Version HTML ?

Fantasia2000

Amis de la fantasy je vous invite à rentrer dans la magie de Fantasia 2000. D'images fantastiques en musiques grandioses, vous serez sûrement subjuguée par tant de spectacle ! Le carnaval des animaux, l'Arche de Noé, les Pins de Rome, etc., tout y est, nous offrant un dessin animé où les surprises se suivent mais ne se ressemblent pas... Huit segments composent Fantasia 2000 chacun mêlant séquences animées et musique classique et séparés par des interventions d'artistes.

L'introduction détonne sur la célèbre 5ème symphonie de Beethoven. Des millions de couleurs s'entrelacent, jouent des ombres et des lumières, des envolées de papillons aux chutes rosées s'écoulant des nuages... l'abstrait dans toute sa grandeur.

Suivent les pins de Rome, séquence pleine d'émotion quand le bébé baleine est pris dans les glaces et cherche désespérément une issue pour retrouver ses parents. Changement total, nous voici dans le New York des années 20, sur un air de jazz de Domitri Gershwin (Rhapsody in blue), la ville apparaît à coups de crayon. L'effervescence gagne les new yorkais, certains soupirent, d´autres rêvent... le dessinateur remettra-t-il chacun où il l'aimerait ? Arrive alors l'émouvante histoire du petit soldat de plomb, accepté par la petite ballerine, malgré son handicap, notre héros traverse des aventures incroyables pour retrouver sa belle, mais vainquera-t-il face au terrible polichinelle ?

Après tant d'émotion un peu d'humour, un flamand rose féru de yoyo embobine ses camarades partisans de l'ordre et de la discipline ! Puis la célèbre séquence de l'apprenti sorcier de Paul Dukas prend le pas et nous rappelle qu'il ne faut pas trop jouer avec la magie... L'Arche de Noé magnifiquement orchestrée par Edward Elgar (Pomp and circumstance) suit, majestueuse. Attachant comme jamais, notre célèbre canard va réussir à réunir tous les couples de la nature pour les mettre à l'abri dans l'arche de Noé... mais perd Daisy !!

Enfin, l'Apothéose, sublime, magnifique, indescriptible !! Cette adaptation de l'Oiseau de feu d'Igor Stravinsky décrit "la vie, la mort et le renouveau", une fée adorable sera notre guide et nous emportera vers des paysages extraordinaires. La Lòrien n'est pas loin...

© Galadriel
Ecrire à Galadriel




Retour a l'index Librerie


Page générée en 53 ms - 292 connectés dont 4 robots
2000-2017 © Cercledefaeries