Version Flash ?

Messages FaeriumForum
 Ajouter un message Retour au forum 
 Rechercher un message Statistiques 
 Derniers messages Login :  S'inscrire !Aide du forum 
 Afficher l'arborescence Mot de passe : Administration
Commentaires
    Se souvenir de moi
Admin Forum 
 Derniers commentaires Admin Commentaires 

 Commentaire Maedhros, exercice n°116, 3° partie Voir la page du message Afficher le message parent
De : Narwa Roquen  Ecrire à Narwa Roquen
Date : Mardi 5 mars 2013 à 22:38:21
Comm Maedhros, ex n°116-3


Après un périple extraordinaire, les sept compagnons arrivent au terme de leur voyage. Terme qui n’est qu’une étape, mais non dénuée d’émerveillements, et qui nous permet de connaître un peu mieux les origines du Phante.
J’ai bien aimé la théorie sur la complétude des mondes ; ça vous a un petit côté taoïste, même si dans le contexte ça augmente encore le danger ! La description des Phantes sous leur apparence habituelle est aussi réussie, de même que la transformation de Vak pour ce qui ressemble à de joyeuses retrouvailles. Par contraste avec les tourbillons lumineux, le quartier des aveugles est d’autant plus terne et triste, de même que les habits des femmes sont en contradiction avec la noblesse de leur visage.
La comptine est un peu attrapée par les cheveux, même si ton héros est crédible. Sans doute faudra-t-il trouver une explication supplémentaire dans la suite pour nous convaincre tout à fait...


Bricoles :
-dans leurs dos, le pont : leur
-Il n’y avait ... rien qui ressemblait : il me semble que ressemblât serait mieux
- comme s’ils marchaient dans sur une tourbière : lequel des deux ?
- or, nous seront repartis bien avant : serons
- dès qu’ils eurent rejoints Vak et ses compagnons : rejoint
- l’impression de plonger leurs regards : leur regard
- aucune construction s’était en vue : n’
- Vak faisait attention où il mettait ses pas : certes, « à où » n’est pas heureux, mais c’est « faire attention à » ; peut-être « surveillait où » ?



L’épopée tient ses promesses, et ton souffle ne s’épuise pas. Longue vie à cette histoire, qui nous enchante toujours !
Narwa Roquen, victime des voleurs de temps...


  
Ce message a été lu 3529 fois

Smileys dans les messages :


Forum basé sur le Dalai Forum v1.03. Modifié et adapté par Fladnag


Page générée en 100 ms - 273 connectés dont 1 robot
2000-2019 © Cercledefaeries