Version Flash ?

Messages FaeriumForum
 Ajouter un message Retour au forum 
 Rechercher un message Statistiques 
 Derniers messages Login :  S'inscrire !Aide du forum 
 Afficher l'arborescence Mot de passe : Administration
Commentaires
    Se souvenir de moi
Admin Forum 
 Derniers commentaires Admin Commentaires 

 Lancelot Voir la page du message 
De : Narwa Roquen  Ecrire à Narwa Roquen
Date : Jeudi 26 fevrier 2009 à 07:40:09
Pour les grands romantiques... Rediff de "Lancelot", ce soir sur la 3: pour Richard Gere dans la force de l'âge (craquant), pour le visage de Julia Ormond sous la pluie ( magnifique), et pour la malice de Sean Connery!
Narwa Roquen, qui l'a déjà vu... hem... souvent!


  
Ce message a été lu 7149 fois

Smileys dans les messages :
 
Réponses à ce message :
Netra  Ecrire à Netra

2009-02-26 09:32:44 

 ...Détails
Je me souviens avoir vu le film, enfant, et m'être longuement demandé pourquoi ils tenaient à ce point à ne pas respecter la légende, à en casser la symbolique pour faire un film certes à grand succès, grand budget, grands acteurs, mais un film qui, malheureusement, ne rendait pas justice à une grande légende.

Je m'explique. Déjà, j'ai mis un bon moment à assimiler qu'ils avaient fait une Guenièvre et un Lancelot bruns et non blonds. Faut pas croire, dans la table ronde la couleur des cheveux, des yeux, est très importante, elle porte à la fois leur caractère, leur destin. Par exemple, Lancelot est blond parce qu'il est à la fois destiné à la gloire et qu'il la cherche et la veut. Au contraire, Arthur est brun car il est destiné, non pas à briller, mais à être respecté et aimé. (la nuit est associée à l'amour dans nombre de légendes) Ca a l'air bête, je sais, de chipoter sur la couleur des cheveux, simplement ce n'est qu'un exemple et tout le film est comme ça. Arthur, Guenièvre et Lancelot ont, dans la légende, le même âge ou à peu de choses près, dans le film Sean Connery a 30 ans de plus que les 2 autres, etc etc.

Après, c'est toujours mieux que le coup du "roi Arthur" où je ne sais pourquoi ils décident de faire de celui-ci un romain alors qu'un chef de bande breton a donné naissance au personnage. (y'en a bien qui pensent encore que c'est un romain, mais leur thèse est vraiment peu probable, pour une raison très simple : les Bretons n'ont jamais été du genre à se laisser gouverner par un non-breton.) Puis le coup de Guenièvre avec un arc ça m'a bien fait marrer, vu que justement dans la légende elle est là pour civiliser Arthur et non l'inverse.

Bon, je dis ça, mais on peut apprécier le film quand même, hein, mais pour moi c'est une autre histoire, et pas une adaptation de la légende.
Netra, grand lecteur de Jean Markale.

Ce message a été lu 4095 fois
Narwa Roquen  Ecrire à Narwa Roquen

2009-02-26 13:34:27 

 Tu as tout à fait raison!Détails
... C'est une autre histoire! Mais la grâce féline de Richard Gere, la beauté diaphane de Julia Ormond, l'humour de Sean Connery... et une histoire d'amour hyper romantique et qui finit bien... On ne peut pas lire du Schopenhauer tous les jours, faut bien une récré de temps en temps...
Narwa Roquen,"je n'ai qu'un seul coeur à perdre", snif...

Ce message a été lu 4089 fois
Onirian  Ecrire à Onirian

2009-02-26 16:28:46 

 Merlins et autres Arthurs.Détails
C'est d'ailleur une constante dans les films sur la légende Arthurienne. Ce sont des films éventuellement sympathiques (mettez moi quelques épées et un poil de magie dans un film et j'suis content, je suis franchement bon public pour ces choses là) mais qui n'ont rien à voir avec la légende.
Perso, j'ai décidé de considérer que les personnages de ces films ont le même nom que ceux de la légende, *pour faire marketing* et ca s'arrete là.
Si on leur donne des noms différents, ca passe tout de suite beaucoup mieux.

C'est moche qu'un réalisateur décide d'appeler son héros "Arthur", ou "Merlin", juste parce qu'il vendra trois place de ciné de plus, mais bon, ca fait quand même un chouette film.

Avec une petite pensée tout de même pour Morgane, qui s'en prend, excusez du peu, plein la g***. Le dernier film que j'ai vu, vaguement inspiré de la légende Arthurienne, c'était prince Valiant (repassé récement sur une chaine du cable). Morgane y campe une vielle sorcière vaguement reine des vikings. Franchement, reine des vikings... Elle est trop souvent réduite à rôle de méchante sans profondeur alors que c'est un des personnages les plus interessants du mythe.

Sinon, vous avez vu la série "Merlin" ?
Dans le genre peu soucieux de la cohérence, c'est pas mal.
On y a un Uther Pendragon fervent destructeur de la magie, un Merlin qui a le même âge qu'Arthur (et qui est son page) et, une Guenièvre jouée par une actrice noire (et qui est la servante de Morgane et fille de forgeron, mwarf mwarf mwarf), même Kaamelot est plus proche ^_^

--
Onirian, qui si un jour fait un film sur Arthur & Co aura Morgane pour héroine, na.

Ce message a été lu 4851 fois
Netra  Ecrire à Netra

2009-02-27 13:26:30 

 Morgane...Détails
... est à mon sens le plus beau personnage de tout le cycle Arthurien. Et puis merde, si c'était vraiment la méchante, elle passerait pas son temps à sauver Arthur (3 fois, une à la naissance, une en plein dans sa vie et une à sa chute) Lancelot (qui a la fâcheuse habitude de ne vaincre ses ennemis qu'en frôlant la mort) ou encore Yvain (de la folie, c'est dans le chevalier au lion) et j'en passe. En plus, c'est la plus forte, elle est même plus forte que Merlin à la fin, na !!!

Mais, Onirian, moi aussi je suis prêt à rendre justice à Morgane, comme Jean Markale l'a fait dans "La Fée Morgane" d'ailleurs. En fait je travaille à un spectacle musical sur le sujet, j'vous tiens au courant ^^

Quant à la vision des films, j'suis tout à fait d'accord !!! J'irai même plus loin, en disant que des gens comme Jean-Louis Fejtaine ont fait un peu la même chose, parce que bon la trilogie des Elfes est vraiment sympa, mais quel rapport avec la légende d'origine, faudra m'expliquer....
Netra, vive Morgane !!!

Ce message a été lu 4835 fois
Estellanara  Ecrire à Estellanara

2009-03-01 16:34:15 

 Je plussoisDétails
Fetjaine passe les mythes arthuriens à la moulinette. Au final, ses bouquins sont en grande partie des plagiats de Tolkien... pis mal écrits en plus. Quand je lis les commentaires enamourés des jeunes lecteurs sur Fetjaine, je me dis qu'ils n'ont encore rien vu de la fantasy...

Est', grosse fan de Morgane aussi.

PS : jetez un oeil du côté des peintres pré-raphaélites si vous voulez voir leurs tableaux inspirés des légendes arthuriennes. Notamment ce splendide Merlin de Burne Jones :
Merlin

pis aussi ce Arthur :
Arthur

pis ça aussi, c'est beau :
Zoli !

Ce message a été lu 4115 fois
Netra  Ecrire à Netra

2009-03-02 11:33:13 

 On va fonder Détails
... le fan club de la Fée Morgane ^^

Et content de pas être le seul à pas aimer Fejtaine. Je me disais que j'étais pas normal (non bon en fait je le sais)
Netra, grand lecteur de Jean Markale.

Ce message a été lu 3945 fois
Onirian  Ecrire à Onirian

2009-03-03 10:52:18 

 Fée, sorcière, pretresse ?Détails
Jean Markale qui est mort lui aussi il n'y a pas si longtemps...

Sinon, petite question, la "Fée" Morgane, pourquoi a-t-elle le nom de fée ? Elle était prêtresse sur l'ile d'Avalon, mais pour ce que j'en sais (et je sais aussi que j'ai des lacunes ;-p), ces prêtresses étaient humaines, non ?
Le petit peuple et les fées peuvent aller sur Avalon et Morgane est éventuellement leur amie/alliée, mais elle n'en fait pas partie, si ?

--
Onirian, qui aime le petit peuple.

Ce message a été lu 4040 fois
Netra  Ecrire à Netra

2009-03-03 12:01:40 

 Attention c'est long...Détails
Alors on va partir du début.

Morgane possède une double étymologie, la première du gaélique Morri-Gana, qui signifie haute reine, haute déesse, parfois mais plus rarement haute prêtresse. C'est, de fait, le nom d'une des trois figures de la Déesse-Mère des Celtes, l'enfant guerrière, qui incarne et dirige tout à la fois la passion, le sexe, l'amour, la violence, la guerre et la mort. Les deux autres sont Ana/Dana, la Mère, et Birgit, la Vieille, je ne vous fais pas le détail de la symbolique. Morgane est donc dès l'origine un personnage d'une puissance assez phénoménale mais contrairement à l'approche moderne, elle n'est jamais considérée comme mauvaise, bien au contraire : tout ce qu'elle incarne est renouvellement.
La seconde étymologie vient du breton Mor-gan(an) littéralement "née de la mer." Elle devient alors une proche cousine des Morganès, les fées des eaux, qui, comme c'est étrange ! incarnent exactement les mêmes éléments que la figure de la Déesse.
Morgane, dans sa symbolique, est donc l'expression la plus exacte de l'eau (i.e. la féminité ) déchaînée en tempête.

A présent, comment est né le personnage de la Fée Morgane, soeur d'Arthur et fée d'une puissance aussi redoutable que ses colères ? C'est très simple.

Lors de la formation des légendes arthuriennes, les moines, qui en écrivirent une large partie, entreprirent de conserver au maximum les symboles celtiques. Leur problème était le suivant : comment "transformer" les dieux celtes pour qu'ils ne tombent pas dans l'oubli sans pour autant leur laisser leur statut de dieu, vu qu'ils doivent appartenir à des récits chrétiens ? En jouant de symbolique. Ainsi, Viviane, sauveuse d'enfants, est une incarnation féerique d'Ana, Merlin du Dagda, Key du Dieu-serpent, Taliesin d'Ogma le Parleur... Parfois, c'est plus subtil encore, et il faut "accoler" deux ou trois personnages pour retrouver le dieu. Ainsi Lancelot (la lance) et Tristan (la harpe) deviennent Lug le brillant, Arthur et Bohors de Gaune Nuada roi des dieux (il était roi et manchot. Arthur est roi, Bohors est manchot !) etc, etc...
Et Morgane. Morgane, elle, garde son nom, et n'est déchue de son statut de déesse que pour acquérir celui, non moins noble à mon sens, de fée. Sauf qu'elle est aussi humaine.

Maintenant, comment s'y prend-on pour faire d'une humaine une fée ? C'est très simple, en fait il y a beaucoup de solutions. Surtout pour l'élève la plus douée de Merlin. La première, ce n'est pas ma préférée, est de dire qu'elle a acquis ses talents par le travail. C'est méritant, mais ça manque de charme. La seconde, c'est de dire que sa mère, Ygerne, descendait des Fées et que le pouvoir se serait réveillé en sa fille grâce à la force de son caractère. La troisième, c'est d'utiliser... la brume ! Ainsi, le château de Tintagel, plongé dans les brumes, passe dans l'autre monde (i.e. Avalon) à chaque solstice d'hiver et là c'est le bébé qui aurait choisi de naître à ce moment-là, ce qui ressemble assez au personnage et à sa volonté de pouvoir sur sa destinée.

Morgane est donc bien Fée, parce que dotée de pouvoirs magiques, parce que Tuatha de Danan (enfant de Danan, elle est même mieux en fait, elle est figure de Danan. C'est le nom du Petit Peuple, en Irlande) en dépit de sa nature humaine.

Voilà, c'est un très bref résumé de l'histoire passionnante de la Fée Morgane, mais si vous voulez des détails j'ai tout un dossier dessus avec une solide mais TRES lourde bibliographie...
Netra, celte.

Ce message a été lu 4939 fois
Narwa Roquen  Ecrire à Narwa Roquen

2009-03-03 14:41:40 

 Clap clap clap!Détails
Ton érudition m'impressionne! On sent que tu maîtrises bien ton sujet, que tu pourrais en parler des heures, mais tu nous livres là un résumé concis et précis... Je ne manquerai pas de faire appel à toi si un jour ma Muse m'entraîne sur ces sentiers que tu connais si bien!
Et sur un autre plan, je pense qu'être fier de ses racines, sans pour autant être sectaire, est une grande force!
Narwa Roquen,épatée

Ce message a été lu 5315 fois
Onirian  Ecrire à Onirian

2009-03-03 16:34:49 

 Des brumes et des légendes.Détails
D'accord. Donc au final, Morgane est bien "humaine", et le terme "fée" est utilisé au choix abusivement et/ou poétiquement.
Avec la théorie qu'elle serait devenu Fée "par le travail" le mot prend carément le sens de "sorcière" ou au moins "personne ayant des pouvoir mystique".
Ceci explique à la fois la vision que j'ai de Morgane (avant tout une humaine) et la terminologie "Fée".
Je ne connaissais pas le peuple de fée marine Morganes, même si j'ai déjà entendu dire que les sirènes sont parfois considérées comme des fées, mais cela me semble assez convainquant.
En tout cas, merci pour l'exposé, c'est interessant ;-)

--
Onirian, qui n'est pas fé.

Ce message a été lu 4750 fois
Netra  Ecrire à Netra

2009-03-03 18:03:32 

 Les Morganès...Détails
... si tu veux en savoir plus, va voir dans la librerie, j'en cause pas mal dans ma nouvelle "Riv ha Tan" et j'ai respecté au plus près celles décrites dans les légendes bretonnes.

Mais, non, Morgane est Fée et c'est pas abusif du tout, vu que même humaine elle appartient à Avalon, donc au monde des Fées... 'fin bref, faut que je m'autocensure sinon je vais refaire un mail de la longueur du précédent...
Netra, celte.

Ce message a été lu 4371 fois
Netra  Ecrire à Netra

2009-03-03 18:25:44 

 ^^ Merci ^^ (attention c'est encore long)Détails
Merci beaucoup, Narwa, ça fait plaisir... Mais vraiment en plus !!!

Et je pense aussi qu'avoir des racines est une chose importante, surtout à l'heure de la mondialisation où l'on voudrait que tout soit global, même la culture, et où l'on tend à oublier que l'Humanité est d'abord une phénoménale mosaïque de cultures et de différences fondamentales.
Je rajouterai même, surtout en France, pays très centralisé et où les cultures minoritaires, même très anciennes, ont énormément de mal à obtenir la reconnaissance qu'elles méritent, quitte à éluder le sujet de manière aussi flagrante que stupide :
le "sujet celte" est totalement tabou, surtout dans les cours d'histoire, où on fait un petit détour dans un coin pour dire que c'était que des sales barbares, (ce qui est d'autant plus faux qu'ils ont inventé le savon ^^) au moment où on explique que Vercingétorix s'est fait battre à Alésia, en oubliant encore Gergovie juste avant, etc, etc.
Remarquez, je veux bien, sauf que les Celtes, ces barbares, croyaient à la théorie des atomes quant les Grecs voyaient encore le monde en 4 éléments, ont inventé le pantalon et instauré un équilibre quasi parfait entre les deux sexes (c'est pour ça que le Moyen-âge permettait aux femmes de siéger comme paires de France, et la Renaissance pas) Je m'arrête là sinon je vais pas y arriver ^^

Bref, j'ai une bonne nouvelle pour les courageux qui auront affronté mon blabla jusqu'au bout : si vos parents proviennent, de près ou de loin, d'un endroit situé entre l'Oural et l'Atlantique et entre le Danemark et le sud de l'Espagne, alors vous êtes un descendant des Celtes. Et croyez-moi, y'a de quoi en être fier ^^ Comme de n'importe quelle autre origine, d'ailleurs.
Netra, un petit verre de chouchen ?

Ce message a été lu 4576 fois
Onirian  Ecrire à Onirian

2009-03-04 10:03:53 

 Fée de chair et de sang.Détails
Pas la peine de t'autocensurer, le sujet est très interessant ;-)

Par contre, je crois qu'il va te falloir déployer un peu plus encore ton savoir. L'île d'Avalon occille (ou occillait) entre le monde "réel" celui des humains, et le monde "de brume" appartenant plutôt aux fées et autres petits peuples.
A mon sens, le fait que Morgane soit prêtresse d'Avalon et même qu'elle "appartienne" à l'île ne fait pas d'elle une fée, car être humaine ou fée est déterminé à la naissance. Tes parents sont humain ou petitpeuplesque et cela détermine ta race.
Par contre, si on considère le terme fée dans le sens de sorcière, alors là oui, elle peut le devenir, car l'état de sorcière dépend à mon sens plus d'une connaissance que d'un état initial.
Autre exemple peut-être plus parlant, si Arthur avait décidé de s'installer sur Avalon, quittant définitivement Camelot, serait-il devenu Fé ?

Bref, à moins que Morgane soit fille de Fée, elle ne l'est pas.

--
Onirian, Théologien des fées.

Ce message a été lu 4578 fois
Netra  Ecrire à Netra

2009-03-04 11:15:09 

 Fées, Tir na Og et corbeaux, encore un long message...Détails
Ah, je situe ton problème, Onirian. Bon, alors d'abord, ôte-toi de la tête que Morgane est prêtresse d'Avalon, ce n'est pas le cas : c'est l'une des nombreuses déformations de Marion Zimmer-Bradley (entre autres). Non, Morgane n'est pas prêtresse d'Avalon. Elle en est reine. Pour être certain d'être clair, je vais commencer par expliquer ce qu'est Avalon, puis sur le rôle de Morgane en Avalon, et enfin pourquoi elle est Avalonienne avant d'être Terrienne. Bon. Accrochez vos ceintures, c'est pas un sujet simple.

Avalon est à la fois une incarnation et un intermédiaire du Tir Na Og, la Terre des Jeunes, où vivent les Fées et... les morts. Je m'explique. Les Celtes ont une notion assez spéciale de la vie après la mort : tout le monde va dans l'équivalent d'un Paradis, le Tir Na Og, mais n'y obtient pas la même chose : il obtient ce à quoi il a le plus ardemment aspiré, selon la grandeur de son âme et de son esprit. En simplifié, il termine la quête de sa vie terrestre. Voilà.
Donc Avalon c'est un petit bout de Tir na Og (Sidh en Irlandais), ce qui est logique puisque ce dernier est un archipel et Avalon, une île, l'Île des Pommiers. Sa particularité est d'être tourné vers le monde des Vivants. Il sert de porte, en quelque sorte. D'où le fait qu'Arthur vienne y dormir après la chute de Kaamaloth : il n'est pas mort, puisqu'il reste à l'entrée du monde des morts.
Il faut savoir aussi que plus l'on s'avance vers le centre du Tir na Og, plus le temps s'écoule lentement. En Avalon et dans quelques rares Iles proches, un jour équivaut à un an terrestre.
Dans le Tir na Og vivent des Fées messagères, appelées Bansidh, qui vont souvent d'un monde à l'autre sous forme de cygnes ou de corbeaux. Je précise aussi que QUI NAÎT DANS LE TIR NA OG APPARTIENT AU TIR NA OG, élément important dans de nombreuses légendes, en particulier quand des héros (Comme Bran le Navigateur, par exemple, c'est plus rare avec les filles mais y'en a aussi, les Bansidh ayant des équivalents masculins) tombent amoureux de Bansidh et leur font des enfants. Le décor est planté. On passe au cas de Morgane.

Maintenant, il paraît logique que Morgane ne soit pas prêtresse du tout, non ? Depuis quand y'a des prêtresses des Fées dans le séjour des Fées ? C'est aussi absurde que remplacer les Anges du Paradis par des curés de campagne, ou des enfants de choeur. Donc Morgane, non seulement n'est pas prêtresse mais reine, mais qui plus est appartient au peuple des Fées, entièrement.
Vous vous souvenez sans doute de la fin de mon post sur Morgane, le premier, dans lequel j'expliquais les trois hypothèses du pourquoi Morgane est une Fée. Ecartons la première, qui n'est pas en adéquation avec l'esprit celte et doit provenir du Haut Moyen-Âge. Reste les deux autres, les plus anciennes, selon lesquelles, soit Morgane est fille d'une Bansidh/Fée (car Ygerne, sa mère, en présente l'exact aspect physique à défaut d'en avoir les pouvoirs : longs et magnifiques cheveux roux ou blond sombre, yeux très bleus, auquelle nul homme ne peut résister, c'est une Bansidh-cygne) soit elle est née en Avalon, donc Bansidh/Fée de naissance. Dans les deux cas, il faut savoir que le sang ou le lieu Féerique domine très largement l'équivalent terrestre. Donc Morgane est une Fée. Elle en présente, elle aussi, les caractéristiques physiques, même s'ils sont l'opposé de ceux de sa mère (Cheveux et yeux noirs, c'est une Bansidh-corbeau... Ah, tiens, c'est amusant, c'est justement l'oiseau en lequel elle se transforme pour voyager, comme Merlin d'ailleurs, lui aussi enfant d'Avalon) et elle a les pouvoirs en plus, donc l'ambiguïté n'est pas permise.
Je sais que ça peut te faire bizarre, une Fée débarquée, élevée, grandie dans le royaume des hommes (quoiqu'une large partie de son apprentissage se déroule en Avalon, ce qui explique pourquoi elle rajeunit littéralement au cours de la légende)

Pour reprendre ton exemple, pour n'importe qui d'autre, dont Arthur, ça ne marcherait pas : car si il est bien l'enfant d'Ygerne, il a été conçu dans la tromperie de celle-ci, qui croyait avoir affaire à son mari Gerlois alors que c'est Uther, transformé par les artifices de Merlin (artifices qui n'abusèrent pas Morgane, évidement) qui lui faisait l'amour, elle n'a donc pas pu lui transmettre son pouvoir féerique. De même, Arthur n'est pas né la nuit du solstice d'hiver, seule nuit de l'année où Tintagel passe en Avalon, mais à Beltaine, au premier mai, ou au solstice d'été, Lughnasa, selon les versions. Donc Arthur ne peut être un Fé. Merlin, en revanche, est pour sa part le fils d'un Fé, il appartient à Avalon, et Viviane n'aura de cesse de l'y ramener.

Voilà, j'espère avoir été clair, mais les légendes celtes c'est très, très compliqué, alors n'hésite pas à pointer tout ce qui pourrait prêter à confusion ou à questionnement.
Netra, pfiouf, c'est compliqué les légendes celtes

Ce message a été lu 4746 fois
Onirian  Ecrire à Onirian

2009-03-04 14:22:42 

 Et Viviane ?Détails
D'accord, je comprend mieux ta vision maintenant.
Autre idée reçue alors, Viviane, ou plutôt la Fée Viviane, ça n'est pas elle la reine d'Avalon, plutôt que Morgane ?

--
Onirian, élève.

Ce message a été lu 4294 fois
Netra  Ecrire à Netra

2009-03-04 21:25:53 

 Le cas de VivianeDétails
Heu, "mon" point de vue... C'est plutôt ce que j'ai tiré et ce sur quoi s'accordent les spécialistes en la matière, Markale en tête.

Pour Viviane...
Ah, point intéressant.
Ben non, Viviane c'est pas la reine d'Avalon.
C'est par simple confusion avec Morgane qu'elle a été parfois nommée ainsi, mais elle n'est pas reine d'Avalon.

Rappelons d'abord que Viviane est une incarnation, elle aussi, de la Déesse-mère, mais sous le visage de la mère, justement. Elle a une tendance incroyable à recueillir les orphelins, Morgane d'abord, puis Lancelot, et Mordred pour finir.

A l'origine, Viviane est un "croisement" entre une Fée typiquement armoricaine et la Déesse Ana. La Fée en question est l'une des Fées des lacs de Brocéliande, la forêt bretonne (qui existe toujours d'ailleurs. Pour une visite guidée vous pouvez me demander, je la connais par coeur) donc une protectrice de la forêt.
Contrairement à Morgane, Viviane n'est pas une Fée d'Avalon, mais bien une Fée de Brocéliande, elle y demeure d'ailleurs toute l'histoire : c'est peut-être le seul personnage qui, tout en restant présent une bonne partie de la légende, ne quitte jamais sa résidence. En réalité (c'est-à-dire dans les versions qui respectent la légende d'origine) elle la quitte une fois, pour empêcher Morgane de faire une bêtise, mais s'arrête à la lisière de la forêt.

Viviane est donc une Fée liée à un lieu, ce qui explique entre autres son caractère pour le moins possessif (enfermer son Merlin dans une prison d'air, faut le faire quand même) mais aussi le fait qu'elle soit nettement moins intéressée par le Destin que Merlin (qui l'accomplit) et Morgane (qui le combat) et beaucoup plus effacée. Elle n'est puissante que dans l'enceinte de sa forêt, ce qui limite beaucoup son champ d'action.

A noter pour les fans de Tolkien, le personnage de Galadriel, dans le Seigneur des Anneaux (uniquement, pas dans le Simarillion ni les autres textes où elle apparaît) est un avatar de Viviane : dans sa forêt, elle est toute-puissante, mais pas au-delà. A dire vrai il y a beaucoup d'inspiration arthurienne chez Tolkien, essentiellement au niveau des personnages. Mais c'est une autre histoire.
Netra, qui aime moins la lumière que la nuit.

Ce message a été lu 4840 fois
Estellanara  Ecrire à Estellanara

2009-03-05 16:22:55 

 Super intéressant !Détails
Grand merci pour ce cours.

Est', le prince dans Hellboy II, il s'appelait pas Nuada, justement ?

Ce message a été lu 4325 fois
Estellanara  Ecrire à Estellanara

2009-03-05 16:33:41 

 Encore encore !!Détails
Moi, msieur ! J'ai des questions !
Sidh comme dans daoine sidhe ?
Bansidh comme les banshees ?

Est', dans la formule magique de Willow, y a pas une histoire de tuatha ?

Ce message a été lu 4211 fois
Estellanara  Ecrire à Estellanara

2009-03-05 16:36:22 

 Chic !Détails
Ce serait super intéressant aussi, un essai sur les rapports entre le SDA et les mythes arthuriens...

Est', qui aime connaître la source des choses.

Ce message a été lu 5391 fois
Netra  Ecrire à Netra

2009-03-05 19:13:52 

 Voui voui tout à fait Détails
T'as tout compris, Est' ^^
Y'a énormément d'appellations légèrement différentes en fonction des régions (Irlande, Ecosse, Galles, Ile de Man, Bretagne et Galice étant les principaux pays celtes actuels) mais c'est toujours la même chose. D'ailleurs, c'est souvent très proche phonétiquement.

Par contre j'ai pas vu Willow, (ou plus exactement j'ai vu jusqu'au moment où les espèces de chiens noirs attaquent les espèces de nains, et là Maman a dit que c'était un film d'horreur et a éteint la télé) donc je ne peux confirmer, mais si c'est le cas, ben ça invoque les enfants de Danan (Dana/Ana) donc tout ce qui est fée, farfadet, Leprechaun, Korrigan, Selkie et tout le bordel.
Netra, à qui il manque un certain nombre de références en matière de cinéma fantastique.

Ce message a été lu 4292 fois
Netra  Ecrire à Netra

2009-03-05 19:25:10 

 A quel degré de détail le veux-tu ? Détails
De fait, c'est extrêmement intéressant, je l'ai fait plusieurs fois et de plusieurs manières différentes.
En fait j'ai réussi à faire des parallèles entre le SDA et plein de textes et d'évènements divers (l'anneau des Niedelhungen, deux évangiles sur quatre, l'histoire du XXème siècle, un poil d'Apocalypse, une dose incroyable de légendes celtiques...) c'est dingue tout ce qu'il y a dans ce bouquin !!!
Donc le parallèle avec les légendes arthuriennes, je peux te le faire, Est', mais faut que tu me dire quelle dose de nutella tu veux sur la tartine sinon je te sors cinquante pages tranquillement, ce qui risque d'être un peu trop. ^^

En fait il y a plusieurs points différents, essentiellement des correspondances entre les personnages, dans les passages de l'histoire, dans le décor aussi, les symboliques (dont les armes diverses, les couleurs de cheveux -c'est une manie, chez moi- et l'ascendance des personnages)

Alors soit tu veux tout, soit des bouts, soit tout mais pas tout de suite...
Ou alors tu préfère des pistes de lecture, mais c'est à toi de faire les ponts, personne n'a jamais publié de livre consacré à tous les parallèles possibles entre le SDA et les textes qui l'entourent. Après, je ne dois pas être le seul à avoir un gros classeur de notes au crayon et dix fois le gros classeur dans le crâne ^^
Netra, qui a étudié le sujet ^^

Ce message a été lu 4878 fois
Estellanara  Ecrire à Estellanara

2009-03-13 20:59:27 

 Même pas peur !Détails
...pour les 50 pages. Mais j'imagine que cela te prendrait fort longtemps pour les écrire. Mais ça serait sûrement fort intéressant à lire.
Il faudrait créer un site internet pour publier tes essais et les faire partager aux gens qui s'y intéressent. Ce serait top ! Ou alors les transmettre à des sites tolkieniens déjà existant, comme celui-ci,
http://www.tolkienfrance.net/.
En plus, chercher les références est un de mes jeux préférés. Quand je sors d'un film, je ne peux m'empêcher de me dire "tiens, cette scène était une citation visuelle venant de tel bouquin, ce monstre est inspiré de tel artiste...". Ca énerve Monsieur Zogrot...

Est', présence évanescente forumique.

Ce message a été lu 5054 fois
Netra  Ecrire à Netra

2009-03-13 22:06:58 

 C'est vraiDétails
... que j'aurais sans doute pas le temps de les écrire de suite. Après je vais sans doute pas tarder à publier des trucs sur tolkiendil, mais ce sera plus court.
Et puis, sinon, je me suis lancé dans l'écriture de l'histoire de Morgane, pour que tous les Faeriens la connaissent ^^
Netra, qui en attendant va finir son texte cyberpunk, cherchez pas le rapport.

Ce message a été lu 4607 fois


Forum basé sur le Dalai Forum v1.03. Modifié et adapté par Fladnag


Page générée en 237 ms - 171 connectés dont 2 robots
2000-2019 © Cercledefaeries