Version Flash ?

Messages FaeriumForum
 Ajouter un message Retour au forum 
 Rechercher un message Statistiques 
 Derniers messages Login :  S'inscrire !Aide du forum 
 Afficher l'arborescence Mot de passe : Administration
Commentaires
    Se souvenir de moi
Admin Forum 
 Derniers commentaires Admin Commentaires 

 WA n°24, participation (tardive, pour changer!) Voir la page du message Afficher le message parent
De : Elemmirë  Ecrire à Elemmirë
Page web : http://lemondedelemm.canalblog.com
Date : Vendredi 2 novembre 2007 à 10:15:39
"Camille Grandois. Vous devez être Faustin?"

La petite blondinette, joues lisses, yeux pâles, lèvres roses, visage presque enfantin au-dessus d'un tailleur noir, lui tendit une main parfaite, sans vernis ni bijou.
Elle souriait. Faustin resta interdit: elle lui souriait. Il se souvint qu'il devait répondre, sa bouche mima un "Oui" qui ne sortit pas, il s'éclaircit la gorge et parvint à prononcer un acquiescement fluet. Sa main se glissa dans celle de Camille, et son monde s'ouvrit tout-à-coup.
"Allons, suivez-moi!", dirent les yeux doux et le sourire bienveillant de la directrice des ressources humaines. Elle ouvrit d'un geste dynamique la porte en verre du grand bureau, et lui fit signe de s'asseoir. Il la regardait et ne savait plus rien faire d'autre. Il se sentait transporté, subjugué, soulevé. Un air de Prokofiev lui vint en tête, accompagné de ces mots: C'est elle.
Instinctivement, Faustin se prépara à la panique qui allait l'envahir en serrant fort contre lui, de ses deux bras croisés, sa chemise plastifiée. Pourtant, à son plus grand étonnement, aucune panique ne vint étreindre son estomac. Il s'assit. Il lui tendit ses documents. Elle lui posa des questions faciles, limpides, et il y répondit sans douleur.
Camille avait chaussé des petites lunettes fines aux montures rouges, et Faustin lui trouva un air malicieux qui le réjouit. Il sourit à son tour. Elle partagea son sourire, de longues secondes, jusqu'à presque découvrir ses jolies dents, puis elle détourna le regard et elle rougit. Faustin ressentit un bonheur inconnu et un soulagement immense en voyant s'empourprer ces merveilleuses joues rondes: lui, Faustin Dumont, faisait rougir Camille. Dans le dos de Faustin, sous le gilet vert, juste entre les omoplates saillantes, quelques plumes d'un blanc éclatant faisaient leur chemin. Et quand il la fit rire, les deux ailes superbes déployèrent toute leur envergure, enluminant le bureau, éclairant l'austère pièce. Leurs rires s'envolèrent ensemble, leurs regards se reconnurent, et tout leur apparut alors évident.

Faustin descendit les escaliers joyeusement, le coeur explosant de joie. Il embrassa la joue blushée de Martine, qui fut trop surprise pour protester, en lui lançant un "À demain!" ravi. Il pleuvait des cordes, et Faustin sautillait, léger, sur le trottoir, en pensant aux cheveux de Camille qui devaient friser sous la pluie. Il n'évita pas les flaques, bondissant, heureux, libre, et entonna:

I'm singin' in the rain
Just singin' in the rain
What a glorious feelin'
I'm happy again

I'm laughing at clouds
So dark up above
The sun's in my heart
And I'm ready for love

Let the stormy clouds chase
Everyone from the place
Come on with the rain
I've a smile on my face

I walk down the lane
With a happy refrain
Just singin',
Singin' in the rain...


Elemm', qui aime trop les happy ends, et si c'est trop fleur bleue, j'assume!!


  
Ce message a été lu 4159 fois

Smileys dans les messages :
 
Réponses à ce message :
Narwa Roquen  Ecrire à Narwa Roquen

2007-11-02 18:20:46 

 Commentaire Elemmirë, ex n° 24Détails
Il va falloir ajouter du son sur le Faerium, Fladnag ! Ca chante de plus en plus !
Jolie, ta description du coup de foudre réciproque qui vient sauver le grand timide et lui ouvrir les portes du Paradis... C’est délicieusement bien écrit, on n’a même pas besoin de dialogue pour suivre la conversation ! C’est frais, c’est limpide, quelques grammes de douceur... Si la faërie n’existait pas, tu l’aurais inventée...
Narwa Roquen, qui fait des claquettes (dans le brouillard)

Ce message a été lu 3161 fois
Elemmirë  Ecrire à Elemmirë

2007-11-02 19:48:05 

 Pour le plaisir...Détails
Parce que je l'ai revue ce matin pour écrire mon histoire et que, haaa, ça fait du bien!! :
singin' in the rain

Plus efficace que tous les nutellas du monde au p'tit dej :)

Elemm', vivement qu'il pleuve!

Ce message a été lu 2927 fois
Maedhros  Ecrire à Maedhros

2007-11-03 19:25:40 

 De l'autre côté des montagnes...Détails
C'est vrai que le forum devient musical, une dimension complémentaire apportée aux histoires.

Je vous conseille la magie d'un âge oublié, le charme sombre et mélancolique du groupe Trobar De Morte, un groupe espagnol (Barcelone) à découvrir.

Suivez le lien ci-dessous

Dragonfly

et laissez vous bercer par les enluminures rêveuses murmurées par la voix enchanteresse de Lady morte.

Tous les autres titres sont également bons et s'harmonisent avec l'ambiance médiévale.

M

Ce message a été lu 3159 fois
z653z  Ecrire à z653z

2007-11-05 14:36:47 

 T-T-TDétails
Rien de vaut le nutella avec de la poudre d'amandes sur des tartines au ptit déj :D
Ce message a été lu 3007 fois
Clémence  Ecrire à Clémence

2007-11-05 18:56:17 

 Olalala!!Détails
Merciii!! C'est manifique!!! Merci de nous l'avoir fait partager! ^^

*Pouuk*

Ce message a été lu 3009 fois
Maedhros  Ecrire à Maedhros

2007-11-08 11:40:44 

 Faustin perd toujours la tête...Détails
Ah que voilà une histoire dans laquelle les ressources humaines sont particulièrement mises en valeur.

Ce coup de foudre est joliment tourné, notamment la scène où les (apparemment) futurs tourtereaux se reconnaissent mutuellement. L'amour ne donne-t-il pas toujours des ailes?

C'est vrai qu'il y a comme un parfum de fleur bleue mais qu'importe, c'est ta perception du monde, en tous cas, de cette histoire qui finit bien.

Et puis, un fan de Gene Kelly ne peut pas être foncièrement malchanceux...Ah, ses duos magiques avec la belle Rita!

Long ago and far away
I dreamed a dream one day
And now that dream is here beside me
Long the skies were overcast
But now the clouds have passed
You're here at last!

Chills run up and down my spine
Aladdin's Lamp is mine
The dream I dreamed was not denied me
Just one look and then I knew
That all I longed for
Long ago was you.


M

Ce message a été lu 2843 fois
z653z  Ecrire à z653z

2007-11-08 15:59:10 

 grands doigts ?Détails
ça sent bien le sucre ici :)
Et c'est joliment rédigé.

Je n'aime pas trop les douceurs, mais c'est juste une question de goût ;)

Ce message a été lu 3034 fois
Estellanara  Ecrire à Estellanara

2008-01-23 12:32:29 

 Exercice 24 : Elemmirë => CommentaireDétails
Oh, surprise ! Le patron que le timide doit rencontrer est une patronne ! L’expression « dirent les yeux doux » sonne bizarrement. La révélation, le miracle de l’amour qui rend tout possible et même facile, c’est meugnon. C’est joli, la métaphore des ailes. Le coup de foudre est bien amené. Camille ne serait-elle pas elle aussi un peu timide ? Le héros qui chante sous la pluie est un peu kitsch mais bon, quelques grammes de douceur ne sauraient nuire... Par contre, je pense que tu aurais pu te contenter des premiers vers avec trois points de suspension.

Est', en pleine lecture.

Ce message a été lu 2899 fois


Forum basé sur le Dalai Forum v1.03. Modifié et adapté par Fladnag


Page générée en 121 ms - 437 connectés dont 2 robots
2000-2018 © Cercledefaeries