Version HTML ?

Messages FaeriumForum
 Ajouter un message Retour au forum 
 Rechercher un message Statistiques 
 Derniers messages Login :  S'inscrire !Aide du forum 
 Masquer l'arborescence Mot de passe : Administration
Commentaires
    Se souvenir de moi
Admin Forum 
 Derniers commentaires Admin Commentaires 

 Commentaire Clémence, ex n°21 Voir la page du message Afficher le message parent
De : Narwa Roquen  Ecrire à Narwa Roquen
Date : Mercredi 12 septembre 2007 à 18:09:56
L’idée est parfaitement originale ; le style est avenant, enjoué. La présentation des personnages est bien menée, l’attention du lecteur est entretenue par les hypothèses successives, jusqu’au coup de théâtre final. On a hâte de savoir la suite, le pari est gagné.
Je relève néanmoins certains détails à reprendre :
- outre les fautes de frappe, il me semble qu’il y a quelques vraies fautes d’orthographe : carressait ( un seul r ) ; s’annoncée (ait), vivants (sans s ), passait (er), joignèrent (irent), effrayés (féminin), tous de même ( tout) .


- il y a quelques maladresses : aujourd’hui s’emploie dans un texte au présent ; de plus « promettre que c’était une journée qui s’annonçait plus belle », ça tourne un peu autour du pot : ou bien on promet que la journée sera belle, ou bien c’est la journée qui s’annonce belle ; et si tu dis plus belle que la précédente, ça veut dire que la veille n’était pas une bonne journée...
• « nous n’étions pas un jour ordinaire » : qui est nous ? « Ce n’était pas » me semble plus approprié.
• « des stylos vivant paisiblement toujours », c’est lourd ; à la rigueur « vivant toujours paisiblement »
• « le mur du fond du meuble » : ou bien le meuble n’a pas de fond propre, et c’est une étagère contre un mur, ou bien c’est « la paroi du fond du meuble », encore que « le fond du meuble » devrait suffire.
• ancestral : tu emploies ce mot 2 fois, et comme il est soutenu, on le remarque, une seule fois serait mieux ; de plus « l’ancestral contenant » est un peu alambiqué. « Le pot de tilleul » me suffirait.
• « Il y a eu, ou failli y avoir, vol » : le rythme est trop haché.
• « A force de glisser son regard inquisiteur partout, l’on remarqua... » « On » n’a pas vraiment de regard. La formulation me gêne.
• « une personne » : le Quignon n’est pas une personne. Un personnage, oui, un habitant, un ami, ce que tu veux, mais pas une personne.
• « il brillait par son absence » : expression vraiment trop banale dans un texte qui se veut original
• « Le soleil pénétrait en cet instant...et l’on vit... » : si c’est une action rapide, c’est au passé simple (pénétra). L’imparfait sert pour une action qui dure, ou un état.

- Un point est à préciser : les stylos se réveillent allongés, mais où ? Dans le buffet ? Sur la table ?


Comme dirait Est’, c’est de l’épluchage, mais console-toi : quand est un texte est nul, il n’y a rien à en dire !
Au travail, jeune fille, tu tiens le bon bout !
Narwa Roquen, c'est un (bon) début, continuons le combat!


  
Ce message a été lu 3313 fois

Smileys dans les messages :
 
Réponses à ce message :
4 merci merci merci!! - Clémence (Mer 12 sep à 18:25)
       5 retouche suivant vos précieux commentaires...^^(WA n°21/part1) - Clémence (Mer 12 sep à 20:43)
              6 C'est tout de suite plus agréable à lire... - z653z (Jeu 20 sep à 17:43)
                   7 merci. - Clémence (Jeu 20 sep à 18:17)


Forum basé sur le Dalai Forum v1.03. Modifié et adapté par Fladnag


Page générée en 100 ms - 733 connectés dont 2 robots
2000-2019 © Cercledefaeries