Version HTML ?



Les planches

Ce matin mon père me dit qu'on a tracé des cartes routières dans mes yeux. Dans la glace, je les ai pas vues les cartes. En tout cas ça doit faire mal. Aujourd'hui il pleut et je joue à garder les yeux ouverts sous la pluie. C'est vachement dur. Cette nuit j'arrivais pas à dormir, parce qu'il y a des monstres. Ils sortent du mur. Mon père il a mis une grande affiche sur le mur, mais les monstres ils ont des griffes. Ils savent enlever les punaises et ils font vachement peur. Au début, les planches du plafond elles gigotent. Mes parents ils les voient pas gigoter, les planches. Je peux pas m'empêcher de les regarder. Et après ça grince. Et si je ferme les yeux, ils viennent.
Une fois ma mère me grondait parce que je sautais sur le lit. Elle a dit qu'un enfant était mort en sautant sur son lit. Et quand j'ai fermé les yeux, je l'ai vu. Il faisait peur avec ses os.

J'ai gardé les yeux ouverts sous la pluie jusqu'à l'école. Ma mère m'a grondée parce que des gens m'ont bousculée, et je me suis pas excusée. Mais je pouvais pas compter en même temps. Pour gagner il faut arriver à cent.

Je suis dans mon lit, maintenant. Mes parents sont sortis après m'avoir dit qu'il n'y avait pas de monstres. Mais j'ai peur quand même. Les planches du plafond gigotent dans la lumière grise comme dans les vieux films avec des chapeaux noirs. Ca grince, et je me cache sous ma couverture. Je garde les yeux ouverts, mais j'entends quand même gratter. Je descend tout doucement de mon lit, et je m'approche du mur. L'affiche n'a pas bougé. Ca gratte encore. J'arrive pas à avaler ma salive qui a encore le goût du dentifrice. Mes poupées me regardent ; on dirait qu'elles veulent que j'enlève l'affiche. Mes poupées sont gentilles. Alors j'enlève l'affiche, et quelqu'un tombe du mur. Il dit pleins de gros mots et je rigole. Il me regarde, il a des yeux qui brillent. C'est un monstre, mais il est plus petit, et il a pas de griffes. Je lui demande pourquoi, et il me dit que c'est parce qu'il est trop jeune. Il me dit que son père fait grève. Je lui dit que le mien aussi des fois. Et alors il rigole. Il a pleins de dents. Moi j'ai perdu celles de devant en haut. Je lui dit que j'ai pas peur en fait, et il me dit qu'il s'en fout, parce que c'est pas son travail.

J'ai encore des cartes routières dans les yeux, il dit mon père. Mais c'est encore pas vrai. Ma mère me dit de me dépêcher. Il y a des flaques dehors. Si je marche dedans je me ferai manger par les crocro... par les crocrodri... par les requins.

Ecrire à Lairello atan
© Lairello atan



Publication : 01 March 2004
Dernière modification : 07 November 2006


Noter cette page : Vous devez vous identifier pour utiliser le système de notation

A toi de choisir parmi les récits et illustrations sur le site

Estellanara
Hors du cercle  
Lairello atan
Les planches  
Narwa Roquen
Joyeux Anniversaire  
Lindorië
L'antre de Maléfique
Mahora
La source du problème  
Melmiriel
Au centre des Ténèbres  

signifie que la participation est un Texte.
signifie que la participation contient un Dessin.


5 Commentaires :

Lairello atan Ecrire à Lairello atan 
le 09-06-2004 à 08h31
Merci à vous
Merci du soutien :)
Doucement sur les compliments, je prends facilement la grosse tête ô_o

Cet été j'en ferai un, pour le prochain concours... Là, mon cerveau est mpis à rude épreuve pour autre chose...

Encore merci \o/
Alf Ecrire à Alf 
le 26-05-2004 à 20h45
Encore
Vite fait d'autres textes....
Je me suis laissée emportée par ton histoire, hmmmmm un petit gout d'enfance.
Merci
Anthéa 
le 26-05-2004 à 16h05
Bravo
Simple, efficace, sympathique et drôle.
Narwa Roquen Ecrire à Narwa Roquen 
le 09-03-2004 à 16h31
C'est de l'art!
C'est fort, c'est vif, et c'est juste. Se glisser dans la peau d'une petite fille totalement authentique, ça, c'est phénoménal... A lire, à relire et à savourer!
Merci pour ce pur moment de bonheur...
Fladnag Ecrire à Fladnag 
le 06-03-2004 à 23h47
Génial !
J'adore le style.
C'est certes court, mais que rajouter d'autre, quand c'est parfait, c'est parfait. On voit que ca a été réflechi et les details présents dans le texte nous font tout de suite entrer dans l'histoire.
Encore bravo ;o)


Ajouter un commentaire

Pseudo
Mail
Titre ou commentaire concis
Commentaire détaillé
(Optionnel)



Page générée en 80 ms - 332 connectés dont 4 robots
2000-2017 © Cercledefaeries