Version HTML ?

Le Récit des Jours

Troisième Chapitre : Les Trois Fuyards (8 505 4C)

Les cavaliers royaux ralentirent à peine leur allure en s'engouffrant dans le petit bois. Blador chevauchait toujours en tête mais la lueur de rage perdue au fond de son regard s'était éteinte. A présent son visage était las et fatigué. Il prêtait peu d'attention à la végétation qui défilait tout autour de lui. Heureusement son cheval savait où il devait aller et fendait l'air à toute allure, suivi par la cavalerie désormais silencieuse.

Blador et sa troupe perdirent la notion du temps qui s'écoulait. Le bois laissa la place à des plaines vallonnées qui s'étendaient à perte de vue. Le paysage ici n'était pas parsemé de champs de blé et de prairies verdoyantes comme dans les environs de Fortcarré. Il n'y avait guère qu'une courte et sèche herbe rase qui recouvrait le sol rocailleux de la région. Quelques arpents de vignes parvenaient à arracher par endroits suffisamment de vie à la terre pour pousser. Mais le grain qu'ils donnaient était aigre et ne faisait pas un bon vin.

Le capitaine de la cavalerie royale, une grande femme au physique anguleux et aux cheveux ras se plaça en tête des fuyards. Arrivée au sommet d'une colline elle ordonna à la troupe de faire halte. Au nord, l'orée du bois était encore visible mais personne n'en sortait. Les tribus de l'est ne semblaient pas avoir daignées se lancer à leur poursuite. Le butin que renfermait Fortcarré devait les intéresser bien plus que la capture d'un roi venant de perdre son royaume. Tout danger pourtant n'était pas écarté : en sortant du bois la petite troupe était entrée sur les terres du duc de Flint.

L'essentiel de son armée se trouvait plus à l'ouest, rassemblée dans les Collines-Murailles qui scindaient une partie du duché en deux après avoir suivi sa frontière commune avec les terres royales sur plusieurs miles du nord au sud. Mais le jeune duc n'avait probablement pas laissé cette région exempte de patrouilles régulières. Un léger nuage de poussière avait attiré l'attention du capitaine, juste devant. Les cavaliers attendirent avec anxiété. Leurs soupçons furent bientôt confirmés : au sommet de la colline qui leur faisait face apparut une patrouille portant les insignes de la maison de Flint.

La patrouille s'arrêta : elle avait repéré les fuyards. Les soldats s'observèrent quelques temps. Les hommes du duc de Flint, une vingtaine, avaient le sourire aux lèvres. Cela faisait longtemps qu'ils ne s'étaient pas battus pour de vrai et maintenant que l'occasion se présentait ils s'en réjouissaient. Ils avaient reconnu l'uniforme des cavaliers royaux et savaient qu'ils tenaient là une bonne prise. De quoi mettre le duc de bonne humeur et enclin à octroyer quelques récompenses.

L'escorte de Blador quant à elle ne montrait aucune émotion. Ils venaient de sortir d'une bataille où ils n'avaient en théorie aucune chance d'en réchapper. Et maintenant ils s'apprêtaient à s'engager dans un combat plus équitable malgré leur légère infériorité numérique. Les armes sur lesquelles le sang n'avait pas encore fini de sécher ressortirent et les hommes s'alignèrent pour charger. En face les soldats du duc de Flint avaient fait de même. Les adversaires se regardèrent quelques instants comme des chiens de faïence puis les capitaines respectifs levèrent leurs armes. Il y eut des hurlements et les cavaliers s'élancèrent à brides abattues.




Publication : Inconnue
Dernière modification : 07 November 2006


Noter cette page : Vous devez vous identifier pour utiliser le système de notation
Prologue
Les Premières Lueurs de l'Aube
1er Chapitre
Le Conseil Restreint
Partie 2
Partie 3
Partie 4
Partie 5
Partie 6
Partie 7
Partie 8
Partie 9
2nd Chapitre
La Chute de Fortcarré
Partie 2
Partie 3
Partie 4
Partie 5
Partie 6
2nd Chapitre
Partie 7
3ème Chapitre
Les Trois Fuyards
Partie 2
Partie 3
Partie 4
Partie 5
Partie 6
Partie 7
Partie 8
4ème Chapitre
A Travers les Hautes Terres
Partie 2
Partie 3
Partie 4
Partie 5
Partie 6
Partie 7




Aucun Commentaire



Ajouter un commentaire

Pseudo
Mail
Titre ou commentaire concis
Commentaire détaillé
(Optionnel)





Retour a l'index Librerie


Page générée en 78 ms - 660 connectés dont 4 robots
2000-2017 © Cercledefaeries