Version HTML ?

Rondes Amères

Mes mains meurtries caressent tremblantes nos folles envolées mourantes
Brisées et désunies, les nuits enfiévrées dont tu nous as banni
Et je garde à ma bouche le sirupeux mensonge qui nous enseveli
Tandis que je m’égare dans des jeux séduisants
Et savamment proscris de ma mémoire
Tout souvenir du temps où nous étions amants

A tes pieds je délaisse nos rondes amères
Il n’est plus rien que nos brûlants déboires
Et je ne saurai croire en tes yeux repentants
Lorsqu’au soir qui s’étend, mon enfant, ma chimère,
Tes appels implorants me parlent du temps naguère

Ecrire à DESIDERIA
© DESIDERIA



Publication : 12 August 2006
Dernière modification : 07 November 2006


Noter cette page : Vous devez vous identifier pour utiliser le système de notation
Page 1 - Page 2 - Page 3
Aredhel
L’Oiseau de feu  
Bluelantern
Lutins à la lanterne bleue  
Clémence
Le Lutin au Grelot  
Didier
Coalescence  
Elemmirë
Ange sixième  
L'attente illustré par un poème de Narwa Roquen  
Eroël
La double vie de Roland  
Le treizième tableau  
Les songes de Peiral  
Estellanara
Bébé dragon  
Jézabel  
Le sourire  
Mignonne, allons voir si la rose...  
Fladnag
Blue Moon illustré par Lindorië  
Lindorië
L'elfe au dragon  
La Gardienne du temps  
La dresseuse  
La passe maléfique
Lutine
La Gardienne de la Nuit  
Maedhros
Le royaume des cieux
Maedhros
Les Cheminées des Fées  
Revoir
Maeglin
Chevelure Ondine
Gabrielle
Petite Elfe  
Prélude au bonheur  
Miriamélé
Je rêve de me réveiller un jour  
Neimad
Le Tisseur De Vie  
Netra
Par-delà la Mer de l’Est  
XII  
Netra et Reya
Jouet de Venise  
Nounou Ogg
Elisandre illustré par Lindorië  
Re-naissance
Roger Luc Mary
Le fantôme impitoyable
Stéphane Méliade
La nuit des noyaux profonds  
Yasbane
Discussion avec J. Vjonwaë
L'avis du docteur Morris Bann
Rapport
gawen
La Tisserande  
Le Barde-Artisan  

Page 1 - Page 2 - Page 3

signifie que la participation est un Texte.
signifie que la participation contient un Dessin.


1 Commentaire :

Estellanara Ecrire à Estellanara 
le 08-01-2007 à 17h24
Deuxième chaos poétique
Le poème est organisé en strophes mais semble en prose...Le ton est agréable. L’orthographe est à surveiller.


Ajouter un commentaire

Pseudo
Mail
Titre ou commentaire concis
Commentaire détaillé
(Optionnel)





Retour a l'index Librerie


Page générée en 63 ms - 162 connectés dont 3 robots
2000-2017 © Cercledefaeries