- les castes impériales : le timon, le trône, le pont
- la disparition de la 17ème légion
etc...

Mais je cours après le temps!

M


-

Ce message a été lu 2708 fois
Narwa Roquen  Ecrire à Narwa Roquen

2012-01-21 13:59:25 

 Si tu le rattrapes...Détails
... donne-moi la recette!
Donc en fait si je comprends bien, la 1° partie est postérieure à la seconde... ce qui n'est pas du tout évident, et je t'assure que j'ai relu l'intégralité au moins quatre fois... Je suppose que z653z aura pigé ça du premier coup, mais pour nous autres pauvres d'esprit, s'il pouvait y avoir une petite balise pour nous indiquer le chemin des Cieux...
Idem pour Verne, j'avais bien capté qu'il y avait anguille sous roche, mais guère plus. Effectivement avec tes précisions sa présence est largement justifiée, mais ce serait encore mieux si c'était dans le texte...
Et donc j'avais quand même un peu raison en disant qu'il y avait matière à développer...

Je propose que tous ceux qui s'ennuient envoient par mail un peu de leur temps à ceux qui en manquent. Tout le monde y gagnerait! J'entends Fladnag qui maugrée... Qu'est-ce que tu dis? Que ça suppose des modifications structurelles qui pour l'instant ne sont pas au point? Même dans le Cercle? Ben alors, mon p'tit gars, va falloir se mettre au boulot...
Narwa Roquen,du temps pour les auteurs! Du temps pour les auteurs! (manif)

Ce message a été lu 2840 fois
Maedhros  Ecrire à Maedhros

2012-01-22 13:08:42 

 Ou bien celui qui pourra me donner...Détails
... le numéro de Lou-Tsé.

Je crois que le petit balayeur pourrait bien me pousser un peu de temps, si je le lui demandais gentiment.


M

Ce message a été lu 3122 fois
z653z  Ecrire à z653z

2012-05-02 17:37:06 

 ordre des partiesDétails
En fait, je n'ai compris qu'à la fin (les trois derniers paragraphes de la 2e partie : "Les moissons sont enfin terminées....") que la première partie était postérieure mais la phrase d'introduction de la 2e partie m'avait mis sur la piste :
"Les premières étapes de la colonisation s’étaient pourtant déroulées sans incident notable." autrement dit : tout avait si bien commencé avant le présent décrit dans la première partie.

Aussi, le robot dont la nature est cachée (pas de marque dans la nuque alors que c'est obligatoire dans le reste de l'Empire, etc...), et le fait qu'ils soient autant conditionnés ("articulant les mots de façon machinale") annoncent que ça va mal tourner pour eux.
De plus, le fait que ceux qui accueillent soit des robots sans sentiments permet de ne pas éveiller les soupçons.
L'obstétricien de Terminal City est-il un robot lui aussi ("aux traits réguliers, presque trop symétriques") ?
La jachère dure 982 jours mais il faut une décade pour recruter que se passe-t-il pendant plus de 7 ans ?

La 2e forme masculine de la fontaine ressemble au léviathan. Cela ressemble à une humiliation supplémentaire pour l'Empereur.
Le gagnant du concours qui meurt mystérieusement, ça parait louche aussi.

J'ai bien aimé le Nylde parallèle du Nylon.

Répétition (première partie) : qui forment le fer de lance invincible des armées impériales, n’a planté son Aigle impériale
Répétition (première partie) : Le jury comprenait cent quarante quatre membres et Bocielli a recueilli cent quarante quatre voix.

Ce message a été lu 2490 fois


Forum basé sur le Dalai Forum v1.03. Modifié et adapté par Fladnag


Page générée en 118 ms - 559 connectés dont 3 robots
2000-2018 © Cercledefaeries