Version HTML ?

Eärendil

Longtemps j'ai chanté dans la nuit des arbres
Rêvé à la lumière ténue des lointaines étoiles
Dans les palais obscurs mes pas ont résonné sur le marbre
Depuis que le crépuscule a déployé son grand voile

Tel un fidèle oiseau de nuit je recueille le chant du grillon
Marchant vers le nord jusqu'à l'astre polaire
Je navigue par le firmament et ses constellations
Bien loin au-delà des vies des hommes éphémères

Claire est la lumière à la proue de mon vaisseau
De neige est sa voile et sa coque d'écume
Les courants célestes me portent comme les eaux
Mais plus noire que le jais se lève la brume

Mon sillage se poudre de nuées brillantes
Mais cela fait bien des temps que je n'ai connu les clartés
Avec pour seul phare la lune opalescente
Je poursuis mon voyage dans l'obscurité

Ecrire à Kendra
© Kendra



Publication : Inconnue
Dernière modification : 07 November 2006


Noter cette page : Vous devez vous identifier pour utiliser le système de notation
Page 1 - Page 2 - Page 3
Aaricia
Amitié  
Aredhel
Tinkerbell  
CATHY ECK
Comme un rêve  
Message d'un ange  
Par dela les mots  
Colibri
Le Miroir de Capuchon
Les fées du Sorbier
Colibri et Kalfea
L'elfe et la fille-oiseau
DESIDERIA
Elfe  
Innocence  
La Flamme Bleue  
La Nonchalante  
Margot la Noire  
Reine  
Vampire  
Vigilance  
Edhel
Reine Elfe  
Elannore
Complainte de Nimrodel
Endoriël
A Shadow of the Past
Femme au dragon
Isil de Nacre
Kulgan et Fantus
Gaiaaa
Démone  
Magrat  
Mélusine
Kendra
Eärendil  
Poèmes Arthuriens  
Miriamélé
Evidence
Narwa Roquen
Retour à Chiswarta
Necsipaal
Daeron
Reya
Vanité
Shadow Fae
La tisseuse
Zell
Demi-elfe  
callia
Toi et Moi  
ze-poete
Aspiration Tolkienienne  

Page 1 - Page 2 - Page 3

signifie que la participation est un Texte.
signifie que la participation contient un Dessin.


1 Commentaire :

Elemmirë Ecrire à Elemmirë 
le 13-04-2006 à 16h42
Bancal
J'aime les mots choisis, ce pourrait être très joli, mais l'absence de rythme fait qu'on trébuche à chaque phrase, et c'est dommage... Ca nous empêche de s'y sentir bien, alors qu'on pourrait...


Ajouter un commentaire

Pseudo
Mail
Titre ou commentaire concis
Commentaire détaillé
(Optionnel)





Retour a l'index Librerie


Page générée en 44 ms - 380 connectés dont 3 robots
2000-2020 © Cercledefaeries