Version HTML ?



Un pas franchi

Ils étaient neuf, nombre sacré
Hélas les pauvres Chevaliers
Allant par deux, destins scellés
Sur leurs nobles et preux destriers

De Monségur à Montgisart
Ils chevauchèrent vers Richard
En terrain bien «Hospitalier»
Ils montrèrent force déterminée.

Mais l’oiseau de mauvais augure
Dans son immonde robe de bure
Pour plaire au Bellâtre surfait
Arriva en un jour dit «béni»,
Et piqua fier dans leurs «mollets» !

La noire succube sous ses fards
S’empara des cadavres blafards
Dont, seuls les crânes attestent encor
D’une existence outre la mort !

Se tournant lors vers «Notre-Dame»
Ils lancèrent loin de par les flammes
La malédiction qui rejaillit
Sur la descendance des «Maudits» !

Parfois on voit sur une pierre
Un texte écrit, presque chimère :
«Ici Gisent Or et âmes
De nos Frères et de nos amis !»


Ecrire à Melmiriel
© Melmiriel, juin 1998



Publication : 01 June 1998
Dernière modification : 07 November 2006


Noter cette page : Vous devez vous identifier pour utiliser le système de notation

A toi de choisir parmi les récits et illustrations sur le site

Elemmirë
Éloge du gris  
Fladnag
876 (Le Passé)  
Narwa Roquen
Le Plus Courageux Des Deux  
Netra
Ronde  
Melmiriel
Triskel  
Trois brins d’ellébore  
Un pas franchi  
Narwa Roquen
Règlement de comptes  

signifie que la participation est un Texte.
signifie que la participation contient un Dessin.


1 Commentaire :

Estellanara Ecrire à Estellanara 
le 16-08-2006 à 13h43
« L’a pô compris »
Les rimes sont déjà plus efficientes et la versification par quatrains de huit pieds est presque respectée, à part pour le couplet central, pour une raison qui m’échappe. Mais voilà le hic : je n’ai absolument rien compris à l’histoire. Les scènes se succèdent comme sous un stroboscope et je n’arrive pas à suivre le fil. Me manque-t-il des références ? Est-ce une mise en vers d’une histoire suppos...

Voir la suite de ce commentaire



Ajouter un commentaire

Pseudo
Mail
Titre ou commentaire concis
Commentaire détaillé
(Optionnel)



Page générée en 46 ms - 287 connectés dont 3 robots
2000-2017 © Cercledefaeries