Version HTML ?

Messages FaeriumForum
 Ajouter un message Retour au forum 
 Rechercher un message Statistiques 
 Derniers messages Login :  S'inscrire !Aide du forum 
 Afficher l'arborescence Mot de passe : Administration
Commentaires
    Se souvenir de moi
Admin Forum 
 Derniers commentaires Admin Commentaires 

 Intéressante parenthèse Voir la page du message Afficher le message parent
De : Scytale  Ecrire à Scytale
Date : Mercredi 20 mars 2002 à 18:38:00
Mais on sort un peu du cadre.
Je ne connaissais pas ce type de 'pathologie' mais je ne suis pas complêtement d'accord lorsque vous dites que ce n'est une gène que pour l'entourage.
Je m'explique : Comme je le disais, le non-a ne bannit pas les émotions, elle les contrôle pour en faire meilleur usage. Pourquoi cela, tout simplement pour leurs avantages boilogiques.
La joie, le plaisir, dont l'incarnation physique, biologique est basiquement la substance appellée endorphine est une données concréte, et ne peux être ignorée.
Et l'athymhormie schiz-machin prive le patient de cette hormone, donc le prive de plaisir, ce qui peut l'altérer mentalement.
Aprés tout, des études récentes ont prouvées que le rire avait un réel impact physique, sur l'état de santé, nerveux..etc. Je ne suis pas assez érudit pour vous en dire plus mais l'idée est là.

Scytale


  
Ce message a été lu 2019 fois

Smileys dans les messages :
 
Réponses à ce message :
Fladnag  Ecrire à Fladnag

2002-03-20 21:58:03 

 "et ne peux être ignorée"Détails
On parle ici de symptomes resultant a mon avis d'un probleme "psychique"... ta supposition que l'athymhormique schiz-truc souffre est appuyé par le fait qu'il ne peux ignorer les endorphines produites par le corps. Je suis bien d'accord, le gars produit cette hormone, comme tout le monde, mais le "blocage" se situe au niveau cérébral (enfin, pour certains). Les émotions sont "bloquées" a leur apparition, avec autant plus de force qu'elle sont grandes ou importantes. Il me semble que le cerveau peut faire ca, et bien plus encore. On peut voir ca comme une sorte de super controle style non-A, mais a la difference qu'il n'est pas "conscient" et qu'il s'applique a toutes les emotions. Le Non-A non plus n'est pas privé de cette hormone. Le probleme n'est pas physique, mais psychique.

Fladnag, qui aime bien sortir du cadre

Ce message a été lu 1822 fois
Tarkin  Ecrire à Tarkin

2002-03-31 12:05:59 

 existence hors émotionsDétails
En quoi l'athymhormique schiz-chose devrait-il souffrir du moment qu'il n'éprouve aucune émotion ?

S'il ne ressent pas la joie, il ne ressent pas non plus la tristesse. Et pour souffrir, il faut avoir conscience de souffrir. Or à ce niveau il y a un bloquage.

"Ils ne sont ni heureux ni malheureux, ils sont, tout simplement. En attendant de ne plus être".

Tarkin, qui pique encore une phrase de Telglin pendant son absence

Ce message a été lu 1731 fois


Forum basé sur le Dalai Forum v1.03. Modifié et adapté par Fladnag


Page générée en 106 ms - 719 connectés dont 2 robots
2000-2018 © Cercledefaeries