Version HTML ?

Messages FaeriumForum
 Ajouter un message Retour au forum 
 Rechercher un message Statistiques 
 Derniers messages Login :  S'inscrire !Aide du forum 
 Masquer l'arborescence Mot de passe : Administration
Commentaires
    Se souvenir de moi
Admin Forum 
 Derniers commentaires Admin Commentaires 

 WA-Exercice 13 - Description Voir la page du message Afficher le message parent
De : Onirian  Ecrire à Onirian
Page web : http://oneira.net
Date : Mercredi 4 mars 2009 à 17:14:28
Les descriptions, un champ qui me fait peur, assurément. Je voulais initialement partir sur une description pure, mais me suis retranché presque sans m'en rendre compte derrière un personnage et un "je".

--
Le piano trônait au centre le la pièce. Il me semblait encore entendre les notes s'envoler. En me concentrant, je pouvais presque voir les touches d'ivoires s'enfoncer et entonner une mélodie douce mais joyeuse, avec peut-être une pointe de mélancolie... Un piano à queue noir, tel que l'on se l'imagine, beau et lisse.
J'effleurais le clavier du bout des doigts, résistant à l'envie de presser une blanche ou une noire, je ne voulais pas briser le silence du manoir. Saurais-je encore jouer ?

Pourquoi revenir ici, après tant d'année ? Mon regard contempla la salle où je me trouvais. Les draps blancs qui recouvraient les meubles donnaient à ceux-ci des allures fantomatiques, irréelles. Je n'avais découvert que le piano, c'est lui que j'étais venu voir après tout. Enfin je crois...
Je fis quelques pas, une latte de parquet craqua. Je souris tandis qu'une bouffée de nostalgie me prenait à la gorge. Combien de fois avais-je fait grincer ce bois dans mes jeux d'enfants ? Il m'a presque semblé entendre le grognement du paternel : il n'y a qu'une latte disjointe dans tout le manoir, et il faut que je marche dessus, toujours.
Un rai de lumière, plus vaillant que les autres en cette fin d'hiver, avait réussi à se faufiler un chemin parmi les arbres, et traversait avec peine les vitres sales, mais intactes, de la bibliothèque. Je repensais à toutes ces heures perdues depuis... qu'étaient-elles devenues ?
J'avisais l'un des fantômes, caché dans un coin, blotti entre la grande fenêtre et la cheminée. J'ôtais son masque d'un geste ample. Le voltaire avait visiblement moins bien vécu les années que le Steinway, ce qui m'étonna. Je m'assis à mon ancienne place. Les souvenirs étaient si présents que les rires sonnaient encore à mes oreilles. Naturellement mon regard se posa sur les moulures censées masquer les irrégularités entre les murs et le haut plafond, une forme géométrique évoquant un escargot cubique les parcourrait d'un bout à l'autre. Hypnotisé, mes yeux ne purent s'empêcher de suivre les traits de la sculpture. Le temps s'était suspendu et je crois que j'aurai pu rester ici indéfiniment. Je ne comprenais toujours pas ce qui m'avait ramené ici, dans mon passé. Mon coeur se serrait à chacun des souvenirs qui remontaient. Un rire, un cri, une joie, une peine, un bonheur et... non, c'était trop douloureux.
Penser à autre chose.
Le tableau sur le mur. Ou plutôt son absence. Un carré légèrement plus coloré indiquait la position de l'ancêtre. Où était-il parti ? Un des fantômes, reposant au pied de la tache, me répondit. Je n'eu cependant pas le courage de me lever et le dévêtir. La pièce dormait d'un sommeil paisible, mais je ne crû pourtant pas qu'elle fut morte. Elle attendait simplement qu'une bonne âme daigne lui ôter ses vêtements de nuit et la parer à nouveau de ses atours.
Un coup d'oeil dans l'âtre. Le bois était près pour une flambée, attention délicate des domestiques qui ne doutaient pas que nous reviendrions un jour. Quelques journaux chiffonnés appelaient une flamme.
"Drame au Manoir des Ma...".
Interdit, presque suffocant, mes yeux ne purent se détacher de ses mots accusateur. Quelques minutes plus tard, ou une éternité, je ne sais plus, je résolu finalement à me pencher pour attraper cette feuille qui hurlait ma peine mais ne put terminer mon geste. Le parquet venait de craquer à nouveau.

--
Onirian, un air de piano dans les oreilles.


  
Ce message a été lu 2265 fois

Smileys dans les messages :
 
Réponses à ce message :
3 Commentaire Onirian, exercice n°13 - Narwa Roquen (Mer 4 mar à 23:15)
       4 Passé/ait/er/ais/aient/és/ées/ez... - Onirian (Jeu 5 mar à 10:25)
              5 C'est pas parfait... - Fladnag (Jeu 5 mar à 13:15)
                   6 ni imparfait. - Onirian (Jeu 5 mar à 15:09)
                       7 Chaque chose en son temps - Narwa Roquen (Jeu 5 mar à 15:37)
                          8 Relectures. - Onirian (Jeu 5 mar à 16:55)
              5 Au bûcher Sainte Ortho!! - Elemmirë (Jeu 5 mar à 10:55)
                   6 En attendant. - Onirian (Jeu 5 mar à 14:59)


Forum basé sur le Dalai Forum v1.03. Modifié et adapté par Fladnag


Page générée en 118 ms - 603 connectés dont 2 robots
2000-2018 © Cercledefaeries