Version HTML ?

Le Récit des Jours

Le palais se dressait au milieu d'un vaste jardin. Tout comme le reste de Fortcarré, il était d'architecture simple et massive, conçu pour résister aux outrages du temps et de la guerre. Il n'était cependant pas dépourvu d'élégance raffinée et un oeil averti pouvait déceler ici ou là quelques magnifiques sculptures ainsi que de discrets mais somptueux bas-reliefs. Une allée de gravier blanc desservait le perron central. Il n'y avait personne dans les jardins d'ordinaire parcourus à toutes heures du bruissement des robes des dames et de conversations discrètes.
Deux gardes munis de longues et larges hallebardes et portant la livrée royale bloquaient l'accès. Ils inclinèrent légèrement la tête pour saluer la fille du roi.
"- Salutations Princesse Cymbeline. Le roi votre père avait envoyé une série de messagers pour vous trouver, et il commençait à s'inquiéter de les voir tous revenir bredouille. Il vous attend en son conseil. Ne tardez pas trop car il est question de faits graves.
- Le roi me fait mander en son conseil ? répéta Cymbeline en se rembrunissant. Ce n'est pas dans ses habitudes. Vous aviez raison Darlin, le danger est plus grand qu'il n'y paraît. Allez prendre un peu de repos, je vous retrouverai dès que possible. "
Cymbeline plongea dans le vaste hall où se réunissait la cour pour les grandes cérémonies puis traversa la salle du trône aux larges dalles de pierres grises et aux murs recouverts de longues bannières représentant les emblèmes des duchés, des grandes confréries et des principaux corps d'armée. La lumière provenait de nombreuses fenêtres, hautes et étroites, dont le rebord inférieur se trouvait à plusieurs mètres du sol et dont l'extrémité supérieure se perdait dans la voûte. Plusieurs portes parsemaient les murs et permettaient d'accéder au dédale de couloirs qui desservait les innombrables pièces du château.
Cymbeline s'avança vers le trône, tout en pierre grise, massif, placé sur une estrade semi-circulaire desservie par une dizaine de basses et minces marches. Elle contourna l'estrade et ouvrit une porte qui se trouvait sur la gauche. Un petit escalier en colimaçon aux marches usées en leur centre par une longue utilisation montait sur plusieurs étages. Au quatrième la fille du roi ouvrit une autre porte, en bois rehaussé de barres de fer forgé, et pénétra dans un long couloir. Le sol était recouvert d'un vieux tapis qui avait perdu de sa superbe mais qui était encore en parfait état.

Cymbeline tourna à droite, empruntant un couloir plus petit qui finissait sur un escalier descendant. Elle se retrouva dans une petite salle où se tenaient une demi-douzaine de soldats de la garde personnelle du roi. Le chef de cette petite garnison s'avança vers elle avec un sourire.
"- Enfin vous voilà, Princesse ! Le roi s'inquiétait.
- Je sais ; le garde à l'entrée du château me l'a déjà dit.
- Où étiez-vous donc passée ces derniers jours ?
- Le seigneur Darlin me faisait visiter le duché de Ghent. Une bien belle région, très agricole, où les gens sont accueillants et connaissent les plaisirs de la vie.
- Je suis bien aise que le séjour vous ait plu. Mais à l'avenir tâcher de prévenir quelqu'un de vos déplacements. Votre absence a causé du trouble : le roi a fait une remarque au connétable, qui a demandé des comptes au capitaine de la garde, qui est allé houspiller votre gouvernante, qui a à son tour reproché au roi en personne de ne pas assez s'occuper de vous. Il faut dire que votre gouvernante est une femme de caractère, et qu'elle vous défend systématiquement. Le ton a monté, et je crois que tous deux en seraient venus aux mains si le soudain éclat de rire de la conseillère Vildya n'avait pas révéler d'un coup l'absurdité de tout ceci.
- Vildya est ici ?
- Oui Princesse. Elle est arrivée ce matin. Ou disons plus tôt que je l'ai vu arriver ce matin. Il se pourrait bien qu'elle ne soit en fait jamais partie, comment savoir ?




Publication : Inconnue
Dernière modification : 07 November 2006


Noter cette page : Vous devez vous identifier pour utiliser le système de notation
Prologue
Les Premières Lueurs de l'Aube
1er Chapitre
Le Conseil Restreint
Partie 2
Partie 3
Partie 4
Partie 5
Partie 6
Partie 7
Partie 8
Partie 9
2nd Chapitre
La Chute de Fortcarré
Partie 2
Partie 3
Partie 4
Partie 5
Partie 6
2nd Chapitre
Partie 7
3ème Chapitre
Les Trois Fuyards
Partie 2
Partie 3
Partie 4
Partie 5
Partie 6
Partie 7
Partie 8
4ème Chapitre
A Travers les Hautes Terres
Partie 2
Partie 3
Partie 4
Partie 5
Partie 6
Partie 7




Aucun Commentaire



Ajouter un commentaire

Pseudo
Mail
Titre ou commentaire concis
Commentaire détaillé
(Optionnel)





Retour a l'index Librerie


Page générée en 64 ms - 430 connectés dont 3 robots
2000-2017 © Cercledefaeries