Version Flash ?

La Fée Morgan

Introduction

Morgan.

Morgan de Tintagel, Morgan d’Avallac’h, Morgan le Fay. Le personnage le plus mystérieux, le plus sulfureux, le plus imprévisible des légendes arthuriennes. Le plus noirci aussi sans doute. Voici quel sera le sujet de mon récit, voici celle à qui je rendrai hommage, qu’elle ait ou non existé, chose que les historiens n’ont pas encore tranché.

Ce récit tâche de faire suite à notre petite discussion sur les légendes arthuriennes et le personnage de Morgan sur le Faerium. Je vous livre ici le premier chapitre de son histoire telle que je l’imagine. J’ai essayé de rester aussi proche que possible de l’esprit des légendes celtes, n’hésitant pas en revanche à puiser dans toutes les versions que je connaissais, des plus primitives aux plus tardives, qu’elles m’aient été contées par la voix, la plume ou le pinceau. J’ai mélangé références celtes et chrétiennes, pour expliquer l’évolution des personnages, de l’histoire et des messages internes. De plus, j’ai pris les noms dans la langue du pays dont sont théoriquement originaires les personnages, et annoté ceux-ci afin que tout le monde s’y retrouve. Je vous ai même fait de jolies notes sur les coutumes celtes, qui expliquent pas mal des bizarreries de comportement des personnages ! Bref, vous aurez droit à un texte copieusement annoté, mais vous n’êtes pas obligé de les lire !

Et, en bon conteur celte, en apprenti barde que je suis, j’ai joué avec la légende et ajouté quelques éléments personnels, détails imaginés de passages laissés dans le vague pour l’essentiel, sans jamais une entorse à l’esprit celte. N’y voyez pas d’orgueil ou d’infidélité : c’est par l’âme de ceux qui les perpétuent que vivent les légendes.

Comme je ne peux prétendre ni dire tout ce que je sais, ni tout savoir, je ne peux que m’effacer devant un maître qui en sait plus long : Jean Markale, qui nous a quitté en décembre dernier. Si vous voulez en savoir plus long que je n’en puis conter sur les Celtes et les légendes arthuriennes, c’est à ses écrits que je vous conseille de vous référer.

En espérant que ce travail mi-encyclopédique mi-narratif plaira à tous ceux qui veulent en savoir plus long sur les mythes arthuriens et, en particulier, sur l’incroyable personnage de la Fée Morgan.


Ecrire à Netra
© Netra, 24 avril 2009
Netra
1. La frontière  
2. Colère  
3. Un frère  





Retour a l'index Librerie


Page générée en 50 ms - 337 connectés dont 3 robots
2000-2017 © Cercledefaeries