Version HTML ?

Messages FaeriumForum
 Ajouter un message Retour au forum 
 Rechercher un message Statistiques 
 Derniers messages Login :  S'inscrire !Aide du forum 
 Afficher l'arborescence Mot de passe : Administration
Commentaires
    Se souvenir de moi
Admin Forum 
 Derniers commentaires Admin Commentaires 

 Commentaire WA 122 : Narwa Voir la page du message Afficher le message parent
De : Estellanara  Ecrire à Estellanara
Page web : http://estellanara.deviantart.com/
Date : Mercredi 25 septembre 2013 à 09:22:11
Il règne une ambiance particulièrement médiévale et rustique dans ce texte, en grande partie grâce à un emploi judicieux de mots rares et anciens (crapaudière, éplapourdie, gogaille, cailletage, attige, bégaudes, cagnardes, canulante, margouillis...). La plupart, je ne les connaissais pas mais on les déduit aisément du contexte.
Les tournures des dialogues sont également très travaillées, familères juste ce qu'il faut, à l'ancienne. Ca sent bon la campagne d'antan, quoi !
La violence incestueuse du père sur ses filles est habilement suggérée sans jamais être dite. Ce sont là des personnages de parents particulièrement ignobles que tu dépeins, entre ce père violeur d'enfants et les deux mères, l'une froide et méprisante (mes pisseuses de filles) et l'autre avide d'un pouvoir que son absence d'amour ne peut lui valoir.
Par comparaison, le personnage innocent et spontané du garçon boucher est particulièrement rafraichissant.
Bon, j'ai pas trop vu la patience, hormis dans le prénom de l'héroïne et j'ai pas eu le courage de regarder pour la ponctuation.
La chute vient justifier le choix du titre.

Au final, une histoire d'amour simple et fraiche, classique mais efficace et écrite dans une belle langue.

Trucs et bidules : ras.

Est', plouf plouf !


  
Ce message a été lu 1815 fois

Smileys dans les messages :


Forum basé sur le Dalai Forum v1.03. Modifié et adapté par Fladnag


Page générée en 100 ms - 261 connectés dont 3 robots
2000-2018 © Cercledefaeries