Version HTML ?



Pleine Lune

Lune illumine le ciel d’une lueur argentée
mais ce soir elle est triste, honteuse et désolée...
De pleurs intarissables elle inonde la Terre,
ne songeant qu’à Soleil, caché derrière la Mer :
Il ne veut plus me voir... en tout cas pas ce soir...
Sanglote t-elle encore, et ce toujours plus fort,
allant jusqu’à tirer de son sommeil un loir.
La Fée Nuit l’entendit : Qui vous a fait du tort ?
Interroge t-elle l’Astre, esquivant une larme
tombée de l’oeil bouffi d’une Lune sans charme.
N’est ce pas évident ? Regardez moi plutôt :
je suis énorme et ronde, « pleine » serait le mot !
Même mon fougueux amant n’ose pas me voir ce soir
tant je suis grosse et laide, émanant Désespoir !
Ô Lune, comprit Fée Nuit, tu es si belle pourtant...
Mais si tu veux mincir pour n’être que croissant,
j’ai peut-être l’idée qui pourra te sauver...
Ainsi parlent les fées, ni trop ni pas assez
si bien que Lune déjà était intéressée
par la proposition de son amie ailée.
Dis moi, explique toi, quelle formule sibylline
pourrait donc faire de moi une créature divine ?
L’acte est pourtant aisé, argumenta la fée,
Tu te crois boursouflée ? Il suffit de limer !
Tes rondeurs disgracieuses redeviendront poussière,
et ta poudre de Lune envoûtera la Terre
de son immense pouvoir, majestueux, ancestral,
permettant à Magie de régner, intouchable
sur ce monde où toi Lune, d’abord croîs puis t’en va
retrouver ton Soleil, ton seul amour, ton roi.

Ecrire à Aredhel
© Aredhel



Publication : 16 December 2006
Dernière modification : 16 December 2006


Noter cette page : Vous devez vous identifier pour utiliser le système de notation

A toi de choisir parmi les récits et illustrations sur le site

Aredhel
Pleine Lune  
Elemmirë
Pousse de Lune  
Maedhros
Hybris  
Narwa Roquen
Le dix-huitième Arcane  
Le pont  
Aredhel
Larmes de Lune  
Maedhros
Le traineau de lune  
Régolithe  
Mahora
Prélude nocturne  
Netra
Le Papillon et l'Araignée  
härlindon
Le rouge des rêves  
Ode à Moi-même  

signifie que la participation est un Texte.
signifie que la participation contient un Dessin.


3 Commentaires :

Narwa Roquen Ecrire à Narwa Roquen 
le 11-01-2007 à 17h55
L'histoire est sympa...
... mais la technique est à approfondir. J'ai fait gloups sur le premier vers, qui ne compte pas moins de 14 pieds... Dommage de commencer comme ça! Après ça va mieux, malgré des fautes de métrique, et de rimes... Je te conseille de faire un tour sur www.poesies.net/ecole.html, où tu trouveras de quoi étancher ta soif de connaissances, afin de participer brillamment à l'exercice de WA en cours......

Voir la suite de ce commentaire

Endoriël Ecrire à Endoriël 
le 03-01-2007 à 16h07
bravo
c'est un plaisir que de lire ces jolis vers, Aredhel ! L'idée est originale et puis... j'adooore les alexandrins ;-)

encore !

Endoriel
Elemmirë Ecrire à Elemmirë 
le 17-12-2006 à 14h37
Joli!
Pas mal du tout! Enfin un poète qui raconte une histoire, et qui ne se limite pas à de jolies tournures. Je trouve juste un peu dommage qu'on n'ait pas la suite de l'histoire, avec le happy end ^^

Elemm', qui aime les happy ends :)


Ajouter un commentaire

Pseudo
Mail
Titre ou commentaire concis
Commentaire détaillé
(Optionnel)



Page générée en 79 ms - 298 connectés dont 2 robots
2000-2017 © Cercledefaeries