Version HTML ?

Messages FaeriumForum
 Ajouter un message Retour au forum 
 Rechercher un message Statistiques 
 Derniers messages Login :  S'inscrire !Aide du forum 
 Masquer l'arborescence Mot de passe : Administration
Commentaires
    Se souvenir de moi
Admin Forum 
 Derniers commentaires Admin Commentaires 

 Répondre à : La nuit, tous les chats... 
De : Maedhros  Ecrire à <a class=sign href=\'../faeriens/?ID=196\'>Maedhros</a>
Date : Samedi 18 mai 2013 à 15:59:13
D'abord il y a cette citation mise dans la bouche d'un contemplateur des abysses de l'âme humaine, j'ai nommé Philip K Dick et cela ne peut être en soit qu'une bonne chose. Par certains côtés, elle tutoie le principe de raisonnement du rasoir d'Occam, illustrant le principe de parcimonie. En d'autres termes, généralement, la solution la plus simple est la meilleure.

Partant, tu décris par le menu une histoire toute simple agrémentée de jolies mises en Abymes. C'est une invitation à plaindre cette femme qui suit une voie remplie d'obscurité à ses risques et périls. Narratrice de cette aventure, elle ne s'observe pas mais nous livre ses impressions et ses sensations (souvent douloureuses mais la Voie n'est-elle pas une forme d'initiation pour parvenir à la Vertu?). Elle est solitaire mais un chat surprenant au nom évocateur la mène par le bout du nez.

Cette histoire pourrait être une fantaisie légère et enlevée sur les malheurs d'une brave dame qui se met dans tous ses états, jusqu'à se mettre en danger et à compromettre son insertion sociale. Il est passé où, le chat à la voisine?

Les efforts déployés pour retrouver sa trace (excellent, l'averse de farine) comme les déboires qu'elle essuie sont rythmés et réjouissants. La chute finale est sans doute assez deus ex machina mais elle met en relief le côté absurde de cette quête jusqu'au-boutiste que rien ne parvient à arrêter. Evidemment, le chat bien-aimé attend impassible à l'endroit où tout a commencé, enfonçant un peu plus le clou, semblant narguer sa maîtresse qui en un rien de temps a jeté dans les orties les préceptes de la sagesse chinoise!

Elle aura certainement besoin de cours de rattrapage. Elle a suivi bien entendu la voie où elle a fait preuve de constance. Dans son aveuglement, elle n'a malheureusement pas pris la mesure de la situation. Alors, si elle ne veut pas connaître une longue solitude, elle devra fuir pour tout tenter de tout recommencer!

Je doute que Tao Te King, bien que reconnaissant ses petits, soit enclin à lui révéler ses merveilles.

M

Ce message a été lu 1563 fois

 Répondre

Titre
Auteur
Email
Page Web
Signature
Couleur:  
Mise en forme fine du texte :

Autres options :

 
 
Message
Icônes
 Défaut 
 Question 
 Remarque 
 Avertissement 
 Réaction 
 Idée 
 Plus 
 Nouvelles 
 Ok 
 Triste 
 Colère 
 Accord 
 Désaccord 
 Amour 
 Brisé 
 Fleur 
   Me prévenir par mail en cas de reponse a ce message

    
Liste des Smileys


Forum basé sur le Dalai Forum v1.03. Modifié et adapté par Fladnag


Page générée en 39 ms - 147 connectés dont 3 robots
2000-2018 © Cercledefaeries