Version HTML ?

Messages FaeriumForum
 Ajouter un message Retour au forum 
 Rechercher un message Statistiques 
 Derniers messages Login :  S'inscrire !Aide du forum 
 Afficher l'arborescence Mot de passe : Administration
Commentaires
    Se souvenir de moi
Admin Forum 
 Derniers commentaires Admin Commentaires 

 m'sieur, m'sieur, question siouplé Voir la page du message Afficher le message parent
De : Mélophage  Ecrire à Mélophage
Date : Samedi 15 juin 2002 à 21:00:35
Le "niveau 1" de l'objet réel c'est l'objet "objectif", en lui même ?
Rien à redire sinon que 1/je serais plutôt d'avis d'attendre la fin de ta dynamique spectration si y'en a que pour quelques jours, avant de poursuivre
2/Je ne t'ai jamais consciemment couvert d'opprobre, ni tenté de te rouler dans la fange et t'enduire du fiel de l'orgueil pour ma part, et jusqu'à présent mon inconscient a eu une muselière suffisament bien rodée et des griefs suffisament modérés pour pas te mordre je crois Encore heureux, déjà qu'il prend de la place.
Pour Mc Solaar, ça amène une question vachement en rapport : est ce que peser se rapporte à la masse ou au poids de l'objet ? Dans le deuxième cas, suffit de l'envoyer dans un coin avec une gravité particulière que j'ai la flemme de calculer si j'ai bien retenu mes (vieux, vieux, vieeeeeeux) cours de physique ?
Ce qui est pratique avec nos petits neurones choyés, c'est qu'ils se débrouillent pour faire correspondre ce qu'ils "veulent" qu'il soit et la façon dont ils le voient. Ca permet de faire la sieste en même temps. A moins de vouloir plus ou moins le démanteler, ô étranges idées, ô long fourbissement.
J'arrête là les digressions
Bouh, sobre hamster galactique.


  
Ce message a été lu 2187 fois

Smileys dans les messages :
 
Réponses à ce message :
Daneel  Ecrire à Daneel

2002-06-16 00:21:55 

 Niveaux d'abstractionDétails
2)

Flûte alors, t'es-tu sentie visée quand j'exposais la lassitude qui m'envahissait lorsque j'entends les même non-arguments pour la centième fois ? Si c'est le cas, détrompe-toi vite. Il m'est arrivé souvent récemment, par chat caramail, ICQ et même IRL d'avoir des discussions méthodologiques imprégnées de SG, et j'ai souvent eu les mêmes remarques. Sur ce forum, on commence à me connaître alors je suis relativement à l'abris de l'impulsivité des lecteurs. Du moins, la plupart du temps. Comme généralement mon interlocuteur s'énerve à la troisième étape, je proposais par jeu de commencer directement par là, histoire de m'entrainer un peu plus. Je suis un coquin... Alors, toi, visée ? Sûrement pas... Quelle drôle d'idée !


1)

Nous (les humains) ignorons jusqu'à présent (2002) les mécanismes intrinsèques du fonctionnement du système nerveux. Nous savons cependant que d'un point de vue électro-chimique, chaque partie du cerveau est connectée avec chacune des autres parties et avec notre système nerveux dans son ensemble. Sur une telle base, même s'il devient nécessaire d'examiner en détail les différents aspects des processus d'abstraction à des fins d'analyse, il nous faut prendre conscience (verbalement et silencieusement) que ces différents aspects constituent les parties d'un seul processus global et continu de la vie humaine dans des conditions normales.

Considérons le fonctionnement de notre système nerveux lorsque nous 'percevons' quelque chose qui se produit ou un événement quelconque. Le terme "événement" est utilisé ici dans le sens de "coupe instantanée d'un processus". Laissons tomber une boîte d'alumettes. Il s'agit ici d'un énévement d'ordre premier qui se produit à des niveaux non-verbaux, que l'on appelle aussi "niveaux silencieux" ou "niveaux in-dicibles".

La lumière réfléchie par la boîte d'allumettes frappe l'oeil et nous obtenons dans le cerveau des sortes de configurations électro-chimiques ; en tant qu'organismes sensibles nous pouvons ensuite réagir à ces configurations par des sortes de 'sensations', des évaluation, etc., aux niveaux silencieux.

Enfin, aux niveaux verbaux, nous pouvons parler à propos de ces réactions "organismales". Par exemple, Newton aurait pu dire "gravitation" à propos de la chute de la boîte d'allumettes. En revanche, Einstein aurait pu dire "courbure de l'espace-temps". Mais quoi que nous puissions DIRE à ce sujet, l'événement d'ordre premier reste au niveau silencieux. La manière dont nous en PARLERONS pourra changer d'un jour à l'autre, d'une année à l'autre, ou d'un siècle à l'autre. Toutes nos 'sensations', ne 'pensées', nos 'amours', nos 'haines', etc., SE PRODUISENT à des niveaux in-dicibles, mais peuvent être affectés par les niveaux verbaux grâce à une interaction continue. Nous pouvons verbaliser à leur sujet, pour nous mêmes ou pour les autres, nous pouvons les intensifier, les atténuer, etc., mais c'est un autre problème.

Voici une analyse extensionnelle du processus d'abstraction d'un point de vue électro-chimique non-aristotélicien (non-A). Cette analyse est simplifé à l'extrême et pourrait être approfondie. Toutefois, elle nous suffit pour expliquer brièvement les aspects les plus généraux et les plus importants du problème.

I] Evénements externes ou internes
(niveaux non verbaux)

II] Impact de I immédiat physico-chimique, électro-chimique nerveux
(niveaux non verbaux)

III] Réactions à II organismales électro-chimiques : 'sentiments', 'pensées', etc.
(niveaux non verbaux)

IV] Réactions neuro-linguistiques à III, processus électro-chimiques les plus complexes que l'on connaisse.
(niveaux verbaux)

IV influe sur I, II et III.

Les systèmes de langage primitifs, aristotéliciens, etc., mettent couramment en jeu et donc introduisent des identifications en valeur de I, II, III et IV, ce qui produit des évaluations erronnées. La plupart d'entre nous (moi y compris, il faut des années pour se débarrasser des réflexes aristotéliciens) INDENTIFIONS en valeur les niveaux I, II, III et IV et régissons COMME SI nos expressions verbales A PROPOS des trois premiers niveaux étaient le 'ça' de l'événement.

Quoi que nous puissions DIRE que quelque chose 'est', ce N'EST évidemment PAS le 'quelque chose' des niveaux silentieux.

La simplicité de cette constatation pourrait nous induire en erreur si nous ne prenions conscience de ses implications, car dans nos réactions en tant qu'être vivants, la plupart d'entre nous identifient en valeur des niveaux entièrement différents, avec souvent des conséquences névro-logiques potentiellement désastreuses.

Malheureusement, en général les gens, y compris de nombreux scientifiques, NEGLIGENT COMPLETEMENT LES NIVEAUX II et III et réagissent comme s'ils n'avaient pas conscience que IV "n'est pas" I. En d'autre termes, nous ne prenons pas en considération les mécanismes du système nerveux humain ou ne "pensons pas de manière électro-chimique" à propos de nos réactions. Une telle négligence face à la vérité physique conduit à des incompréhensions, à d'orageux débats bi-valents ('soit-soit'), à des hostilités, à des préjugés, à l'amertume, etc.

Une prise de conscience du processus d'abstraction clarifie la STRUCTURE d'un grand nombre de nos difficultés interpersonnelles, professionnelles, etc., difficultés qui peuvent devenir de simples bagatelles ou même disparaître, si nous prenons conscience des identifications mises en oeuvre. Des problèmes qui se sont créés d'eux-mêmes se révèlent souvent par la suite ne pas en être du tout. L'impossibilité que nous avions de les résoudre résidaient simplement dans le fait que nous appliquions au problème une structure qui ne correspondait pas à sa structure intrinsèque.

Les niveaux verbaux sont d'une importance unique pour l'homme parce qu'il est capable de passer d'abstraction en abstraction à des niveaux verbaus de plus en plus élevés à partir des niveaux I, II, III, etc. Dans la vie humaine, le niveau IV représente le moyen d'inter-communiquer et de transmettre d'individu à individu et de génération à génération, les expériences accumulées par les individus et par l'espèce. Si les expériences accumulées par les humains ne sont pas correctement verbalisées alors le développement humain risque d'être sérieusement contraint ou même suspendu.



Voilà ce qu'on peut dire sans trop entrer dans les détails. Vous pourrez (je parle à tous les lecteurs) trouver dans votre vie quotidienne tous les exemples qui manquent ici. J'espère que c'est un peu plus clair maintenant... :-/

<i>Daneel, pas trop trop long cette fois</i>

Ce message a été lu 2071 fois
Daneel  Ecrire à Daneel

2002-06-16 11:07:36 

 Combien pèse un cadavre de flaque de hamster-bisounours g_o_t_h métalleux à l'état foetal ?Détails
Daneel a dit :
"je demande à MC Solar de peser 200 kg"

Bouh le hasmter géant miniature de l'espace a dit :
"peser se rapporte à la masse ou au poids de l'objet ?"

Pour moi, il s'agissait d'une masse, c'est pourquoi je l'ai exprimée en kilogramme et non en Newton. Malheureusement, le vocabulaire m'a manqué et j'ai utilisé "peser" qui possède les deux sens. C'est l'unité de la grandeur placée derrière qui lève l'indétermination et donne le sens final du verbe, et c'est détestable.

Il n'y a pas de verbe "masser". Enfin si, il y en a un mais il ne veut pas dire ça. :-(

J'ai souvent besoin de verbes signifiant "a une masse inertielle de" et "a une masse gravitationnelle de". Il faudrait les créer... Quelqu'un a des idées ? Juste un truc : évitez de construire des verbes du troisième groupe bourrés d'irrégulatités comme "chaloir", "dissoudre", "gésir"... Ce serait sympa ;-)

<i>Daneel, qui va se raser parce que ça gratte</i>

Ce message a été lu 2542 fois
Flaque de hamster polymorphe goth-métalleux à facettes trolliennes

2002-06-16 15:08:44 

 Tout dépend du degré de solidification de la flaque, et du poids du discman-greffeDétails
avoir une masse intertielle de : minerter ? (ça fait très bisounours)
avoir une masse gravitationelle de : maviter ?
Sinon, je propose respectivement pof et pioufpiouf, à conjugaison simplifiée : je pof tu pof il /elle/ça/ile pof nous pof vous pof ils/elles/ça/ile pof, pour le passé je expof, tu expof, et le futur je prépof, tu prépof,...
Enfin, l'essentiel c de se formenter un langage compréhensible par notre petit village d'irréductibles êtres divers

enfant mélophage, les mélodies se créent.

Ce message a été lu 2445 fois
Flaque de hamster polymorphe goth-métalleux à facettes trolliennes

2002-06-16 15:08:45 

 Tout dépend du degré de solidification de la flaque, et du poids du discman-greffeDétails
avoir une masse intertielle de : minerter ? (ça fait très bisounours)
avoir une masse gravitationelle de : maviter ?
Sinon, je propose respectivement pof et pioufpiouf, à conjugaison simplifiée : je pof tu pof il /elle/ça/ile pof nous pof vous pof ils/elles/ça/ile pof, pour le passé je expof, tu expof, et le futur je prépof, tu prépof,...
Enfin, l'essentiel c de se formenter un langage compréhensible par notre petit village d'irréductibles êtres divers

enfant mélophage, les mélodies se créent.

Ce message a été lu 2305 fois
Flaque abrégée

2002-06-16 15:11:49 

 Flagellation punitive : activéeDétails
Ben euh voilà désolée pour le double envoi :X

enfant mélophage, les mélodies se créent.

Ce message a été lu 2473 fois
Mélophage  Ecrire à Mélophage

2002-06-16 15:35:10 

 Hierk. Hierk. Hierk. Détails
2 / J'avoue, j'ai profité du flou du "on" et de la petite phrase "c'est pas parce que je suis parano que tout le monde m'en veut pas" pour m'amuser un peu aussi (enfin jpense que tu t'es un peu amusé en formulant) :diable:
Si tu en fais le souhait, je me flagellerai afin de purifier mon être vil et fourbe :saint:

1 / Ahhhh, tous les mots compliqués qu'ya ! J'avoue, j'ai regardé la première fois à une heure indue de déraisonnable horaire... Violent choc cérébral.. enfin unineuronal. Lu dans un état plus "standart" ça clarifie effectivement (du moins je crois), le neurone s'étant entre temps regénéré, en digne troll qu'il est > :bong:
Bon, il fait trop chaud, je réagirais vraiment un soir prochain et moins neuro-liquéfiant que cette touffeur d'après midi.


enfant mélophage

Ce message a été lu 1995 fois
Daneel  Ecrire à Daneel

2002-06-16 17:36:22 

 Cuir, fouets et bombes atomiquesDétails
Ahem... Pour la flagellation, si c'est ton truc, pourquoi pas. Moi, je ne suis pas très versé dans les sévices corporels, qu'ils soient punitifs ou sensuels. Et cela, même si Scytale a tenté de me convaincre que j'étais sado-masochiste. (J'ai peur des suites de ce post tout à coup...)

Moi, m'amuser ? Certainement pas. La vie est bien trop sérieuse pour que je perde du temps à m'amuser. Il y a des enfants qui meurent de faim, des bombes qui éclatent, des actions Vivendi qui s'écroulent et des Bleus éliminés. Non, notre monde est définitivement trop triste et trop tragique. Le mieux, ce serait de tout faire péter à l'arme atomique et de recommencer à zéro. Enfin, pas vraiment zéro, plutôt à deux. Quoi que ça poserait des problèmes de consanguinité... Un peu plus alors ?

Moi je dis, on construit un abri antiatomique pour les Faëriens. Ensuite, je lance les missiles américains sur la Russie car je sais que la contre-offensive russe éliminera mes ennemis aux Etats-Unis. Nous, on sera bien cachés dans notre bunker. Ensuite, j'enverrai un cyborg dans le passé pour qu'il empêche un chef de la résistance de naître et tout rentre dans l'ordre, a condition que cette p...asse de Sarah Connor se laisse faire cette fois.

Et après, nous reconstruirons sur les ruines, nous serons les pères et les mères de l'Humanité Nouvelle, lavée de toutes les impuretés du monde corrompu de ce début de siècle. Comme c'est moi qui ai eu l'idée, c'est moi le chef, ça veut dire que c'est moi qui choisis la musique dans le bunker.

Organisons tout de suite cette apocalypse salvatrice... J'attends les propositions...

<i>Daneel, en dérangement</i>

Ce message a été lu 2301 fois
Mélophage  Ecrire à Mélophage

2002-06-16 18:29:33 

 Un nouveau monde jaillira dans l'immarescible splendeur.Détails
Ben ça offre plein de perspectives ludiques, une carrière de cyborg envoyé dans le passé ou de messie trucideur de monde... Pour la musique je demande qu'à découvrir, puis on pourra quand même faire un abri anti-atomique pour les discmans et les discothèques respectives, quitte à devoir chasser quelques humains/"vivants". Y'a des priorités quand même. Puis ça éviterai les conflits internes.
Le XXIeme siècle sera discman ou ne sera pas. Dans tous les cas, il n'a pas l'air particulièrement ennuyeux. Comme dirait la poupée-tueuse-psychopathe-méchante-sanguinaire : "On va bien s'amuser". Sisi, j'insiste.
Une grande quête s'impose néanmoins : trouver les non disponibles de Sopor Aeternus, à savoir : la démo "Es reiten die Toten so schnell...", l'album "Jekura - Deep the eternal Forest" avec une contribution du projet auxiliaire "White Onyx Elephants", l'album "Ehjeh Ascher Ehjeh" ; il faudrait aussi "Voyager - The Jugglers of Jusa", et la version de "Ich töte mich jedesmal aufs Neue, doch ich bin unsterblich, und ich erstehe wieder auf; in einer Vision des Untergangs" pourvue de 7 pistes supplémentaires, mais c'est moins introuvable. Dans ces conditions, et dans celles là seules, je porte appui à ton projet. Pour les autres, je donnerai ma discothèque à la science et aux graveurs.
NB : Si un faerien trouve réellement un de ces albums au cours d'une errance, ô pitié qu'il soit magnanime et s'en empare, me permette d'accéder à ces reliques musicales : je lui paierai et rembourserai tous ses frais et lui serait accessoirement immensément reconnaissant(e). :roll:
Si je suis renvoyé(e) dans le passé pour trucider les horribles messans qui pourraient empécher le règne du grand Daneel, je revendique également le droit d'écumer toute boutique g_o_t_h décelable pour tenter de rendre à la lumière cette magnifiscence mélodique livrée au gouffre de l'oubli. Enfin du sold out.
Sur ce, à bientôt o piliers du grand futur qui s'en vient.

Que la Mélodie soit.

Ce message a été lu 2456 fois
Daneel  Ecrire à Daneel

2002-06-16 18:57:15 

 Quoi ? Mais je ne connais que ça !Détails
Qui n'a pas en triple exemplaire "Je me tue chaque fois de nouveau, mais je suis immortel, et je me lève à nouveau ; dans une vision de la chute". Le plus dur, c'est de réussir à le demander au chef de rayon sans se prendre les dents dans la langue. 'suffit de s'entraîner juste avant. Pour le reste, je prends note. Les FNAC parisiennes sont grandes.

Voilà, je prends une feuille de papier, un crayon... En haut, j'écris "Liste" en gros au milieu de la première ligne. C'est un bon début. Ensuite, pour pas confondre avec la liste pour auchan, j'écris "Syldorrynn" juste en dessous, en plus petit. Et pi après, je relis tous les posts et j'écris tous les titres et les noms avec un petit carré devant pour que je puisse les cocher. Ca va être fastidieux...

Si tu passes à Paris, fais un tour à
Le Gr(o)uft
28, rue de la Grande Truanderie
75001 Paris (M° Les Halles)
01 42 21 93 76

C'est un magasin de trucs et de machins g_o_t_h très réputé. Je n'y suis pas encore allé car ce qui m'intéresse surtout, ce sont les jolies robes toutes noires avec des longues manches et de la dentelle partout, et que les robes ne me vont pas trop bien à moi. Des fois, j'aimerais être un danseur visage comme Scytale... *soupire*

N'empêche que, mine de rien, on peut embrayer discrétos avec un débat sur la fin de l'humanité ou sur l'utopie...

<i>Daneel, qui vient de terminer son rapport de stage</i>

PS : 1,78 m, c'est grand ?

Ce message a été lu 2178 fois
Daneel  Ecrire à Daneel

2002-06-16 19:29:27 

 J'écris à l'Académie Française de ce pasDétails
*se demande comment, avec un pas, on peut écrire à l'Académie Française*

En voilà des chouettes mots. J'adopte "minerter" et "maviter".

Pour le futur de "pof", ça ne va pas : la particule "pre" indique un futur antérieur, c'est à dire un passé relatif. Tu veux un vrai futur, non ?

Maintenant, trouve l'imparfait du subjonctif et on envoie le tout au Bescherelle.

<i>Daneel, qui ve rebooter après avoir installé son add-on de vocabulaire</i>

Ce message a été lu 2347 fois
Mélophage  Ecrire à Mélophage

2002-06-16 22:54:08 

 Time's fingers claw, I'm losing hold.Détails
Le g_r_o_u_f_t fait pas énormément de trucs en cds / musique d'après mes renseignements.
J'ai quelques autres adresses avec moins de robe et un gros rayons cds
Pour le Sopor Aeternus, je prendrais plutot "Untergangs" comme "les mondes d'en bas" que la chute, connaissant le registre habituel de sopor. C'est un thème qui revient un peu (les mondes d'en bas étant à la fois la symbolique de l'inconscient, de la "chute mentale", de la mort et du désir de mort apparemment.. mais j'ai jamais vraiment analysé les paroles). Mais le double sens a du être exploité par Anna Varney (le chanteur / compositeur / paroliste).
Ca se trouve pas à la FNAC. Ca serait trop beau. Ou alors c'est vraiment un miracle.
Je ne saurais te répondre pour le 1m78, la relativité de l'être étant entière. Par rapport à ma taille verticale standart, c'est plus grand de 23cm. Repère standart aussi. (on sait jamais :p )
Je propose les deux débats en simultané pour l'utopie / destruction du monde. Les mettre en parrallèle peut avoir un interêt. Le contraire aussi? Ben oui, et puis quoi hein jpeux faire le chef aussi ?
Mélophage, adorateur d'Anna Varney.

Ce message a été lu 2354 fois
Daneel  Ecrire à Daneel

2002-06-16 23:32:16 

 Qu'est-ce qui est vert et qui pousse au fond de l'eau ?Détails
Mon allemand n'est vraiment pas génial, mais je n'ai pas résisté à la tentation d'écrire ce que ça pouvait donner en français. Avec ta traduction d'Untergangs, c'est encore plus long et c'est très bien. En plus, ça veut un peu plus dire quelque chose...

Je vais souvent à la FNAC pour me ruiner en bouquins (je n'exagère pas, je me ruine vraiment). D'autant plus qu'il y a une magnifique caissière blonde avec piercing noir au sourcil droit et des taches de rousseur et un sourire qui me donne l'air con à chaque fois que je la vois. J'y retournerai donc avec plaisir. Le rayon métal est juste à côté du rayon philo/sciences (chouette ambiance musicale pour lire).

Pour l'"inconscient", il faut que reparle avec Ylal Mirosj. Nous avons abordé ce sujet ensemble la semaine dernière mais de manière très accessoire. Ce qui nous intéressait, c'était de comprendre extentionnellement ce qu'abstrait "avoir conscience de". La verbalisation a l'air nécessaire à la 'conscience'. Mais je m'éloigne du sujet. J'en reparlerai en dérivant l'arborescence.

Ainsi, d'après toi, je suis plus grand que quelque chose de plus petit. Si on néglige les effets de la relativité restreinte, alors tu as raison. Quant à la "relativité de l'être", j'comprends pô.

Comment ça tu veux être la chef ? Et si je dis, moi, que je veux mettre ces deux débats en perpendiculaires ! *ouvre une fenêtre pour dissiper le nuage de testostérone* Remarque, d'un certain côté, une dominatrice g_o_t_h... Non, oublie ça, c'est juste pour provoquer Scytale.

Je ne sais pas si je serai capable de parler longuement au sujet de la destruction du monde. Je ne suis pas conçu pour, j'ai ma loi 0. Pour l'utopie, je m'y prépare, promis.

<i>Daneel, qui va se coucher bientôt</i>

PS : tu t'es trompée dans ta signature : tu as écrit "Anna Varney" au lieu de "Cate Blanchett"... Les lecteurs auront bien sûr corrigé d'eux-mêmes.

Ce message a été lu 2133 fois
Mélophage, pour changer

2002-06-17 02:06:10 

 Un chou marin coulé ? Détails
Pour la dominatrice g_o_t_h, nuançons pleinement : je suis asexué(e) et uniquement préoccupé(e) du devenir musical. Trop jem'enfoutiste pour avoir un instinct dominateur sur le reste, mis à part quelques points, m'enfin qu'importe.
Cate Blanchett c'est pas la pouf qui joue dans titanic ?
C'est quoi la relativité restreinte ?
Bonne exploration des rayons de la FNAC à la recherche des cds aux piercings à taches de rousseur qui sourient.Ou un truc comme ça.
Désolé(e) si je t'empeche encore de dormir. On va dire que c'est pour une cause qui peut être considérée comme bonne ?

le disciple d'Anna Varney ne connait pas l'erreur.

Ce message a été lu 2150 fois
z653z  Ecrire à z653z

2002-06-17 13:21:23 

 précisionsDétails
Kate Winslet joue dans "Titanic".
Cate Blanchett joue Galadriel dans "Le Seigneur des Anneaux".

Pour la relativité restreinte Google me donne l'adresse d'une page fort intéressante et très simple à comprendre.

http://www.dstu.univ-montp2.fr/PERSO/magnan/intervalle.html

Si quelqu'un veut expliquer succintement dans un message sur ce forum.... qu'il ne se gène pas :)

Ce message a été lu 2224 fois
Mélophage, pour changer

2002-06-17 15:57:22 

 ZorglobDétails
Autant pour moi. Mais bon ça manque toujours de côté troll tout ça, je ne faillirai point.
Euh pour la compréhension, avec ma nuit blanche et la consummation de mes cérébro-calories sur le bac, j'ai malgré tout du mal. Que le sommeil me régènère...
Voilà c'était un e-mail éminemment utile. Merci pour les précisions

le disciple d'Anna Varney ne connait (presque) pas l'erreur.

Ce message a été lu 1966 fois
Daneel  Ecrire à Daneel

2002-06-18 21:04:01 

 Mince, el la connaissait...Détails
Alors toi aussi tu lis les blagues Picsou Magazine ? Il mondo è così piccolo.

Tu sais, moi, en tant que Robot complètement dévoué à la tâche hautement gratifiante de sauver l'humanité de l'autodestruction et l'élever à la sagesse absolue, j'ai pas vraiment le temps pour les batifolages exotiques.

C'est quoi la "relativité restreinte" ? Ce vocable désigne une théorie physique qui tente de décrire les effets de dilatation/compression du temps et des longueurs d'objets en translation rectiligne uniformes dans des référentiels galiléens.

On observe que dans la nature, la lumière se déplace toujours à la même vitesse, quelque soit le point de vue. Si tu es sur un tapis roulant avançant à la moitié de la vitesse de la luimière et que tu braques une lampe de poche devant toi, tu vois les photons (grains de lumière) s'éloigner de toi à la vitesse de la lumière : 300 000 km/s. Mais moi qui suis immobile à côté du tapis roulant, je vois aussi la lumière avancer à 300 000 km/s, et pas 300 000 km/s + 150 000 km/s.

<u>Ce que JE vois :</u>
En 1 seconde, tu as avancé de 150 000 km et la lumière de ta torche éclaire un objet A à 300 000 km du point ou tu l'as allumé. En une seconde mesurée par moi, la distance entre toi et l'objet est donc de 150 000 km.

<u>Ce que TU vois :</u>
En 1 seconde, tu te fiches pas mal de savoir de combien tu avances. Toi, tu vois la lumière avancer à 300 000 km/s par rapport à toi, comme d'habitude. Donc, en une seconde, la lumière de ta torche frappe un objet B situé à 300 000 km du point ou tu te trouves en ce moment. Pas 150 000.


En fait, ce n'est pas plus toi qui bouge par rapport à moi auq moi qui bouge par rapport à toi. La Lumière ne peut pas savoir qui est "immobile" et qui ne l'est pas. Il n'y a pas de point de vue absolu, tous les points de vue se valent. Les vitesses sont toutes <b>relatives</b>.

Du point de vue de tout le monde (toi, moi, n'importe qui n'importe où), elle se déplace à 300 000 km/s. Si toi et moi ne voyons pas la même chose, c'est que le temps ne s'est pas écoulé à la même vitesse pour nous deux. Ce qui était une seconde pour moi (le moment ou la lumière touche A) correspond à moins d'une seconde pour toi.

En plus de cette dilatation du temps, il y a une dilatation des longueurs. Ainsi, si je me déplaçais très vite verticalement, je serai plus petit (de ton point de vue) que je ne le suis quand je suis au repos.

L'Univers est plus bizarre qu'on ne le pense...



J'ai bien trouvé du Sopor Aeternus, mais seulement un CD qui parlait d'utérus inversé... Et puis c'était le midi, alors la caissière n'était pas là, elle n'est là qu'à partir de 16:00... Du coup, j'ai acheté l'<i>Ultime Secret</i> de Bernard Werber pour la fête de mon pôpa. Là, je conçois parfaitement ta déception d'une part, et ton "j'en ai rien à foutre" d'autre part...

J'ai parlé de Sopor parlé à mon beau frère qui devrait être capable de me dégotter des tuyaux.

Question : tu joues/chantes aussi, ou juste écoutes ? Mon beau-frère, mon petit frère et d'autres copains vont jouer à la fête de la musique, et ma demie soeur devrait chanter... Ils ont prévu du Lacuna Coil. Franchement, j'ai un petit peu peur du résultat... Ma soeur a une semaine pour apprendre à chanter :-?...

<i>Daneel, qui raconte la vie qu'il fait semblant d'avoir avec les êtres humains qui ne sont pas sa vraie famille puisqu'il est un robot et que sa vrai maman s'appelle Susan Calvin...</i>

Ce message a été lu 2262 fois
Daneel  Ecrire à Daneel

2002-06-18 21:11:16 

 C'est pas une excuseDétails
Moi, je viens de passer mon entretien pour mon DEA d'astro et je ne confonds pas pour autant Cate Blanchett avec une pouf de Titanic. Non mais.

*regarde rêveusement sa Cate en fond d'écran pendant trois bonnes minutes avant de poster le message*

<i>Daneel, subitement apaisé</i>

Ce message a été lu 2402 fois
Mélophage  Ecrire à Mélophage

2002-06-18 21:43:01 

 Non mais en philo on m'a appris que ce qui est vert et dans l'eau c'est un chou marinDétails
Et ce qui est vert, dans l'eau et qui bourdonne c'est un chou marin ruche. A partir de là c'est moins difficile à deviner :p
Songs from the inverted womb est le dernier album de Sopor Aeternus, superbe d'ailleurs (mais je dirai ça de n'importe quel Sopor), lui c'est certaines paroles que je cherche mais c'est une autre histoire. Il est plutôt différent des autres, mais les autres se ressemblent pas du tout non plus, celui là a pas mal de "chansons contes" (à la fois chantées et récitées) et de cuivres qui rappellent vaguement le jazz, mais vraiment vaguement. Sa symbolique est très interessante (comme très souvent) pour ce que j'en ais compris, l'album étant basé sur les relations mère / enfant, la folie, le temps/vieillissement (plutot psychologique que physique) , bref je déterrerai tout ça quand on sera en manque de sujet.
J'espère pouvoir prendre aux temps prochains des cours de chant, et apprendre à jouer du clavier, pour l'instant je me contente de massacrer en digne troll un ou deux ritournelles quand je suis de bonne humeur.
L'ultime secret j'ai bien aimé, on pourra aussi discuter de ses thèmes et questionnements, que je te laisse généreusement découvrir.
Je n'espérais pas suffisament pour être déçue, des albums qui sont sortis à 3000 exemplaires y'a 5/10 ans et qui sont marqués sold out, c'est plutôt risqué comme spéculation espoirienne.
Je me fout pas de tes périgrennations à la fnac, qui me permettent comme tu remarques de radoter et de sortir quelques sujets potentiels :bong:
Et un smiley tordu. De quoi se plaindre?
Et puis l'univers, déjà que je m'ennuyais pas, il fait tout pour se rendre interessant dans tes descriptions
sur ce
au prochain message


Mélophage

Ce message a été lu 2183 fois
Mélophage  Ecrire à Mélophage

2002-06-18 22:05:58 

 Alors...Détails
Arriverai je à être flagellé(e) par les tolkiennistes en furis, brûlée par du mithril incandescent, livrée aux trolls féroces qui balancent des grands coups bourrins ?
Mélophage

Ce message a été lu 2512 fois
Estellanara  Ecrire à Estellanara

2002-06-28 18:17:45 

 Vous allez dire que je suis chiante ...Détails
...et en effet, je confirme mais:
-comment définiriez-vous l'objet objectif? On ne peut l'approcher et le décrire que par nos perceptions qui sont par définition erronées et subjectives.
-dans ce cas, comment peut-on être sur que la réalité existe? Et donc que devient le niveau 1? Le niveau 2? Et si on commence par le 2, c'est que c'est le 1... *cerveau qui chauffe* Donc, la réalité n'existerait tout bonnement pas... Mais alors, on est où, là?

Prenons l'exemple du ballon bleu. Je lui donne une réalité en le percevant. Je le trouve petit et bleu. Mais quelqun d'autre le trouvera gros et vert. Où est donc la réalité du ballon? Comment est-il objectivement? A la rigueur, il faudrait qu'il puisse s'auto définir, nous imposant sa réalité.

Estellanara qui souhaite s'auto définir en tant que grande rousse pulpeuse, merci.

Ce message a été lu 2068 fois
Estellanara  Ecrire à Estellanara

2002-06-28 18:21:49 

 Dans ce cas, puis-je suggérer l'ajout d'un lexique?Détails
On le poserait sur le forum. Ce serait pratique pour ceux qui arrivent car l'invention de mots pourraient leur rendre les post incompréhensibles...
Au fait, SG, c'est sémantique générale?

Estellanara, je pioufpiouf 47 kg!

Ce message a été lu 2309 fois
Estellanara  Ecrire à Estellanara

2002-06-28 18:30:15 

 Vasyva toi! Le truc de ouf!Détails
Si vous me passez l'expression, bien sûr!

*lève le doigt*
Mais, quelle certitude a-t-on de l'existence des niveaux 1 et 2?
Après tout, on n'a conscience que du 3. Et toute éventuelle mesure par des appareils passe au filtre du niveau 3.Donc, quelque part, on présuppose les niveaux inférieurs, le 2 à partir du 3 et le 2 à partir du 1.
Pfoulala...

Estellanara, ça ira mieux quand j'aurai dormi.

Ce message a été lu 2252 fois
Mélophage  Ecrire à Mélophage

2002-06-28 23:24:30 

 Love like blood - Sibirian pandemoniumDétails
Ah mais non je proteste loin de moi l'idée de vous qualifier ainsi gente damoiselle
L'objet objectif, il y a plusieurs "degrés" à objectif je pense. C'est à dire que ce qui est courament désigné ainsi est une vision où ne se mèle pas nos sentiments (scientifique, par exemple). Evidemment, ça reste une objectivité toute partielle : comme tu soulignes nous sommes tous des subjectifs : le ballon n'existera pas dans notre monde si l'on ne peut le percevoir (au sens large), le concevoir, si notre esprit n'y croit pas. Ce qui reste forcément tout hypothétique, et revient au "est ce que la réalité existe?". Ca avait déjà fait l'objet d'un débat sur feu Forum Ketix, paix à son âme. Bref, en prenant la définition (de Jules Renard je crois) "la réalité est ce qui existe quand on cesse d'y croire", existe t'elle ? Mais avec une autre définition ? : la réalité non plus n'est pas forcément objective, en tant que notion.
Elle peut aussi être considérée comme ce en quoi on croit, puisque c'est ce qui influe. Ca revient au même quasiment, certes, plus un changement de terme qu'autre chose.
Bon j'arrête de digresser
au revoir
Je suis un oiseau.

Ce message a été lu 2039 fois
Fladnag  Ecrire à Fladnag

2002-06-29 13:26:33 

 correctionDétails
"La réalité est ce qui persiste lorsque l'on cesse d'y croire" est une phrase de Philip K.Dick.

C'est la réponse qu'il a donné a une etudiante a la question "Qu'est-ce que la réalité ?" apres un exposé sur la SF.

Fladnag, fan de PK.Dick, ah bon, ca se voit ?

Ce message a été lu 2130 fois
Mélophage  Ecrire à Mélophage

2002-06-29 15:31:51 

 Dark lunacy - Cold Embrace , et toutes mes confusesDétails
Mince tu l'avais déjà dit en plus, au débat d'avant, décidément ma liquéfaction est bien décérébrante.
Bon, voici donc un fer à souder, tu peux me flageller autant que tu voudras.

Mélophage, distordu(e) neuronal(e)

Ce message a été lu 2363 fois
Fladnag  Ecrire à Fladnag

2002-06-30 00:57:53 

 si ca te derange pas...Détails
... je te pique le fer a souder, j'ai perdu le mien je sais plus ou ;o)

Fladnag, qui fait des cables TI maison pour 3 euros contre 75 a la fnac...

Ce message a été lu 2359 fois
z653z  Ecrire à z653z

2002-07-01 11:02:56 

 chtit lienDétails
Dans un des nombreux posts de Daneel en première page, il a donné (lors de ces définitions) plusieurs liens qui pointaient vers le site de la Sémantique Générale...



http://www.esgs.org/fr/gshome.htm

Ce message a été lu 2208 fois
Marcel

2002-12-17 14:45:06 

 reponseDétails
non.

Marcel-Le-Samouraï.
MLS

Ce message a été lu 2347 fois
z653z  Ecrire à z653z

2002-12-18 11:04:28 

 bah alors...Détails
On est timide ?
On ose pas poster un message à la première page ?


z653z qui ressent la moindre vibration dans les sous-sols de ce forum
:)

Ce message a été lu 2373 fois


Forum basé sur le Dalai Forum v1.03. Modifié et adapté par Fladnag


Page générée en 131 ms - 326 connectés dont 3 robots
2000-2019 © Cercledefaeries