Version Flash ?

Messages FaeriumForum
 Ajouter un message Retour au forum 
 Rechercher un message Statistiques 
 Derniers messages Login :  S'inscrire !Aide du forum 
 Masquer l'arborescence Mot de passe : Administration
Commentaires
    Se souvenir de moi
Admin Forum 
 Derniers commentaires Admin Commentaires 

 Commentaire Onirian, exercice n°78 Voir la page du message Afficher le message parent
De : Narwa Roquen  Ecrire à Narwa Roquen
Date : Vendredi 2 juillet 2010 à 22:17:58
Cest un texte délicieusement décalé, franchement humoristique, riche de poncifs pris à contre-pied et de répétitions volontaires. Ca pourrait être agaçant, mais grâce au parti-pris de légèreté, ça reste drôle de bout en bout. Les intermèdes sur la grève des routiers (clin d'oeil à l'actualité, débouchant sur un accord totalement improbable entre le bien et le mal, sont vraiment originaux et déboussolants, ça sent bon son Pratchett...
Malgré tout ton héros n'est pas tout à fait innocent, et pas seulement parce qu'il s'appelle Rufiant. Il a certes tout du anti-héros, parfaitement égoïste et déterminé à ne jamais mouiller sa chemise, pour quelque cause que ce soit, tout en faisant preuve d'une intelligence un peu perverse et totalement dénuée de scrupules... Et c'est justement son manque d'innocence qui lui permet de tirer son épingle du jeu!
Qu'importe, le texte est plaisant, cohérent, et très distrayant. That's enternainment!

Bricoles:
- les armes forgés: forgées
- pour rentre: rendre
- j'aperçu: j'aperçus
- ce qu'il se passait: ce qui
- ben oué mais mois: moi
- repris la vieille: reprit
- l'ayant mouché pas peu fier: mouchée, pas peu fier
- je continuais: continuai; ensuite tu poursuis au passé composé: le passé simple serait plus cohérent
- j'en rie encore: ris
- la grotte situé: située
- mille flèches empoissonnées: empoisonnées
- et qui a du la préparer: dû
- et si je ne passais les quinze épreuves: oubli du "pas"
- c'est ce qui ma valu: m'a valu
- et toujours "entrain" au lieu de "en train"!!!
- histoire de traits d'union: "battez-vous", "donne-le"
- je ne dirais rien: dirai
- dis la prêtresse: dit
- une mage: pas sûr que ça se dise au féminin... à moins que ce ne soit la nouvelle mode, comme une ministre, mais ça me choque toujours... autant que auteure, d'ailleurs...
- c'est moi qui aie le sceptre: ai
- n'ajoutais-je: ajoutai
- je suis près: prêt
- qu'à l'aide ce celui-ci: de
- et je le lui lançais: lançai
- mon petits bois: petit
- une des quêtes passée: passées
- enfin, avant quoi: enfin, avant, quoi
- évidement: évidemment
- ces règles d'honneurs: d'honneur


Je me suis bien amusée, et je suis sûre que je ne suis pas la seule. La difficulté, dans la parodie, c'est le dosage. Tu fais semblant d'être lourd et le résultat reste effectivement léger: c'est fort!
Narwa Roquen,ah, Vera Cruz...


  
Ce message a été lu 2623 fois

Smileys dans les messages :


Forum basé sur le Dalai Forum v1.03. Modifié et adapté par Fladnag


Page générée en 117 ms - 498 connectés dont 1 robot
2000-2018 © Cercledefaeries