Version HTML ?

Le Tisseur De Vie

Vers sa destinée

En ce jour de Miercix, cinquième jour sur les neufs qui séparent le passage des deux lunes dans le ciel de Juunin, Lianön Le Pâle marche seul sur le chemin qui mène à la sortie de son village... Son visage est fermé et ses traits sont tirés. Au fond de lui il sait que son départ va servir l'équilibre de sa communauté, il sait qu'il a été désigné pour être celui qui accompagne, celui qui guide... il le sait depuis qu'il s'est éveillé un matin, il y a trois lunes de cela avec le sentiment que la nuit passée avait changé à jamais sa destinée. La marque de la Lune Rousse était apparue sur son front, il sera désormais celui dont l'arrivée annonce la fin ou le commencement, le Tisseur de Vie comme l'appelle les Sages du conseil des Deux Astres.

Lui, simple fils de forgeron allait devenir l'un des plus puissants de sa communauté. Lorsqu'il reviendra de son pèlerinage à Izamïel, dans quatorze cycles, rien ne se fera plus à Juunin sans que l'on se soit auparavant avisé de ses conseils ou de son approbation. Mais la puissance à un prix, celui de la marque de la Lune Rousse, celui de la peur. La majorité des enfants de ce monde se réveillent un matin avec la marque de la lune bleue apposée sur leur bras, ils acquièrent ainsi une faculté leur permettant d'agir sur un élément, ainsi Thraön La Fournaise, son ami d'enfance peut, à partir d'une braise, créer en un clignement de paupière une chaleur capable de fondre le fer. Ou encore, à l'image de Zykielle Des Champs, la soeur de Lianön, sentir quel sera le meilleur jour pour les semailles et la récolte. Toutes ces formes de magies sont utiles à Juunin, mais aucune n'est plus vitale que celle de la Lune Rousse, aucune n'inspire autant ce mélange de respect et de terreur envers son détenteur...

Voici cent deux Lunes que le vieil Aziriel Le Tisseur de Vie a été appelé pour sa Renaissance. Il a quitté son corps pour vivre à nouveau dans celui d'un autre être naissant. Il fût le précédent Tisseur de vie de Juunin, il a insufflé la vie à plusieurs centaines de nourrissons, dont Lianön, mais a également emmené un nombre au moins équivalent de personnes vers la Renaissance. Maintenant qu'il a disparu, la vie est en suspend à Juunin, plus personne ne naît ni ne meurt. Les femmes avortent prématurément ou accouchent d'enfants morts nés, les aïeuls vieillissent et souffrent sans avoir l'espoir de renaître à nouveau dans une enveloppe neuve et saine. Un jour le tisseur de vie de Rialton est venu emmener Aziriel à la Renaissance, le soulageant d'une maladie infectieuse qui lui rongeait les poumons depuis de nombreuses années et qui avait finit par l'empêcher d'accomplir la tâche qui lui avait été allouée par la Lune Rousse.

Les villageois ont offert à Lïanon tout un attirail de voyage qui se compose d'une tunique de cuir brun, d'une paire de botte de peau souple, d'un arc court, taillé dans le bois d'un jeune frêne afin de lui conférer robustesse et souplesse, accompagné d'un carquois de flèches bien droites et empennées de plume rouges et noires. Zilian le Tisserand lui a confectionné une cape de bure noire au dos de laquelle figure le symbole de la Lune Rousse, en lui garantissant que ceci lui garantirait la sécurité lors de son pèlerinage. Ce curieux symbole représente un cercle ocre auréolé d'un halo de flammes pourpres.

Cette même marque, Lïanon Le Pâle la portera désormais sur son front, il devra vivre ainsi et mourir de même...

C'est en sentant le poids du regard des siens sur son dos, que seul il approche l'orée de la Forêt d'Izamïel. Il ne se retournera pas pour les saluer une dernière fois, il ne prendra pas le risque que le soleil sur ses larmes naissantes ne fasse tomber le masque qu'il arbore... Il n'est aussi fort que tous le pensent, tout son être lui hurle de rebrousser chemin. Il sert les poings, franchit la limite des premiers taillis, il part Lïanon Le Pâle, il reviendra Lïanon Le Tisseur de Vie...

Ecrire à Neimad
© Neimad



Publication : 16 March 2008
Dernière modification : 16 March 2008


Noter cette page : Vous devez vous identifier pour utiliser le système de notation
Page 1 - Page 2 - Page 3
Aredhel
L’Oiseau de feu  
Bluelantern
Lutins à la lanterne bleue  
Clémence
Le Lutin au Grelot  
Didier
Coalescence  
Elemmirë
Ange sixième  
L'attente illustré par un poème de Narwa Roquen  
Eroël
La double vie de Roland  
Le treizième tableau  
Les songes de Peiral  
Estellanara
Bébé dragon  
Jézabel  
Le sourire  
Mignonne, allons voir si la rose...  
Fladnag
Blue Moon illustré par Lindorië  
Lindorië
L'elfe au dragon  
La Gardienne du temps  
La dresseuse  
La passe maléfique
Lutine
La Gardienne de la Nuit  
Maedhros
Le royaume des cieux
Maedhros
Les Cheminées des Fées  
Revoir
Maeglin
Chevelure Ondine
Gabrielle
Petite Elfe  
Prélude au bonheur  
Miriamélé
Je rêve de me réveiller un jour  
Neimad
Le Tisseur De Vie  
Netra
Par-delà la Mer de l’Est  
XII  
Netra et Reya
Jouet de Venise  
Nounou Ogg
Elisandre illustré par Lindorië  
Re-naissance
Roger Luc Mary
Le fantôme impitoyable
Stéphane Méliade
La nuit des noyaux profonds  
Yasbane
Discussion avec J. Vjonwaë
L'avis du docteur Morris Bann
Rapport
gawen
La Tisserande  
Le Barde-Artisan  

Page 1 - Page 2 - Page 3

signifie que la participation est un Texte.
signifie que la participation contient un Dessin.


3 Commentaires :

Neimad Ecrire à Neimad 
le 17-04-2008 à 11h31
oups!!!
Bon aller je me remet à écrire, la suite devait arriver plus tôt mais je n'ai pas eu le temps entre un déménagement, desmeubles à monter et tout let ralala!! Euh désolé pour l'orthographe... ça n'a malheureusement jamais été mon fort...
Narwa Roquen Ecrire à Narwa Roquen 
le 16-04-2008 à 18h26
Ce n'est qu'un début, continuons... l'histoire!
C’est un bon début. Le décor est bien campé, le contexte est cohérent, les personnages plausibles. Ca me rappelle un peu cette nouvelle de Hermann Hesse, « Le faiseur de pluie », qui se trouve à la fin du livre « Le jeu des perles de verre ». Il y a un peu la même ambiance. Je ne peux que te souhaiter le même succès mais… la route est longue !
Et pour commencer… il faudrait corriger les fautes… U...

Voir la suite de ce commentaire

Elemmirë Ecrire à Elemmirë 
le 10-04-2008 à 13h23
Très prometteur!
C'est bien écrit, intéressant, et on a envie de connaître la suite! Quelle est sa mission? Où va-t-il? Pourquoi a-t-il peur?
Vivement la suite, donc!! :)


Ajouter un commentaire

Pseudo
Mail
Titre ou commentaire concis
Commentaire détaillé
(Optionnel)





Retour a l'index Librerie


Page générée en 70 ms - 120 connectés dont 4 robots
2000-2017 © Cercledefaeries