Version Flash ?

Messages FaeriumForum
 Ajouter un message Retour au forum 
 Rechercher un message Statistiques 
 Derniers messages Login :  S'inscrire !Aide du forum 
 Afficher l'arborescence Mot de passe : Administration
Commentaires
    Se souvenir de moi
Admin Forum 
 Derniers commentaires Admin Commentaires 

 Souquez ferme Voir la page du message Afficher le message parent
De : Telglin  
Page web : http://www.chez.com/neuneus
Date : Jeudi 22 fevrier 2001 à 20:13:12
Mince, un coup de fil entre le titre et le contenu, et je sais plus ce que je voulais dire.

Telglin, qui dans tous les cas soutient Galadriel (faut jamais se mettre le boss à dos).


  
Ce message a été lu 1397 fois

Smileys dans les messages :
 
Réponses à ce message :
Galadriel  Ecrire à Galadriel

2001-02-22 21:27:20 

 Merci :)Détails
Cela étant dit je doute des intentions ;)
Je profite de ce message pour remarquer que depuis quelques temps Telglin met son site en url ;)
A quand la suite du roman ?
Galadriel qui se demande si la position des objets en html va rendre la même chose par netscape et ie (ou comment écrire un message totalement décousu et rouvrir un débat sensible :-p

Ce message a été lu 1617 fois
Telglin  

2001-02-22 23:01:19 

 Ah, l'égo et la fierté!Détails
Ben vi, je mets mon site en URL. C'est mon bébé à moi, mon tout premier. Il est moche mais, quand je le vois, je suis tout ému. Alors je le gâte, je le pouponne...demain, il aura droit à une version anglaise.

La suite du roman? Diantre, c'est exigeant une reine. J'aurais jamais dû m'engager comme ménestrel à la cour. Heureusement, j'ai encore quelques pages en stock pour tenir jusqu'à la semaine prochaine. Après...

Cymbeline sourit. Son maître d’armes se montrait parfois très infantile, et elle ne l’en aimait que plus. Les conseillers du roi étaient trop sérieux, toujours à réfléchir sur l’état et l’avenir du royaume. Ils se faisaient un devoir de montrer à la future reine combien le gouvernement d’un royaume n’avait rien d’un jeu plaisant. Même Vildya, les rares fois où elle se montrait, présentait toujours un air préoccupé. Darlin, lui, avait une tout aussi haute opinion de sa charge et de ses devoirs. Mais il conservait le solide bon sens et la joie simple des paysans du duché de Ghent d’où il était issu. Cymbeline savait qu’il bouderait juste le temps de passer à quelque chose de plus attrayant.
« - Je crois que je vais m’évanouir si je reste ici plus longtemps par cette chaleur ; pourquoi ne pas rentrer au château pour profiter de la fraîcheur des caves voûtées ?
- Entendu, acquiesça le maître d’armes qui abandonna aussitôt son air renfrogné. De toute façon nous ne pouvons pas faire grand chose d’autre. »
La jeune femme s’approcha de l’arbre et tendit une main pour aider Darlin à se relever. Il n’en avait pas besoin, bien sûr, mais il prit le bras de sa protégée en le considérant comme un signe d’affection.
Leurs montures paissaient non loin de là, au bord d’un petit ruisseau dont l’impétuosité tranchait avec l’immobilité des bois alentours. Cymbeline et Darlin montèrent en selle et sortirent de la forêt.
Ils empruntèrent un sentier qui longeait la lisière avant de rejoindre de petites collines relativement proches et peu élevées où poussaient de la vigne et du houblon. La pente était douce et, malgré leur allure tranquille, ils arrivèrent bientôt au sommet le plus élevé.

Ce message a été lu 1191 fois


Forum basé sur le Dalai Forum v1.03. Modifié et adapté par Fladnag


Page générée en 113 ms - 395 connectés dont 2 robots
2000-2017 © Cercledefaeries