Version HTML ?

La Tisserande

Penchée sur son ouvrage, silencieuse, appliquée,
Elle file, croise, tresse et modifie la trame.
Rigoureuse mais libre, par les fils emmêlés,
Elle dessine de ses mains les abîmes de son âme.

Et le tissu en sort, sombre, brillant, profond,
Riche et pourtant si fluide, aile de papillon.
Faisant courir ses doigts sur son ancien métier,
Elle laisse son esprit au loin vagabonder.

File les arbres, le vent, les fleurs et les rivières,
File le vent, les saisons, les êtres et les rochers.
Tisse les rêves, la magie et les ciels étoilés,
Tisse des beautés du monde à la plus humble pierre.

Et quand tu sortiras pour affronter la vie,
Le monde, les rues, le bruit, des gens la vilenie,
Pense alors à ton cou, la magie enroulée,
Rêves et sortilèges si patiemment tissés.

Ecrire à gawen
© gawen



Publication : 24 November 2007
Dernière modification : 24 November 2007


Noter cette page : Vous devez vous identifier pour utiliser le système de notation
Page 1 - Page 2 - Page 3
Aaricia
Amitié  
Aredhel
Tinkerbell  
CATHY ECK
Comme un rêve  
Message d'un ange  
Par dela les mots  
Colibri
Le Miroir de Capuchon
Les fées du Sorbier
Colibri et Kalfea
L'elfe et la fille-oiseau
DESIDERIA
Elfe  
Innocence  
La Flamme Bleue  
La Nonchalante  
Margot la Noire  
Reine  
Vampire  
Vigilance  
Edhel
Reine Elfe  
Elannore
Complainte de Nimrodel
Endoriël
A Shadow of the Past
Femme au dragon
Isil de Nacre
Kulgan et Fantus
Gaiaaa
Démone  
Magrat  
Mélusine
Kendra
Eärendil  
Poèmes Arthuriens  
Miriamélé
Evidence
Narwa Roquen
Retour à Chiswarta
Necsipaal
Daeron
Reya
Vanité
Shadow Fae
La tisseuse
Zell
Demi-elfe  
callia
Toi et Moi  
ze-poete
Aspiration Tolkienienne  

Page 1 - Page 2 - Page 3

signifie que la participation est un Texte.
signifie que la participation contient un Dessin.


2 Commentaires :

Estellanara Ecrire à Estellanara 
le 18-04-2008 à 17h04
Macramé
Le thème est joli mais les vers m’ont semblés irréguliers. Certains accrochent à l’oreille. Cela dit, je serais incapable de faire de même…
Elemmirë Ecrire à Elemmirë 
le 24-11-2007 à 20h03
L'ensemble est fort joli
Mais je suis gênée par la rythmique qui ne tombe pas juste, un ou deux pieds d'écart, c'est dommage... Attention aussi au "vent", qui revient deux fois dans la 4ème strophe.

Mais je sens qu'un peu retravaillé, ce poème sera sublime :)

Bienvenue à toi, Gawen, fais-toi une place sur le canap', sers-toi en cofniture dans le pot de Clémence (non Clémence, on ne mord pas! Sois gentille, partage!...

Voir la suite de ce commentaire



Ajouter un commentaire

Pseudo
Mail
Titre ou commentaire concis
Commentaire détaillé
(Optionnel)





Retour a l'index Librerie


Page générée en 59 ms - 302 connectés dont 2 robots
2000-2019 © Cercledefaeries