Version HTML ?



Songe d'enfant

Trois gouttes de rosée
Tancées sur une feuille
Par la légèreté
Passante d'une brise
Cherchent à s'égrainer.

Chaque raie laiteuse
Traverse la futaie striée,
Traçant dans la vaporeuse
Lumière ce jour né.
Là, deux yeux clignotent.

Lavé par deux mains brunes,
Frottant un minois souriant
Frappé du repos nocturne,
L'elfe enfantin dépliant
Les ailes s'éveille.

La fée l'a crée d'un son,
Lasse des règles immuables.
Tout en bien, tout en bon,
Tous en sens aimables ;
L'elfe est l'innocence.

Mais...

Ses sens endormis,
Son esprit dans les songes,
L'homme-loup surgi,
Laissant feuilles et tiges
Ballotées et sans lest.

Ecrire à Naturev
© Naturev



Publication : 01 July 2007
Dernière modification : 01 July 2007


Noter cette page : Vous devez vous identifier pour utiliser le système de notation

A toi de choisir parmi les récits et illustrations sur le site

Elemmirë
L'éveil de la rose  
Réveil monstrueux  
Maedhros
Sur la Colline  
Narwa Roquen
Esprit-des-Saules  
L'âme de la Moria  
Naturev
Songe d'enfant  

signifie que la participation est un Texte.
signifie que la participation contient un Dessin.


2 Commentaires :

Estellanara Ecrire à Estellanara 
le 18-07-2007 à 16h59
Inachevé ?
La rythmique bien régulière du premier couplet cède vite le pas à l’anarchie, ce qui porte préjudice à l’ensemble. Euh… manquerait pas la fin ?
Elemmirë Ecrire à Elemmirë 
le 01-07-2007 à 20h13
Des pieds et des mains... :)
C'est mignon tout plein, le propos est agréable, les mots sont jolis, mais quel dommage que les pieds trébuchent!
Trop de pieds, pas assez, quand il y a le bon nombre ça ne rime pas, hm.... Je voudrais au moins une version rythmée! Le premier couplet est bon, il me semble (Narwa confirmera, ou pas! :)), va pour l'absence de rimes qui ne me choque pas tant que ça, mais le rythme fait chuter la bea...

Voir la suite de ce commentaire



Ajouter un commentaire

Pseudo
Mail
Titre ou commentaire concis
Commentaire détaillé
(Optionnel)



Page générée en 79 ms - 326 connectés dont 3 robots
2000-2017 © Cercledefaeries