Version Flash ?

Messages FaeriumForum
 Ajouter un message Retour au forum 
 Rechercher un message Statistiques 
 Derniers messages Login :  S'inscrire !Aide du forum 
 Afficher l'arborescence Mot de passe : Administration
Commentaires
    Se souvenir de moi
Admin Forum 
 Derniers commentaires Admin Commentaires 

 En retard, en retard, je suis en retard!!! WA 13, participation!!! Voir la page du message Afficher le message parent
De : Elemmirë  Ecrire à Elemmirë
Page web : http://lemondedelemm.canalblog.com
Date : Jeudi 26 avril 2007 à 09:57:53
Sifflement perçant, souffle puissant, chanson lugubre entre les arbres malades. Derrière toi, la rue déserte. Les volets bleus à la peinture écaillée qui claquent furieusement. Devant toi, l'espace à traverser: les hautes grilles sombres encadrent l'allée du parc, et les bourrasquent giflent et assèchent, élevant comme autant d'armées de fantômes les amas de feuilles mortes en tourbillons poussiéreux à plusieurs mètres du sol. Le chant étrange qui emplit la nuit pourrait être le leur, choeur sinistre des âmes perdues.
Les roux, les rouges, les ors, les ocres, de l'automne en souffrance, enragé de désespoir, s'étendent sous les éclairages publics éteints, détruits probablement par quelques gosses mal intentionnés, faisant ainsi la part belle à la pénombre gelée.
Craquements, de branches ou d'os; hurlements, de vent ou de jeune fille imprudente; agitation dans l'ombre, masses noires mouvantes, arbustes courbés secoués par les rafales ou danger qui se débat, frappe et s'enfuit...

L'espace se resserre sur toi tout autant qu'il s'étend et s'étire dans le loin. Hier, à vélo, avec un peu de soleil encore et quelques familles avec leurs chiens, l'allée du parc était passée sous tes roues sans même que tu le remarques. Mais ce soir...
Le monde tourne et gémit, à la fois plainte déchirante et violence barbare, et toi, seule, debout, pétrifiée devant l'allée du parc, tu serres contre toi, bien collé contre ta poitrine glacée, ton cahier à spirales.


Elemm', lapin du pays des merveilles!


  
Ce message a été lu 2712 fois

Smileys dans les messages :
 
Réponses à ce message :
Narwa Roquen  Ecrire à Narwa Roquen

2007-04-27 19:19:52 

 Commentaire Elemmirë, ex n°13Détails
Excellent ! J’en frissonne encore ! Voilà une atmosphère inquiétante à souhait ! Effectivement, rien n’est plus terrifiant qu’un décor familier, voire pacifique, où l’obscurité réveille nos démons imaginaires... Et tu en rajoutes encore en précisant bien que, n’est-ce pas, sous le soleil, ça avait l’air tellement facile...
J’adore le fait de tutoyer ton personnage. Ca implique beaucoup plus le lecteur, c’est émotionnellement beaucoup plus fort. De plus, le style incisif, avec ces morceaux de phrases tronquées, évoque le souffle court, le coeur qui s’affole... Mais dites-moi, mademoiselle l’Elfe, c’est très technique, tout ça, vous avez relu Edgar Allan Poe récemment, ou son fantôme est-il venu vous souffler toutes ses bonnes vieilles ficelles ?
Que ton sang ne se coagule pas, je voudrais juste y changer une virgule...
Entre « amas de feuilles mortes » et « en tourbillons poussiéreux », si tu enlèves la virgule, ça permet de faire monter plus haut les tourbillons.
Ah... et puis, j’ajouterais un tout petit « de » entre « les ocres » et « l’automne en souffrance », qui évite d’avoir un sujet au singulier ( en fin de liste de sujets au pluriel) juste avant un verbe au pluriel. Il n’y a pas de faute tel que c’est écrit. Mais je trouve qu’avec le « de » ça passe mieux.
Je précise que je ne nourris aucune agressivité de type sexuel envers les diptères...
Clap clap clap...

Ce message a été lu 2594 fois
Elemmirë  Ecrire à Elemmirë

2007-04-27 22:12:07 

 Vous avez dit ptères?Détails
Les diptères, ça a un rapport avec les coléoptères et les diplodocus? Ca mange quoi l'hiver??
Sinon, euh, non, j'ai rien relu, j'ai écrit ça un soir comme ça ^^


Elemm', inspirée par le fantôme de Poe, venu de Deep Terre (Poe Deep Terre et Poe dit d'faire? Ok, je sors.... ^^)

Ce message a été lu 2907 fois
Estellanara  Ecrire à Estellanara

2007-06-19 13:22:22 

 Exercice 13 : Elemmire => CommentaireDétails
Chais pas trop quoi en dire de celui-là. Certaines phrases sont un peu confuses. Sur un passage aussi court, j’aurais tendance à dire qu’on attend la suite...

Est', un peu sèche.

Ce message a été lu 2965 fois
Elemmirë  Ecrire à Elemmirë

2007-06-19 14:41:38 

 En effet...Détails
Moi aussi j'aurais bien voulu y faire une suite, mais il aurait fallu trouver l'aspect scénaristique: qu'y a-t-il de si précieux dans son cahier, pourquoi ça lui fait si peur, etc... Et moi et les scénars...

Sinon, j'aurais bien voulu des précisions sur les phrases confuses, mais non, je ne te le demanderai pas! Tu as déjà assez de boulot comme ça, et je te suis grandement reconnaissante de faire ce "marathon littéraire", pour reprendre l'expression. J'espère que tu t'y amuses, quand même :)

Elemm', qui apprécie les coups de fouet enflammé d'Est :)

Ce message a été lu 2909 fois
Estellanara  Ecrire à Estellanara

2007-06-20 11:58:48 

 Commentaire : director's cutDétails
On peut pas appeler ça du boulot que de vous lire. Je le fais parce que j'aime ça !

Alors voilà les phrases que j'ai trouvées confuses :
"Devant toi, l'espace à traverser: les hautes grilles sombres encadrent l'allée du parc, et les bourrasquent giflent et assèchent, élevant comme autant d'armées de fantômes les amas de feuilles mortes en tourbillons poussiéreux à plusieurs mètres du sol."
et
"Les roux, les rouges, les ors, les ocres, de l'automne en souffrance, enragé de désespoir, s'étendent sous les éclairages publics éteints, détruits probablement par quelques gosses mal intentionnés, faisant ainsi la part belle à la pénombre gelée. "

Je les trouve un peu trop longues, du coup, je me perds dans les sujets et les verbes comme dans du Proust.
Tentons de les découper pour voir si on n'abime rien et si on gagne en clarté :
"Devant toi, l'espace à traverser: les hautes grilles sombres encadrent l'allée du parc, et les bourrasques giflent et assèchent. Elles élèvent comme autant d'armées de fantômes les amas de feuilles mortes en tourbillons poussiéreux, à plusieurs mètres du sol. "
et
"Les roux, les rouges, les ors, les ocres de l'automne en souffrance, enragé de désespoir, s'étendent sous les éclairages publics éteints. Quelque gosse mal intentionné les aura probablement détruits, faisant ainsi la part belle à la pénombre gelée. "
Comme ça, on reprend son souffle. Qu'en penses-tu ? Après bien sûr, c'est ton texte. Et si tu apprécies les phrases longues, c'est ton droit le plus strict...

Tiens, soyons fous, j'en profite pour rajouter des précisions. J'ai bien aimé l'emploi des phrases nominales. Et il y a un travail certain sur la rythmique "les roux, les rouges" et sur les figures de style.

Est', chica chica boum...

Ce message a été lu 2998 fois
Elemmirë  Ecrire à Elemmirë

2007-06-20 13:32:52 

 Parfaite, cette commentatrice!Détails
(Ca se dit, commentatrice?)

Merci pour ces précisions, Est'!! C'est vraiment appréciable, ce temps que tu nous consacre avec ton oeil aiguisé de lectrice aguerrie ^^
en effet, c'est mieux comme ça. C'est vrai que dans la seconde, je voulais donner un rythme un peu tourbillonnant, qui n'en finit pas, comme les rafales de vent, mais bon, si on étrangle le lecteur, c'est dommage :)

Je m'en vais donc modifier ça si le boulot me laisse 5mn de plus...
Merci beaucoup!!

Elemm', reconnaissante!

PS: euh, Flad', pourquoi je peux éditer ce post-ci mais pas mon texte du WA correspondant? Je suis bien connectée, mais pas du même ordinateur, tu crois que ça peut venir de là? Je modifierai de chez moi, alors :(

Ce message a été lu 2860 fois
Fladnag  Ecrire à Fladnag

2007-06-20 13:54:28 

 figé dans le marbre !Détails
Un post n'est éditable que si... il n'est pas trop vieux !

Je voulais eviter que l'on puisse éditer ses messages ad eternam... imagine que tu va modifier un de tes messages datant d'il y a deux ans... d'abord personne ne verrais la modification (peu d'interet donc) et ensuite les réponses au dit messages pourraient devenir incoherentes.

J'ai donc préféré un systeme ou l'edition est possible pendant quelques semaines uniquement (j'sais plus exactement, 2 semaines ? un mois peut etre ?), histoire de corriger les fautes, tout ca... mais apres, cela reste gravé indefiniement dans le marbre. Un peu de stabilité !

Fladnag

PS : imagine autre chose : quelqu'un se fache ici et cherche a supprimer tout ses messages en les remplacant par des betises, il n'agira que sur les messages les plus récents (meme chose en cas de vol de mot de passe)
PPS : les admins, eux, peuvent éditer ad eternam les messages de n'importe qui (hihi)

Ce message a été lu 2890 fois
Elemmirë  Ecrire à Elemmirë

2007-06-20 14:20:09 

 Alors là...Détails
Si c'est pour la bonne cause, je m'incline!
Mais ça veut dire qu'il faut bien réfléchir à ce qu'on écrit, alors! ^^

Elemm', qui tournera sept fois ses mains sur son clavier avant de taper n'importe quoi :)

Ce message a été lu 2669 fois
Narwa Roquen  Ecrire à Narwa Roquen

2007-06-20 19:08:34 

 Pas d'accord!Détails
Personnellement, j'aime bien les phases longues, si elles sont musicales, et celles-là le sont; j'aime être bercée par une longue volute de mots, surtout quand il s'agit de faire tourbillonner des feuilles et de créer une atmosphère. A chacun son style!
Narwa Roquen,des goûts et des couleurs...

Ce message a été lu 2765 fois
Estellanara  Ecrire à Estellanara

2007-06-22 10:41:43 

 Proust...Détails
Mes suggestions ne sont... que des suggestions. Il est bien évident que si l'auteur a voulu crééer un effet particulier en écrivant une phrase longue, il faut lui conserver sa longueur. Mais bon, les phrases longues, c'est difficile car elles doivent être d'autant plus structurées et parfaitement maîtrisées pour rester lisibles. Voici pourquoi je les déconseillerais aux auteurs amateurs que nous sommes tous plus ou moins ici bas.

Est', commentatrice de commentaire.

Ce message a été lu 2460 fois


Forum basé sur le Dalai Forum v1.03. Modifié et adapté par Fladnag


Page générée en 121 ms - 296 connectés dont 3 robots
2000-2018 © Cercledefaeries