Version Flash ?

Messages FaeriumForum
 Ajouter un message Retour au forum 
 Rechercher un message Statistiques 
 Derniers messages Login :  S'inscrire !Aide du forum 
 Masquer l'arborescence Mot de passe : Administration
Commentaires
    Se souvenir de moi
Admin Forum 
 Derniers commentaires Admin Commentaires 

 Répondre à : Les mechants... 
De : Mélophage  Ecrire à <a class=sign href=\'../faeriens/?ID=18\'>Mélophage</a>
Date : Mercredi 10 avril 2002 à 05:08:07
...Se suicideraient parce qu'ayant reflechi ?
Selon mon idée de méchant, c'est pour le moins douteux. Certes, le méchant qui veut tuer la gentille parce qu'il est méchant s'en trouverait très certainement en crise existentielle, d'autant plus que dans le monde où il existe en général, les gentils c'est bien et les méchants c'est mal et dans l'erreur alors si ça refléchit ça se rédempte.
Digressions biomanesque mise à part, dans notre cher monde maintenant, en quoi le fait d'etre méchant, que nous nommerons méchancerie, est elle incompatible avec la reflexion, et la survie avec la reflexion ?
On peut pourtant parfaitement reflechir et parvenir à la conclusion qu'il n'est aucun besoin de s'embarasser de scrupules, y compris par rapport à la survie de la nature sus citée, ni de se suicider, la reflexion à mon avis ne s'accompagne pas forcément de morale, et son résultat n'est pas forcément un désir de sauver la planète ou quoi que ce soit d'autre, l'égocentrisme et la méchanceté même peuvent être également argumentés.
Tentatives d'exemples de reflexions amenant à ce résultat :
- A quoi bon être gentil ? Certes cela amène certains avantages, d'un point de vue purement calculateur (le gant de velours de Machiavel en quelque sorte), mais si la méchancerie me contrarie moins, je peux parfaitement faire le choix de l'adopter, tout en ayant conscience des conséquences destructrices de mes actes. Selon la méchanceté, elles peuvent d'ailleurs être finalement "positives", par remise en question ou, dans le cadre d'une rupture sentimentale par exemple, parce que l'autre parviendra quelquefois plus facilement à "faire une croix" sur un ex amour / ami déshumanisé, et donc à avancer. Mais ces derniers points s'écartent du sujet, revenons en à la méchancerie originelle et totalement immorale :
nous avons donc
- A quoi bon s'encombrer de mauvaise conscience ?
- Est il de toute façon, vu la complexité de notre monde, et l'état actuel de la planète, possible de prévoir l'impact qu'aura quelque acte que ce soit à long terme ? Certes, une explosion en chaine de bombes atomiques (pour prendre un exemple plein de couleurs chatoyantes) détruirait une bonne part de la vie. Cependant les scorpions résistent au radiations, et à partir de ce qui survivrait qui peut prévoir quel monde se créerait ?
- Pourquoi, de plus, adopter une notion de bien et de mal ? Y'a t'il autre chose à la base que des réactions, des créations et destructions, des expériences (au sens premier du terme) que notre pensée connote diversement ?
- Quand bien même vertu et méchancerie existent, quel intêret y'a t'il à favoriser l'une plutôt que l'autre ?
- Quelle importance ? Pourquoi prendre tout cela au sérieux ?

Joyeux gambadements oniriques à tous
Mélophage.

Ce message a été lu 2275 fois

 Répondre

Titre
Auteur
Email
Page Web
Signature
Couleur:  
Mise en forme fine du texte :

Autres options :

 
 
Message
Icônes
 Défaut 
 Question 
 Remarque 
 Avertissement 
 Réaction 
 Idée 
 Plus 
 Nouvelles 
 Ok 
 Triste 
 Colère 
 Accord 
 Désaccord 
 Amour 
 Brisé 
 Fleur 
   Me prévenir par mail en cas de reponse a ce message

    
Liste des Smileys


Forum basé sur le Dalai Forum v1.03. Modifié et adapté par Fladnag


Page générée en 44 ms - 215 connectés dont 2 robots
2000-2018 © Cercledefaeries