Version HTML ?

Le Récit des Jours

Premier Chapitre: le Conseil Restreint (8 505 4C)

L'immense forêt se prélassait au soleil sans paraître souffrir de l'étouffante chaleur qui contraignait la plupart des gens à une inactivité mal venue en ces temps de moissons. Aucun souffle de vent n'osait perturber la douce quiétude du feuillage. La fille du roi, reconnaissable à son abondante chevelure noire, profitait de la légère fraîcheur qui régnait à l'ombre des arbres. Solidement campée sur ses deux jambes elle observait son maître d'armes qui restait tranquillement assis par terre, adossé contre le tronc d'un énorme chêne. Le seigneur Darlin s'occupait de l'éducation guerrière de Cymbeline depuis dix ans déjà. Il avait un peu vieilli mais gardait encore toute la vitalité et l'intelligence du combat qui avaient fait sa renommée. Son élève avait vite et bien appris. A ce jour presque femme, la fille du roi connaissait toutes les techniques du maniement de la hallebarde et de l'arc court, les armes fétiches des soldats ambreluns.

Voyant que son maître d'armes avait l'air perdu dans quelque rêverie, elle ramassa un caillou et le lança dans sa direction. Darlin attrapa le caillou d'un geste rapide de la main gauche sans même bouger la tête.
"- Eh bien Princesse, dit-il, ce n'est pas encore aujourd'hui que vous me surprendrez.
- Ce n'était pas mon intention. Sinon j'aurais lancé ce caillou avec plus de force et de précision. Et quand donc cesserez-vous de m'appelez 'Princesse' ? Vous ressemblez à un vieux conseiller plein de déférence ou à un de ces jeunes nobles qui me font la cour en se voyant déjà roi. Cela fait tellement d'années que vous me connaissez ! Après tout ce temps passé à m'enseigner, vous êtes devenu un ami. Vous pouvez bien dès lors m'appeler par mon nom !
- Ce serait contraire à l'usage Princesse; Je ne fais pas partie de votre famille.
- Vildya non plus ne fait pas partie de ma parenté. Pourtant elle m'appelle par mon nom et me tutoie parfois.
- Vildya est la conseillère de votre père depuis qu'il est monté sur le trône. Et peut-être même depuis plus longtemps encore. Certains disent qu'elle était sa préceptrice, et qu'elle est un peu magicienne. Je crois que le roi l'écoute beaucoup et qu'il lui permet tout. Quant à moi je ne suis même pas noble, et j'attirerais sans doute quelque malédiction en allant contre les coutumes et en vous appelant par votre nom.
- Vous êtes charmant Darlin. Je vous adore. Vous avez un petit côté désuet qui m'amuse beaucoup.
- Eh bien si je vous amuse tant que ça, le roi votre père aurait dû me choisir pour être votre bouffon."
Darlin recula pour se caler plus confortablement contre le tronc et croisa les bras en faisant une moue renfrognée.

Cymbeline sourit. Son maître d'armes se montrait parfois très infantile, et elle ne l'en aimait que plus. Les conseillers du roi étaient trop sérieux, toujours à réfléchir sur l'état et l'avenir du royaume. Ils se faisaient un devoir de montrer à la future reine combien le gouvernement d'un royaume n'avait rien d'un jeu plaisant. Même Vildya, les rares fois où elle se montrait, avait toujours un air préoccupé. Darlin avait une toute aussi haute opinion de sa charge et de ses devoirs. Mais il conservait le solide bon sens et la joie simple des paysans du duché de Ghent d'où il était issu. Il bouderait juste le temps de passer à quelque chose de plus attrayant. Cymbeline reprit la conversation comme si de rien n'était.
"- Je crois que je vais m'évanouir si je reste ici plus longtemps par cette chaleur ; pourquoi ne pas rentrer au château pour profiter de la fraîcheur des caves voûtées ?
- Entendu, acquiesça le maître d'armes qui abandonna aussitôt son air renfrogné. De toute façon nous ne pouvons pas faire grand chose d'autre."
La jeune femme s'approcha de l'arbre et tendit une main pour aider Darlin à se relever. Il n'en avait pas besoin bien sûr, mais il la saisit néanmoins en la considérant comme un signe d'affection.




Publication : Inconnue
Dernière modification : 07 November 2006


Noter cette page : Vous devez vous identifier pour utiliser le système de notation
Prologue
Les Premières Lueurs de l'Aube
1er Chapitre
Le Conseil Restreint
Partie 2
Partie 3
Partie 4
Partie 5
Partie 6
Partie 7
Partie 8
Partie 9
2nd Chapitre
La Chute de Fortcarré
Partie 2
Partie 3
Partie 4
Partie 5
Partie 6
2nd Chapitre
Partie 7
3ème Chapitre
Les Trois Fuyards
Partie 2
Partie 3
Partie 4
Partie 5
Partie 6
Partie 7
Partie 8
4ème Chapitre
A Travers les Hautes Terres
Partie 2
Partie 3
Partie 4
Partie 5
Partie 6
Partie 7




Aucun Commentaire



Ajouter un commentaire

Pseudo
Mail
Titre ou commentaire concis
Commentaire détaillé
(Optionnel)





Retour a l'index Librerie


Page générée en 54 ms - 162 connectés dont 3 robots
2000-2017 © Cercledefaeries