Version HTML ?



Mine de rien

En cette nuit munissons-nous de lourds manteaux de laine et souliers de cuir. Des lanternes nous seront utiles aussi. Avec ce nouveau concours, nous devons descendre dans les profondeurs de la terre, dans ces royaumes taillés dans la pierre où le chant du métal remplace le gazouillis des oiseaux. Là l'eau et le feu façonnent les âmes. Là est la patrie des nains.

Leur présence laisse rarement indifférent. On les dit sombres et frustres. Leurs barbes et plus encore leurs voix bourrues semblent vouloir nous cacher leurs sentiments et leurs âmes. Quand ce n'est pas une hache de guerre qui rompt tout désire de mieux les connaître ! Mais qui a pu contempler, dans leurs demeures, les drapées de lumière chantant sur les parois de gypse et de calcaire, sait que ce peuple a une âme. Et que dire du chant des haches sur les champs de bataille, en vérité, ils ont des coeurs.

Mais maintenant il s'agit de leurs demeures et de leurs rêves, mais aussi de tout autre chose... Alors écoutons les récits des conteurs.

Voilà tout peut commencer.

A toi de choisir parmi les récits et illustrations sur le site

Didier
Le jardin des Luthiers
Edhel
Néant
Elbereth
La mine du fond du pot
Fladnag
La Maison sous la Montagne
Glimdin
Le Masque de Joie
Mélophage
Peau de Lune
Narwa Roquen
Solstice d'hiver
Tesclaff
L'inspection

signifie que la participation est un Texte.
signifie que la participation contient un Dessin.


Page générée en 40 ms - 742 connectés dont 4 robots
2000-2017 © Cercledefaeries