Version HTML ?

Messages FaeriumForum
 Ajouter un message Retour au forum 
 Rechercher un message Statistiques 
 Derniers messages Login :  S'inscrire !Aide du forum 
 Masquer l'arborescence Mot de passe : Administration
Commentaires
    Se souvenir de moi
Admin Forum 
 Derniers commentaires Admin Commentaires 

 WA 138 Elemm : commentaire  Voir la page du message Afficher le message parent
De : Estellanara  Ecrire à Estellanara
Page web : http://estellanara.deviantart.com/
Date : Vendredi 5 juin 2015 à 10:37:07
J'étais venue lire ce texte il y a quelques temps mais il m'avait tellement traumatisée que je ne l'avais pas commenté !
Du coup, il va falloir que je le relise, arg ! Entendons-nous bien, ce texte est excellent, tellement fort qu'il faudrait un nouveau mot, tellement réaliste que j'avais envie de m'enfuir en courant comme quand j'allais voir mon grand-père à la maison médicalisée...
Devoir relire ce texte me fait un peu le même effet que si je devais revoir Le tombeau des lucioles... Mais je ne me vois pas le commenter sans le relire alors on y va !
Déjà, j'aime bien le titre concis.
Le premier paragraphe est extrêmement bien trouvé, il suggère d'emblée le drame familial.
Le deuxième, on pense immédiatement à une maman en maison de retraite.
On sent bien à la lecture que tu livres un texte très personnel.
"Les portes vitrées se dérobent à mon approche, mes jambes aussi." jolie la façon dont l'environnement semble répondre à l'état émotionnel de la narratrice.
Je te trouve extrêmement dure avec le personnel soignant. Cela dit, dans mon expérience, j'ai pu constater que la plupart ont oublié qu'ils ont affaire à des êtres humains. Peut-être est-ce une sécurité contre la folie.
"des oiseaux effrayés qui s'envolent en tous sens" c'est beau ça aussi.
La description de la mère et ses dialogues sont terrifiants de réalisme. Ça me renvoie à cette femme que j'ai connue qui a eu l’Alzheimer. Rien que de penser que ça peut arriver à une nouvelle personne proche de moi ou même à moi, une boule glaciale se forme dans mon ventre.
"Toute de rides vêtue" : magnifique.
Les soignants paraissent parfaitement indifférents dans ton texte. Blasés, limite déconnectés du réel.
Ton discours politique est vachement réaliste, aussi. Il louvoie, tourne autour du pot et, finalement, ne dit rien.
On sent bien l'hypocrisie dans les sourires et les poignées de main. J'imagine que c'est vraiment comme ça.
Son opinion sur les féministes est horrifiante.
Le choix du prénom de sa fille indique avec élégance le niveau de snobisme de la famille.
Sa réaction face aux problèmes de sa fille est horrible aussi.
La fin est juste ignoble. On sent bien qu'elle est dépassée est impuissante mais, vue son attitude, on a envie de la tabasser et pas de la plaindre.
Un texte terrifiant, vraiment. Surtout quand on sait à quel point toute cette horreur est vraie.

Est', mais si je vous jure, je vais poster !


  
Ce message a été lu 1753 fois

Smileys dans les messages :
 
Réponses à ce message :
4 Les soignants... - Elemmirë (Mer 17 jun à 07:33)


Forum basé sur le Dalai Forum v1.03. Modifié et adapté par Fladnag


Page générée en 204 ms - 295 connectés dont 3 robots
2000-2018 © Cercledefaeries