Version HTML ?



Tétralogie de la forêt des Mythagos
( Mythago Wood )


Auteur : Robert Holdstock


Genre : Fantastique

Livres du cycle référencés :
    



L'Histoire :

En bordure du bois de Ryhope, dans le Herefordshire, existe un petit bois, d'apparence anodine. Mais ce bois, qui remonte aux forêts primitives et indiciblement anciennes, renferme tout un monde enroulé, piégé dans une stase spatio-temporelle où le temps s'écoule à des vitesses variables. Dans ce bois, par une magie ancestrale, les rêves prennent corps pour donner naissance à des créatures quasi-humaines qui ont peuplé les contes et les légendes oubliés celtes mais aussi gréco-romains ou paiens. Elles ne peuvent être vues qu'en lisière du champ visuel, le plus éloigné des centres de la conscience.

Les trois histoires tissent leur trame autour de ce bois.

Dans la forêt des mythagos, il y a d'abord la famille HUXLEY : Georges, le Père, qui enfante un mythagos effrayant, Steven et Christian, ses fils qui vont lutter pour conquérir la belle Guiwenneth, sous le regard d'HARRY KEETON, un aviateur dont l'âme avait déjà été avalée par un autre bois primitif, en France celui-là. Mais la belle Guiwenneth n'est-elle qu'un mythagos errant dans le monde du bois ou est-elle une création de l'un d'entre eux? Quels seront leurs destins, qui se croisent et qui se heurtent, au centre d'un monde dont on ne revient jamais réellement?

Dans "Lavondyss", la jeune TALLIS, demi-soeur d'Harry KEETON, qui possède un sens exarcerbé de l'imaginaire et de la contemplation, est fascinée par le bois de Rhyope. Ce bois l'attire et elle perçoit qu'au plus profond de ses secrets, il y a Harry qui a besoin d'elle. Instinctivement, elle réapprend des rites magiques pour ouvrir les portes de ce monde parallèle et l'art des masques qui lui montrent les chemins de traverse. C'est en quelque sorte une initiation pour la jeune adolescente, qui s'éprend d'un jeune chevalier mourant, et c'est aussi la quête onirique de Lavondyss, le coeur du bois, l'endroit où le temps lui-même n'existe plus et où les légendes prennent vie.

Dans 'La femme des neiges", on retrouve la famille HUXLEY, dans une autre époque, antérieure à la première, qui explore les perspectives juste esquissées dans le 1er roman et qui dépeint le combat acharné de Georges avec son double " mythagos " pour la femme qu'il aime.

Commentaire :

Pierre angulaire de Robert Holdstock, le cycle de la forêt des mythagos a été pour moi, une révélation, un chef d'oeuvre que je n'hésite pas à ranger entre Tolkien et F. Herbert, deux merveilleux visionnaires qui ont construit chacun à sa manière, des réalités différentes mais intimement cohérentes. Robert Holdstock, par ses racines anglaises, se rapproche, à mon avis, plus de JRR Tolkien, par son lyrisme émouvant et cette façon de laisser apercevoir des perspectives fugaces mais irrésistibles.

La forêt des mythagos est l'une de ces forêts qui ont survécu depuis l'aube de l'humanité. Grâce à la magie des lieux et aux énergies emmagasinées, elle a maintenu un espace-temps où les règles habituelles de la physique n'ont plus cours. Ainsi, un simple ruisseau, dans le bois, peut se transformer en un fleuve majestueux qui traverse des contrées hantées par des personnages mythiques ayant pris chair et os (les mythagos) nés du rêve des vivants.

Le texte (la traduction) est complexe mais les descriptions des lieux, la psychologie des personnages, les liens étroits entre la réalité et la légende sont fabuleusement décrits. C'est une aventure émotionnelle intense qui attend celui ou celle qui se saisira des 800 pages de ce recueil. Pour les moins téméraires, chaque histoire fait également l'objet d'une édition de poche.

La forêt des mythagos a décroché le World Fantasy Award en 1986.

Fiche réalisée par Maedhros


Aucun Commentaire



Ajouter un commentaire

Pseudo
Mail
Titre ou commentaire concis
Commentaire détaillé
(Optionnel)



Page générée en 74 ms - 238 connectés dont 3 robots
2000-2017 © Cercledefaeries