Version HTML ?

Le Récit des Jours

Deuxième Chapitre : la Chute de Fortcarré (8 505 4C)

Darlin se dirigea vers le quartier des gardes du palais et rejoignit la salle à manger. Pratiquement tous les soldats avaient regagné leur poste où avaient été appelés en renfort pour régler la circulation. Le maître d'armes avança vers la cave à vins et saisit une bouteille de rouge sans étiquette. Il remplit à moitié une cruche en terre cuite et compléta avec de l'eau. Puis il alla s'asseoir sur un banc posé contre le mur du fond, se servit un verre et but cul sec avant de poser le verre et la cruche sur la table grossière en bois qui se trouvait devant lui.

Il se demandait bien tout ce qui avait pu se passer pour pousser le connétable à prendre toutes ces mesures aussi vite. Les tribus de l'est ne pouvaient pas s'être déjà lancées à l'assaut d'Ambrelune. Le garde à l'entrée ne savait pas grand chose, et il était peu probable que quelqu'un d'autre hors du palais soit mieux informé que lui. Il ne restait plus qu'à attendre tranquillement que la Princesse revienne pour en apprendre plus. Darlin soupira, s'adossa contre le mur et s'endormit.

Dans son sommeil, il sentit une présence qui s'approchait. Il se réveilla instinctivement : Cymbeline venait d'entrer dans la salle. Elle vint s'asseoir en face de lui, se servit un verre plein et le but d'une traite. Puis ses yeux se posèrent sur le maître d'armes et c'est seulement alors qu'elle sembla quitter le fil de ses pensées pour se rendre compte de sa présence.
"- Eh bien, le conseil a été rapide !
- Pas plus que d'habitude : mon père a pris les avis puis il a ordonné. C'est vous qui avez dormi longtemps. Avec cette chaleur, votre âge et le vin, ce n'est pas étonnant.
- Dites tout de suite que je suis vieux ! Je suis encore capable de vous battre à chaque leçon.
- D'ici peu vous pourrez constater si votre enseignement a porté ses fruits. Les tribus de l'est sont en route, et le duc de Flint pourrait bien ne pas être étranger à leur entente inattendue.
- Le duc de Flint ? Qu'a-t-il à voir avec tout cela ?
- Vous êtes sans doute le plus brillant des maîtres d'armes de ce royaume, Darlin, mais vous ne connaissez pas grand chose à la politique. Pour résumer, Flint veut le trône et les tribus de l'est vont le lui offrir sur un plateau. L'affrontement sera rude.
- Soit, je ne serai pas le dernier à brandir ma hallebarde !
- Excusez-moi Princesse, intervint un garde qui venait d'entrer dans la pièce. Il y a aux portes du château un homme qui désire vous voir. Il dit que vous le connaissez.
- Eh bien ! s'exclama Cymbeline. Si n'importe quel quidam peut venir jusqu'ici en prétendant me connaître, autant préparer tout de suite un banquet de bienvenue pour les tribus de l'est.
- Pardonnez-moi d'insister Princesse ; il a avec lui une missive qui porte votre sceau personnel.
- Allons bon, cela m'étonnerait ; il doit s'agir de quelque contrefaçon. Comment s'appelle-t-il ?
- Gualian de Fedellin.
- Gual... ça alors !"
Cymbeline se leva d'un bond, l'air étonné, et traversa la salle en réfléchissant.




Publication : Inconnue
Dernière modification : 07 November 2006


Noter cette page : Vous devez vous identifier pour utiliser le système de notation
Prologue
Les Premières Lueurs de l'Aube
1er Chapitre
Le Conseil Restreint
Partie 2
Partie 3
Partie 4
Partie 5
Partie 6
Partie 7
Partie 8
Partie 9
2nd Chapitre
La Chute de Fortcarré
Partie 2
Partie 3
Partie 4
Partie 5
Partie 6
2nd Chapitre
Partie 7
3ème Chapitre
Les Trois Fuyards
Partie 2
Partie 3
Partie 4
Partie 5
Partie 6
Partie 7
Partie 8
4ème Chapitre
A Travers les Hautes Terres
Partie 2
Partie 3
Partie 4
Partie 5
Partie 6
Partie 7




Aucun Commentaire



Ajouter un commentaire

Pseudo
Mail
Titre ou commentaire concis
Commentaire détaillé
(Optionnel)





Retour a l'index Librerie


Page générée en 128 ms - 616 connectés dont 3 robots
2000-2017 © Cercledefaeries