Version HTML ?

Messages FaeriumForum
 Ajouter un message Retour au forum 
 Rechercher un message Statistiques 
 Derniers messages Login :  S'inscrire !Aide du forum 
 Afficher l'arborescence Mot de passe : Administration
Commentaires
    Se souvenir de moi
Admin Forum 
 Derniers commentaires Admin Commentaires 

 Nom d'un arbre Voir la page du message Afficher le message parent
De : Tarkin  Ecrire à Tarkin
Date : Lundi 1 avril 2002 à 13:49:23
La réalité, c'est ici et maintenant.

Je pense effectivement qu'y rajouter le problème posé par l'évolution au cours du temps aurait de quoi donner la migraine.
Pour moi la réalité c'est ce qui est. Ce qui exclut d'emblée toute spéculation sur ce qu'elle peut devenir: la réalité est ce qu'elle est au moment où elle l'est.

L'univers a quelque chose d'intangible, qui va bien au-delà de nos perceptions. Ces dernières sont le fruit de spéculations, de tentatives de définition de quelque chose qui est au-delà, de quelque chose qui est réel.

Le réel, c'est ce qui ne peut pas être interprété. Toujours pour reprendre l'exemple de l'arbre, la réalité c'est l'arbre. La manière dont nous le percevons appartient au domaine de la perception, plus à celui de la réalité.

Tarkin, qui prend racine


  
Ce message a été lu 1840 fois

Smileys dans les messages :
 
Réponses à ce message :
Mélophage  Ecrire à Mélophage

2002-04-01 21:06:23 

 Au pied de mon arbre je vivais heureuxDétails
La réalité est ce qu'elle est au moment où elle est : comment définis tu ce qu'elle est, sinon par les perceptions, et de même pour le moment ? (apres tout le temps est il autre chose qu'une perception subjective ?)
Le réel est ce qui ne peut être interprété > Pour l'exemple de l'arbre, qu'est ce qui nous assure qu'il est au delà de nos perceptions, qu'il existe au delà ? De même pour l'univers entier. Après tout rien de tout cela n'existe au sein d'un rêve sinon sous forme de souvenirs, parfois, comme le rêve s'évanouit dans le réel (en gardant certes une forme de présence mais toujours définie par notre esprit)
Est ce que finalement la réalité est autre chose les imprégnations de nos petits neurones ?
Ce qui ne peut pas être interprété... Quelque chose peut il ne pas l'être ? (drole de syntaxe)
Mélophage,
J'aurais jamais du m'éloigner d'mon arbre.

Ce message a été lu 1637 fois
Tarkin  Ecrire à Tarkin

2002-04-01 21:37:16 

 AutodaféDétails
Le plus simple, c'est encore de faire de la pâte à papier avec ce foutu arbre :o)

Je persiste à dire qu'il existe une réalité sous-jacente, intangible.
Pour la simple et bonne raison (naïve ?) que l'interprétation ne serait pas possible s'il n'y avait rien à interpréter.

Reprenons cet arbre : s'il n'y a aucune réalité au-delà de notre perception, cela veut dire que l'arbre n'existe que parce je dis qu'il existe. Je le regarde. Mais dès que je tourne la tête, je cesse de lui donner vier et donc il n'existe plus.

Or l'arbre est toujours là.

Comment je peux le savoir, puisque je ne le regarde pas pour vérifier ?
A partir d'une extrapolation : s'il faut la perception d'un homme pour faire la réalité, alors cela veut dire que rien n'existait avant l'apparition de l'homme.
C'est raisonnablement impossible : l'univers a existé longtemps avant que l'homme ne vienne y mettre son grain de sel. Il n'est pas apparu d'un coup, comme ça, et les arbres existaient bient avant que les hommes ne se demandent si les arbres en question existaient vraiment.

Le problème avec la réalité, c'est qu'elle n'en a strictement rien à faire de la manière dont l'homme la voit. Elle suit son chemin, à sa manière.

Tarkin, réaliste (euh...)

Ce message a été lu 1785 fois
Mélophage  Ecrire à Mélophage

2002-04-02 02:29:10 

 Arbre à raccourcisDétails
Bon, pendant que l'arbre s'empâte discutons en encore... Je n'ai jamais prétendu que l'homme était la seule pensée, encore moins la seule subjectivité.
Quand tu détournes la tête d'un arbre tu n'en crois pas moins en son existence, les neurones sont après tout les H.L.M. de nos pensées, ils peuvent bien loger l'existence des arbres ou d'un arbre dans un coin quand bien même on ne le voit plus.
Rien ne garantit que c la "conscience" ou la perception qui créent la réalité bien sûr, mais rien ne garantit non plus le contraire (sinon nous n'en discuterions pas, ahaha pas bête le foetus là)
L'univers n'est pas apparu "d'un coup comme ça" . Certes, mais va savoir comment il est apparu, ce cachottier ! Est il au départ matière ou création d'une pensée, de pensées, une forme de repère - à la façon des rêves ?
Oui, c'est encore une ruse pour provoquer des migraines chez les non immunisés. Je m'en veux. Presque.
L'interprétation ne serait pas possible s'il n'y avait rien à interpréter, cela reste à voir. Les hallucinations existent bel et bien, peut etre le monde est il une hallucination normée ?
Je concluerais humblement par : si quelque chose est sur , c'est que le peut être est une merveilleuse expression, y compris pour créer des migraines.
Mélophage.

Ce message a été lu 1945 fois


Forum basé sur le Dalai Forum v1.03. Modifié et adapté par Fladnag


Page générée en 108 ms - 260 connectés dont 3 robots
2000-2018 © Cercledefaeries