Version HTML ?

Messages FaeriumForum
 Ajouter un message Retour au forum 
 Rechercher un message Statistiques 
 Derniers messages Login :  S'inscrire !Aide du forum 
 Masquer l'arborescence Mot de passe : Administration
Commentaires
    Se souvenir de moi
Admin Forum 
 Derniers commentaires Admin Commentaires 

 Naissance par le siège Voir la page du message Afficher le message parent
De : Maedhros  Ecrire à Maedhros
Date : Dimanche 16 avril 2017 à 20:15:16
Deux faces de la même médaille. Deux versions de la même histoire. Deux bras de la même rivière. Deux exercices pour une même narration. Excellente idée! Le conte et l'envers du décor. Les deux parties liées par une introduction qui les met en perspective, sans trahir vraiment l'une ou l'autre. Re-bonne idée.

Tu as donc campé l'histoire dans le décor de ton univers médiéval familier en y intriquant en plus l'apparition récurrente du poète Keldre que nous croiserons ailleurs et encore.

L'intrigue en tant que telle est d'une simplicité abstraite. Comment éviter le sac de la Cité? On dirait une scène de la guerre de Troie où les troyens se croient à l'abri derrière les murailles érigées par Poséidon et les grecs amènent avec eux la fureur des dieux ligués. Mais Hélène n'est pas descendue parler à Ménélas. Tandis que la Princesse va tenter d'amadouer l'homme de guerre. Et les talents de l'une vont terrasser les certitudes de l'autre. La guerre n'aura pas lieu. De cette étrange rencontre vont croître des fruits prodigieux et le feu qui n'a pas consumé la Cité va se répandre d'une toute autre façon. La légende travestit dans de beaux atours les côtés prosaïques de l'Histoire. Deux versions, la Dame Renarde ou une Princesse prête au sacrifice ultime? On ne bâtit pas une dynastie à partir de la poussière d'une tente de soudard. C'est la chanson qui fera l'Histoire et Corphen le troubadour Bouffon a des airs qui rappellent un peu un autre naute, Dongann!

Le style est fluide et les images sont belles. Tu tiens ton univers et on sent que tu t'y plais. J'ai bien aimé la parité que tu installes dans tous les corps institutionnels. On ne peut pas dire que ta société est misogyne. Tu as beaucoup mieux respecté la consigne que moi, mais Narwa l'a déjà souligné. Je n'y reviens donc pas.

Ton histoire m'a rappelé un très vieux disque " The Geese and the Ghost", dont les sillons dégageaient ces mêmes ambiances.

Well done.

M


  
Ce message a été lu 409 fois

Smileys dans les messages :


Forum basé sur le Dalai Forum v1.03. Modifié et adapté par Fladnag


Page générée en 105 ms - 507 connectés dont 4 robots
2000-2017 © Cercledefaeries